AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 Hayden McAllister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hayden McAllister
♥ Dream of Freedom...

♦ Inscription le : 06/01/2012
♦ Mes messages : 9
♦ Etoiles ★ : 28
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : Psycho-Chimie
♠ Sexualité & Statut : Bisexuelle & Célibataire
♠ Mon rêve : Regagner la citée d'Alzen en homme libre
♪ Fiche : Rouge
♪ RP(s) en cours : Aucun. Aidez moi à y remédier. ; )
♪ Relationships : Until Death Do Us Part

MessageSujet: Hayden McAllister   Sam 7 Jan - 10:15


McAllister Hayden
«La passion est une fiévreuse égoïste»



Ceci est l'ancienne fiche d'Hayden. Les champs marqués d'une petite * sont les rares passages que j'ai plus ou moins modifié. L'histoire n'a pas bougé.

Nom ▬ McAllister
Prénoms ▬ Hayden.
Il a hérité ce substantif de fut son arrière grand père Hayden McAllister qui a apporté prospérité et richesse à sa famille tout en la conduisant aux portes de l'aisance et de la bourgeoisie. Il est la représentation honorifique et l'idéal masculin que chaque homme de la famille McAllister se doit d'espérer atteindre.
Surnom ▬ Aucun.
La vanité et l'orgueil d’Hayden en font quelqu'un de particulièrement fier qui ne saurait tolérer qu'on s'adresse à lui par un sobriquet.
Âge ▬ 25 ans.
Nationalité ▬ Alzenien.
Il est né à Alzen et y a passé une grande partie de sa jeunesse jusqu'à l'attentat manqué de l'aéroport des abîmes qui le conduit [dans les froides prisons d'Amenthalys.] Aujourd'hui, bien qu'Hayden vive caché aux yeux de la société en tant que Karnevalien, il croit sincèrement que le moment viendra où il pourra passer les grandes portes de sa citée mère en homme libre.
Rang Social ▬ Aisé.
Hayden descend d'une famille aisée très proche du monde mondain et bourgeois. Les aspirations de ses tuteurs reposent essentiellement sur l'idée de se développer économiquement et d'obtenir un statut social comparable à celui de la noblesse.
Sexualité ▬ Bisexuelle.
*Métier ▬ Scientifique.
Hayden fut l'un des plus jeunes et prometteurs savants en biochimie que la tour du savoir put connaître. Néanmoins, sa déchéance et son emprisonnement lui valurent d'être rayé de son ordre et du droit d'accès aux grands centres technologiques d'Alzen. Passionné par la science du corps humain et de la physique, Hayden n'a jamais perdu sa soif de connaissance et de pouvoir. Il travaille désormais à son compte et officie en secret pour la rébellion. Il est un homme de terrain qui n'hésite jamais à s'engager sur une mission périlleuse, mais ces temps-ci ont eu tendances à le confiner dans son laboratoire ; ce qu'il insupporte, surtout, au vu des récents événements qui ont secoués Sphéra.
Habitation ▬ Une petite maison dans Karneval Avenue avec un espace suffisamment grand au niveau du sous sol pour disposer d'un laboratoire.
Particularités Physiques ▬ Des yeux mauves et quelques vielles cicatrices qu'il cache avec soin. Hayden est charismatique, le genre d'homme dont on se souvient après un seul regard.


I GOT THE POWER


Karnevale ▬ «Psycho-Chimie» ou réalisation de combinaisons chimiques et moléculaires par la pensée.
Citation:
Hayden, en bon scientifique, est un amoureux des réactions chimiques étranges, farfelues, voir dangereuses. Et, par chance, il est en quelque sorte un véritable laboratoire vivant ! Ainsi, sans avoir à utiliser éprouvettes et autres ustensiles, il peut faire entrer en réaction, par la force de sa pensée, diverses molécules se trouvant à proximité, dans la nature, dans l'air. Une utilisation simple de ce pouvoir est par exemple de combiner les éléments permettant de créer une flamme, voir une explosion, par exemple. Mais les possibilités sont multiples et simplement limitées par les avancées d'Alzen en matière de physique-chimie ! Évidemment, ces combinaisons sont frappées par les mêmes contraintes qu'elles pourraient réellement avoir, à savoir que la flamme s'éteint lorsqu'il n'y a plus d'oxygène à brûler. De plus, il ne peut que créer ses combinaisons, pas manipuler ce qui en résulte. Enfin, son pouvoir étant de nature psychique, une utilisation trop extrême le fatiguerait beaucoup trop. (Description by Morgane E. Adams.)

Hayden a un Karnevale à son image et pour cause, c'est celui-ci qui l'a poussé dans les bras amoureux de la science chimique et biologique. En effet, de nature psychique son don lui donne un contrôle des atomes et de la matière qui permet d'engendrer des séries de réactions chimiques. Le corps de l'Alzenien agit comme une véritable usine, un laboratoire vivant, qui se suffit à lui même et lui inculque la faculté de reproduire à la minute où il le désir des expériences normalement uniquement abordables en salle. La technique favorite d'Hayden, basée sur les explosions, -en accord avec son tempérament impétueux- est également la parfaite illustration du pouvoir dévastateur de son karnevale. Cependant, ce don a des limites non moindres qui se situent en premier lieu dans le fait qu'Hayden ne peut en rien contrôler la force ou la puissance de la réaction qu'il crée. De plus, son karnevale dépend des éléments qui constituent son environnement et, de même qu'il est vrai que sans oxygène la flamme ne plus peut brûler, il est tout aussi vrai que privé de ses ressources le karnevale d'Hayden est inefficace. Enfin, de part sa nature le pouvoir d'Hayden utilisé à l'extrême provoquerait un épuisement physique énorme, potentiellement mortel.


*Armes ▬ Hayden songe depuis peu à gagner en expérience sur le plan physique et sur le maniement des armes à feu, mais ne possède encore aucun objet du genre.

*Équipements ▬ Hayden possède un outil de son invention: un Chimiomètre. Unique et semblable à un voltmètre, il l'aide à analyser et connaître le pourcentage d'existence des différentes énergies présentes autour de lui. Hayden envisage de l'améliorer encore jusqu'à pouvoir s'en servir pour contrôler sa force de frappe.



TRY TO RULE THE WORLD WITH...


Caractère ▬

Le sourire aux lèvres, Hayden est quelqu'un qui dispose aujourd'hui d'une aisance naturelle lorsqu'il s'agit de s'infiltrer dans les différentes sphères du monde de Sphéra. Doté d'une assurance palpable et d'une volonté à toute épreuve, il est un modèle de persévérance et d'obstination. Hayden est quelqu'un qui va jusqu'au bout de ses promesses et de ses choix. Il ne tergiverse pas, c'est un homme d'action qui considère que les actes ont un apport de valeur plus grand que les mots. Bien que l'on puisse lui reprocher un caractère emporté, on serait en mal de le dire exubérant ou frivole. Loin des amusements d'adolescents, c'est un jeune homme philosophe aux idées innovantes qui a soif de liberté et de sciences. C'est cette tendance à ne pas se rapporter aux faits préconçus qui fera de lui un anarchiste et un révolutionnaire jusqu'à le mener contre le règne de l'Empereur. Hayden possède un sens strict de l'étique. Il est loyal à sa cause, prêt à se sacrifier pour elle. Cette fidélité n'est pas que morale, mais aussi réelle pour tout les êtres qui lui sont précieux. Ami protecteur, il n'hésitera pas à se salir les mains pour venir en aide à une personne qui a son respect, sa confiance et sa tendresse. L'unique but de sa vie est de disloquer le régime impérialiste de la famille O'connor, quitte à les accompagner en Enfer.

Hayden est taillé dans le bois d'un tronc dur. Si son physique fait brûler les âmes, sa froideur broie les cœurs tendres et épris d'amour. Souvent envié et critiqué par les jeunes de son âge pour sa condition et son rang, Hayden a vécu une enfance solitaire rythmée par ses cours particuliers et les rares visites de ses parents. Ce manque social en a fait quelqu'un de réservé qui n'aime pas parler, ni se mêler aux foules. Les messes basses et les potins ne l'intéressent pas, la plupart des discutions entretenues dans les cercles d'amis communs lui paraissent futiles. Hayden porte en son sein une gangrène de glace nourrie par la haine et l'amertume. Face à lui, les grands discours déclamés avec force deviennent feuilles pales et tremblantes. Si ses yeux envoutent, son palais est acide. Il vous brise, vous rabaisse et fait voler en mille éclats vos illusions folles de respect partagé. Car le Karnevalien n'écoute que lui même. Il est têtu et orgueilleux. Éduqué dans des préceptes vaniteux, il est devenu un jeune homme capricieux qui insupporte ses propres erreurs. Hayden est incapable de faire passer sa tristesse autrement que par la colère. Il est impatient et abusif avec ceux qui lui sont proches. Ses quelques amis subissent souvent des accès de rage impromptues supportées par un caractère enflammé, brutal, voir agressif. C'est traits de personnalités bestiaux se confondent pourtant avec une étonnante subtilité. Hayden, au delà de ses troubles compulsifs et de son impassibilité est un être joueur. Un charmeur de serpent qui siffle à l'oreille d'une voix trouble et basse, douce comme le miel des abeilles. Là où certains ne voit en lui qu'un je m'en foutiste sans grâce, il se pourrait que beaucoup tombent sous la sensualité outrageante de ses doigts fins et manipulateurs.

*Phobies ▬ Hanté par ses erreurs passées, Hayden est sujet à la méfiance et aux cauchemars. Dans l'intimité, il se montre vindicatif et a bien du mal à se détendre. Il collectionne les amants, mais ne se laisse pas aller à de relations plus profondes et fuit les liens affectifs. Il s'en veut d'avoir cru en Yuri et craint de faire à nouveau fausse route. Hayden est, aujourd'hui, un solitaire maladroit et un personnage coléreux à la jalousie facile. S'il sait être charmant, il est difficile de passer outre sa carapace et peu peuvent se vanter d'être proche du Karnevalien. Enfermé dans sa solitude, Hayden craint d'aimer son prochain.



ONCE UPON A TIME


Biographie ▬

Spoiler:
 

-Hayden, Hayden! Réveille toi.

Le roux se réveilla dans un sursaut brusque. Face à lui se trouvait une jeune femme ravissante et plantureuse aux yeux d'un tendre bleu. Elle lui adressa un sourire amusé. Hayden McAllister était un Alzenien âgé de 20 ans. Il faisait partie d'un gang anti-impérialiste qui s'était formé, durant ses années de lycée. Il se releva et accorda un regard en coin à la blonde Mickaëla, déjà, entrain de s'éclipser plus loin pour parler à son jumeau. Elle était la première avec son frère Kevin à l'avoir rejoint dans ses caprices d'adolescent. Ils avaient été, à eux trois, la terreur des banlieues. Hayden ne comptait plus le nombre de fois où, ils s'étaient faits convoquer au bureau de police. Le jeune homme ne s'était jamais plié à l'éducation que voulait lui inculquer ses parents et, encore moins, aux lois dictées par l'empereur d'Amenthalys. Son enfance s'était vu construite sur une éducation sévère et les constantes désapprobations de ses géniteurs. Les cours particuliers qu'il devait suivre l'avaient coupé du monde social. On avait fait de lui un enfant isolé et, s'il n'avait pas passé une nuit en cellule il y a trois ans; il est probable qu'il n'aurait jamais sympathisé avec les charmants jumeaux. Hayden n'était pas fait pour le moule et les préceptes de la noblesse. Il n'avait pas suivit le modèle idyllique de sa famille et était devenu un paria.


-Un café, Me le scientifique?

Il se tourna pour tomber nez à nez avec Yuri qui lui tendait une tasse fumante. Yuri était le dernier à avoir rejoint la bande. C'était un collègue à lui. Ils étudiaient tout deux, à la tour du savoir, dans l'espoir de devenir scientifique.


-Alors, prêt pour demain?-le questionna Yuri.

Hayden ne put s'empêcher de constater à quel point la peau diaphane de son compagnon faisait contraste à ses prunelles charbonneuses. Yuri était un homme à la silhouette fine et gracile. Hayden, le comparait souvent à une poupée de porcelaine fragile. D'eux quatre, il était le seul à ne posséder aucun Karnevale. Cela, ne l'avait pas empêché d'être un moteur pour tous. Depuis qu'il était là, leur petite organisation avait pris de l'importance et, de vrais marches de décisions. Il les avait aidé à se confirmer et à se démarquer. Grâce à lui, les convictions de chacun s'étaient raffermies jusqu'à devenir une raison d'être.


-Il le faut bien. -répondit-il en récupérant le verre proposé.-

Ses yeux firent circulairement le tour de l'entrepôt où ils avaient élus domicile pour le moment. Dans le hangar, s'entassait du matériel et des fusibles en tout genre. Sur les deux grandes tables grises de la salle, s'étalaient des feuilles de calculs et d'importantes découpes de ballons dirigeables.


-C'est sur toi que repose toute l'opération, mais tu en es capable. -dit-le brun dans un sourire.- Même si, attaquer le ballon dirigeable des nobles en partance d'Amenthalys n'est pas rien.

-Je suis confiant. -assura-t-il.- Cela, fait des mois qu'on s'y prépare. C'est l'occasion de secouer Raziel et son régime.

-Avec le karnevale de Mickaëla qui lui permet de traverser la matière et celui de Kevin, qui nous assure une retraite parfaite en aéronef, nous sommes tranquilles. Je ne regrette de ne pouvoir être aussi utile.

-Sans toi Yuri, on ne se serait jamais lancé dans une telle entreprise. On te doit beaucoup.

-C'est rare, d'avoir des compliments de ta part Hayden. Tu n'en fais qu'aux gens que tu estimes. -déclara Yuri l'expression vague-

-Je..

-Bon, il est temps d'y aller!! -s'exclama Kevin, coupant court à la conversation- On se voit demain?

Le jeune homme s'était approché, discrètement, en compagnie de Mickaëla. Un délicieux sourire ornait ses ourlés et dessinait d'adorables fossettes sur son faciès viril. Hayden approuva d'un hochement de tête et les autres suivirent le geste. Il prit le temps de tous les contempler: L'exubérante et confiante Mickaëla, éternelle souriante, le charmant et malicieux Kevin, toujours le mot pour rire et, pour finir, le mystérieux et calme Yuri. Il ne songea pas un seul instant que demain serait, peut être, leur dernier jour ensemble.

---

Sa respiration était hachée. La bouche d'aération dans laquelle il se trainait était étroite et paraissait s'étendre à l'infini. La tête lui tournait. L'air manquait. Ses poumons lui brûlaient sous le manque d'oxygène. Sa cage thoracique était en feu. Il avait la nausée. Des filets de sang s'échappaient de son arcade sourcilière et brouillaient sa vue. Il était plongé, dans un monde rouge. Il pouvait sentir l'hémoglobine couler depuis son sourcil à son menton jusqu'à se perdre dans son cou, au travers du col, de sa chemise noircie et déchirée. Quelques gouttes pourpres venaient à tomber sur ses lèvres et lui laissaient en bouche, un goût métallique, amer, pire que la bile. Les doigts crispés sur les parois du conduit pour avancer, il trainait derrière lui un pied à la cheville tordu et d'un bleu inquiétant. Dans sa tête, ne cessaient de se répéter les évènements critiques du matin, qui avaient transformés l'opération en tuerie. L'infiltration s'était pourtant dans un premier temps bien déroulée. Ils avaient pénétrés dans le hangar à aéronef sans encombre et avec discrétion. Comme prévu, les gardes n'étaient pas actif dans cette partie du dirigeable occupés à satisfaire les nobles à leur réception. Le groupe s'était vite réparti. Kevin et Mickaëla couvraient les arrières tandis que Yuri et lui se rendaient, au cœur de la machine, dans le but de provoquer une explosion en chaîne. L'hélium était contenu dans le ballon. Il fallait enflammer celui-ci, pour détruire la toile et provoquer l'accident. Yuri lui avait certifié qu'une sortie serait envisageable. Il devrait, néanmoins, biper Mickaëla à l'avance pour qu'elle vienne le chercher grâce à son karnevale. Tout c'était compliqué, lorsqu'ils avaient traversés le passage qui devait les mener à une salle de contrôle isolée. Contrairement aux prévisions prévues, dés qu'ils avaient franchis le périmètre sécurisé une sonnerie s'était déclenchée prévenant les gardes environnant. Il se rappelait encore, de l'expression affolée de Mickaëla qui les avait escortée avec Kevin. D'un commun accord ils avaient décidés de grimper dans les bouches d'aérations les plus proches, afin d'échapper à leurs poursuivants qui devaient déjà se hâter. Ils étaient passés par un couloir imprévu et le piège s'était refermé sur eux. Un coup de feu avait retenti, Kevin était mort d'une balle en pleine tête. Hayden, chassa l'image du crane explosé de son ami qui vint à danser sous ses yeux. Le tueur avait été abattu, en retour, par un Yuri surprenant de dextérité. L'échange avait entrainé une alerte maximum. Les trois amis restants avaient du se séparer. Il se souvint du visage ravagé de Mickaëla alors qu'elle lui criait de s'enfuir. De Yuri, qui lui scandait d'accomplir sa mission. Ils avaient tout deux acceptés de se donner en appât. Depuis, il ne les avait pas revu. Soudain, se dessina à ses yeux un léger tamisage de lumière sur le sol en acier du conduit. Le souffle d'Hayden s'accéléra déjà hiératique et, il tira avec force sur son pied blessé pour l'atteindre. Au dessus de lui, apparut, progressivement, un grillage lui même surplombé par les grandes tentures du ballon à gaz kaki. Un sourire orna les lèvres du rouquin, il y était. Il se retourna, précautionneusement, sur le dos et pressa le bouton du beeper accrochait à sa taille. L'outil était réglé sur l'onde de Mickaëla. Il s'accorda ensuite cinq minutes de repos, puis se concentra sur sa tache. Il ne lui restait plus qu'à espérer que Mickaëla soit vivante. Il focalisa ses pensées sur son objectif: Produire la réaction chimique qui ferait sauter le bâtiment. Il tendit sa main vers la grille pour s'aider dans son travail. La chaleur se centralisait peu à peu, dans le creux de sa paume et une douleur persistante naissait à la base de son crâne. Il aboutissait à l'effet voulu quand une voix hurla:

-HAYDEN NON!!!

Il eut le temps d'apercevoir les prunelles bleues emplies d'effroi, mais il était trop tard. Le dirigeable se consuma dans une mer de flammes.
---

Il faisait noir. Il avait froid. Il avait faim. Il avait peur. La sueur collait les lambeaux de ses habits, à son corps, tremblant de fièvre. Sa respiration était sifflante signe de côtes fêlées. Dans la chair tendre de ses poignets s'enfonçaient des lianes de fer. Elles coupaient la circulation sanguine et provoquaient une douleur lancinante, qui l'assommait davantage. Il était en cloisonné, dans une profonde torpeur. Il pouvait sentir dans son dos la masse dure de la pierre et en avait conclut -dans un de ses rares moments de lucidité- qu'il était enchainé à une façade. Combien de minutes, d'heures, de jours, de mois qu'il était ici? Combien de temps que le soleil n'avait plus touché sa peau? Il ne savait pas. Son sommeil était peuplé par les cauchemars, pourtant, aucun de ses hurlements terrorisés n'avaient alertés qui que ce soit, comme s'il eut été seul au monde. Des bruits de pas se répercutèrent, brusquement, en échos. Il mit cela sur le compte hallucinatoire. Lorsqu'il perçut un grincement aigüe de gonds qui tournent, il ne releva pas la tête. Il se convint que cela été le fruit de douteux de sa folie. L'unique caresse d'une main fine dans ses cheveux poisseux, le fit se redresser dans un sursaut violent.


-Qui est là?-scanda-t-il d'une voix éraillée. L'entendre lui paraissait désormais, étrange et anormal.

-Tu ne me reconnais pas?-murmura-t-on d'un ton doucereux.

Il prit conscience de cette présence près de lui, l'a perçut sans la distinguer. Un frisson de terreur remonta dans son échine. Seul, le frottement du tissu sur ses paupières le rassura quant au fait, qu'il ne devait pas être aveugle. Il était à la merci d'un étranger, rendu à l'état de larve pitoyable. Un halètement échappa à ses lèvres gercées par la déshydratation. Il ne parvenait pas à se concentrer. Le fil conducteur de ses pensées lui échappait toujours à mi-chemin, aussi, glissant que les écailles d'un poisson humide et fraîchement pêché.


-Non.-il articula péniblement.-

-Vraiment? ça me fait de la peine Hayden. Dire que j'étais venu pour toi...

-Yuri? -demanda-t-il, après un instant d'intense agitation et de surprise mêlés.-

-Tu vois que tu te souviens; je suis si content Hayden.

-Tu es vivant?! Que fais tu ici?! Où on est?!

-Chut, chut...-le coupa-t-il posant un doigt sur les ourlés abîmés par la sécheresse.-Tu sais, Hayden, que tu es survécu à cet attentat est un miracle, mais j'en suis heureux. J'ai persuadé le gouverneur Alzenien de te soigner et de t'enfermer ici. Normalement, je devrai t'interroger aujourd'hui et, te tuer. Je ne le ferais pas....parce que tu comprends, je t'aime Hayden.

-Yuri, ne me dis pas que tu...-souffla-t-il abasourdi-

-J'ai dis, chut Hayden!-ordonna-t-il-

Hayden le sentit approcher. Une bouche à l'haleine mentholée alla chuchoter le long de la sienne.

-Tu as raison. Je t'ai manipulé. J'ai posé en toi à l'aide de mon karnevale, une idée, une toute petite idée. L'idée que tu devais accomplir une mission. L'idée, la simple idée, que toi, seul, suffirait à renverser les O'connor. Tu m'as si docilement et agréablement suivit Hayden...Tant et, si bien, que tu en as tué Mickaëla et Kevin.

-Yuri, tu es!!

Puis, ce fut le néant.

---

Hayden se réveilla, quelques mois plus tard, dans une chambre de Karneval Avenue. Il ne se souvenait pas de comment il était arrivé ici. Le guérisseur qui avait prit soin de lui se contenta d'expliquer, qu'il l'avait trouvé au bord d'une des rues du village, à la limite de la mort. Il l'avait soigné. Son karnevale lui avait permit d'effacer les blessures et les souffrances physiques de l'ancien Alzenien. Hayden McAllister était devenu à 21 ans -sans le savoir- un terroriste Karnevalien. Une figure à abattre.







WHO ARE YOU ?


Ton prénom/pseudo ▬ Erista.
Ton âge ▬ Bientôt 18.
Moyenne de connexion ▬ 5/10
Ton niveau de RP ▬ Correct.
Multicomptes ▬ Aucun.
Comment as tu connu le forum ▬ Ancien membre.
As-tu bien lu le règlement ? ▬ []
Quel est le personnage sur ton avatar ? ▬ Ushiromiya Battler.
Autres ▬ Je suis l'ancien joueur d'Hayden, je reprends le personnage avec un grand plaisir et espère cette fois participer vraiment à l'activité du forum ! Je souhaite que l'on passe d'agréable rp ensemble, enjoy !!! =)

Information Event : Dans quel camp ton personnage va-t-il jouer ? ▬ Hayden étant un fervent anti-impérialiste et un karnevalien, il est contre l'empereur. (A noter, cependant qu'il fait passer la citée d'Alzen avant tout le reste...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lawena Harvent
✔ I'm gonna help you...

♦ Inscription le : 22/04/2010
♦ Mes messages : 834
♦ Etoiles ★ : 937
♠ Humeur : Nyappy !
♠ Emploi(s) : Techniquement, libraire à Alzen, mais en ce moment les traqueurs ont décidé qu'elle bossait pour eux.
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : Détecteur de mensonges ambulant, Lawena entend les voix des gens résonner quand ils se prennent pour Pinocchio. Alors pas la peine d'essayer de l'arnaquer, OKAY ?
♠ Sexualité & Statut : Hétérosexuelle, célibataire, amoureuse sans espoir.
♪ Fiche : Si vous voulez tout savoir sur moi, c'est juste ici!
♪ RP(s) en cours : Si vous voulez savoir ce que je fais dans ma laïfe, venez voir ici !
♪ Relationships : Je vous aime ou je vous aime pas ? La réponse ici !

MessageSujet: Re: Hayden McAllister   Sam 7 Jan - 15:40

Re-bienvenue Heidi o/

Il me semble bien qu'il n'y a aucun soucis dans ta fiche, puisqu'il n'y en avait déjà aucun avant, donc te voilà re-validé avec plaisir !

Je suis contente de te voir de retour, et j'espère que tu passeras plein de beaux moments avec nous à nouveau ! Une admin passera plus tard te mettre dans ton groupe, et en attendant, tu te souviens de la marche à suivre ♥



Spoiler:
 

I LOVE ANDY ♥ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hayden McAllister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: ♥ let's go together  :: fiches acceptées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit