AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 Quand l'égoïsme est Roi [PV Ailen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Floran L. Caroll
✝ Tu ne t'attendais pas à me voir?

♦ Inscription le : 02/11/2011
♦ Mes messages : 32
♦ Etoiles ★ : 73
♠ Humeur : Enjouée
♠ Emploi(s) : Traqueuse et Informatrice
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : Empathie ~
♠ Sexualité & Statut : Hétérosexuel et Célibataire
♠ Mon rêve : Savoir tout, tout, tout...
♪ Fiche : Le sentiment, c'est de la vie organisée selon nos rêves
♪ RP(s) en cours : Pas pour le moment.

MessageSujet: Quand l'égoïsme est Roi [PV Ailen]   Mer 30 Nov - 1:16



Le calcul que vous trouvez si mauvais
Est pourtant celui de toutes les passions.
Des années entières de poursuite,
Pour la jouissance d'un moment.



Douce Nuit, Sainte Nuit qui éclot dans le ciel de Minuit. Mais Floran, que fait tu encore dehors à cette heure là ? A observer avec hébétement les étoiles plantés dans la voute céleste ? Cherche tu une réponse, quelque part, cachée derrière un nuage ? A la lueur cendrée de la lune, tu ne dois pas y voir plus clair que dans ton esprit.

Non. Floran réfléchit. Elle repasse en boucle sa journée. Aujourd’hui, on lui a donné un ordre. Encore, et oui ! Après tout, elle est supposée être à la botte de l’Empereur. En effet, on lui a demandé, enfin ordonné, de trouver quelqu’un. Un de ces supérieurs, la croisant lui a assigné cette tache d‘une façon anodine, comme il lui aurait dit bonjour. Alors Floran se demande. Pourquoi l’a cherche t-il ? Quel crime a-t-elle donc commis ?

Cette Ailen.

Floran avait décider ce soir là de chercher. Elle ne pouvait résolument pas rester sans rien faire. Malgré tout, elle aimait les surprises et s’était donc également obligé à ne pas chercher le pourquoi du comment et le demander directement à la jeune fille. Puisant dans ses relations, elle savait désormais plusieurs choses sur celle-ci. De un, où elle allait. Et de deux, pourquoi elle y allait. Suivant sa piste depuis Opale, elle remonta doucement mais surement vers elle. Elle avait appris qu’elle cherchait à aller à Karnevale Avenue. Bien heureusement, la ville caché ne l’était plus du tout pour la Traqueuse. Floran y été même allée plusieurs fois. C’est donc avec facilité qu’elle atterrit là bas. Un peu perdue tout de même, elle tourna en rond pendant plusieurs heures. Enfin, d’après certains de ces informateurs, on avait aperçus une jeune fille correspondant à sa description vers les rues.

Elle se mit donc en chemin, longeant les murs tel une ombre, tachant de ne pas se faire remarquer contrairement à bien d’autre. Floran adorait observer les gens et elle avait bien évidemment remarquée ceux qui, dans la rue se pavanaient, comme s’ils étaient les rois de ces lieux, bombant le torse, la marche droite, la tête haute, le pas assuré… Elle ne faisait pas partie de cette catégorie de personnes. Elle préférait se faire toute petite, car après tant de périples, elle avait finis par comprendre qu’il vaut mieux être discrète et ne sortir de l’ombre que le moment venue et propice.

C’est ainsi qu’elle parvint aux rues, tranquillement et sans se presser. Elle se posa dans un coin, à l’abris des regards et attendit. Elle avait déduit que la jeune fille passerait par là. C’était un des seules endroits par lesquels on ne l’avait encore pas vu. Si elle n’y venait tout de même pas au bout de quelques temps, Floran irait flâner plus loin. Mais, ce fut un jour de chance, à peine fut-elle arrivée qu’un silhouette se profila. Une jeune fille, mince, le visage caché par une capuche, avançait par petites foulées. Elle ne se fessait pas remarquer à travers la foule comme si elle était invisible. Cette personne était à la fois banale et mystérieuse de par sa prestance. Pourtant, au premier coup d’œil, Floran sut que c’était celle qu’elle cherchait.

La jeune fille arriva à sa hauteur, ne l’ayant pas remarquée. Aussitôt qu’elle passa devant le recoins, Floran lui enserra les épaules et l’entraina dans l’étroit couloir où elle était jusqu’alors dissimulée. Elle l’a jeta avec force à terre, l’endroit étant tout de même assez large pour se mouvoir et long pour l’y pousser. Elle tenait facilement à deux là dedans. Le couloir se finissait en cul-de sac, ainsi, la jeune fille n’avait aucune issus. Floran resta immobile alors qu’elle s’écrasait à terre et que sa capuche se relevait, révélant un visage mue d’une surprise si forte qui l’a fit frissonner de plaisir. D’un ton enjouée, presque dans un murmure satisfait, elle susurra:


-Et bien, et bien, ce n’était pas si dure de te trouver… Tisseuse de rêve… 

Ailen était prise au piège et Floran roucoulait de plaisir, oubliant ses remords, captivée par la chasse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand l'égoïsme est Roi [PV Ailen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: walking into the streets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit