AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 Beat Them All [Sandra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Beat Them All [Sandra]   Ven 13 Jan - 22:14

Les coudes appuyés sur le bar, les doigts croisés et le regard sombre, Andy réfléchissait longuement, revoyait encore Karnevale Avenue en train de flamber, tous ces cadavres qui jonchaient le sol, et l’assurance d’une réussite totale. Il avait fini par être chassé de la ville par Roxanne après un combat à forces égales. Depuis, il ne pointait plus le bout de son nez. Il était comme ça, Andy.

Les glaçons partiellement fondus claquèrent entre eux au fond du verre avant que ce dernier ne finisse éclaté sur le comptoir. Andy resta perplexe un moment, stupéfait de son propre geste, prenant conscience qu’il ne maîtrisait décidément pas la brutalité de ses mouvements. Sa main restait ouverte, moulée par la forme du verre de whisky. Soudain il leva les yeux vers le barman et pesta.

« Putain Georges c’est quoi cette pisse de moineau ? »

Andy avait toujours eu la gracieuse réputation d’être quelqu’un de très distingué. Une sorte de modèle que tous les nobles prenaient en exemple. Les années étaient passées à une vitesse folle ; il n’était plus le jeune homme péteux et arrogant trop faiblard pour se débrouiller tout seul. Non. Depuis qu’il était devenu le meilleur chien de chasse de Raziel les choses avaient grandement changé. Et depuis que cette femme lui avait fait subir l’humiliation d’une semi défaite, il ne surveillait même plus son langage. Il ne faisait que travailler sa hargne.

Il s'isolait à Almancar. Il n'allait nulle part ailleurs. Il y a six ans, il était déjà venu en ces lieux. Les choses s’étaient passées bien différemment, lorsqu’il avait rencontré cet homme, ce Väan. Il en gardait d’amers souvenirs. Et pourtant, ce petit séjour de courte durée lui avait été bénéfique, d’une certaine façon.

Andy était quelqu’un de très nerveux. Aujourd’hui il l’était plus que jamais. Il avait tant changé, depuis quelques années. Beaucoup de gens ne le reconnaîtraient plus à l’heure actuelle. Et d’ailleurs à Almancar personne ne connaissait son nom complet. Il tenait à garder son identité secrète ici. Parce que les grands aristocrates ça courait pas les rues à Almancar. Et il ne souhaitait pas que l’on ébruite que le grand Andy Jacobsen était en train de sombrer dans l’alcool dans un bar pourri d’Almancar, ça allait tuer son image.

Les seuls capables de le démasquer étaient ses partenaires traqueurs. Mais à l’évidence, il y avait autant de traqueurs que de démocratie dans ce trou du cul du monde.
Il sourit nerveusement.





Dernière édition par Andy R. Jacobsen le Dim 8 Juil - 14:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sandra V. Lutwidge
♥

♦ Inscription le : 17/07/2010
♦ Mes messages : 350
♦ Etoiles ★ : 397
♠ Humeur : Gruml.
♠ Emploi(s) : Traqueur
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : Création et maîtrise de la météo.
♠ Sexualité & Statut : Aime les garçons & le célibat.
♪ Fiche : « Pride ans Prejudices. »
♪ RP(s) en cours : 1 ; 2 ; 3 ; 4.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Ven 13 Jan - 23:07

C'était trop. Trop.
    « On se fiche de moi ! Assez ! »
On venait de nouveau de lui confier une mission des plus ennuyantes. Encore. Pourtant ce n'est pas la puissance qui lui manquait. Il ne lui manquait rien. À part son véritable titre de noblesse mais ça n'avait rien à avoir avec les missions. Non, une fois. Deux. Trois. Mais pas cinq. Trop c'est trop.
    « Mettez ce genre de choses pour les débutants ! On ne se paie pas de la tête comme ça. Foi de Sandra ! »
Elle s'en était allée, la tête haute, le regard haineux, la tempête qui grondait au dehors des bâtiments. Sandra savait quand elle était de mauvaise humeur : les nuages noirs flottaient au dessus de sa tête. Pour de vrai. Chance, il ne pleuvait pas, seul le tonnerre de faisait entendre. Fort. Et Dieu seul savait si ça allait tuer quelqu'un ou tout simplement détruire un bâtiment. Même s'il y avait des chances que ça ne fasse pas plus de dégâts qu'un ou deux arbres qui brûlaient ci et là. Elle n'était pas assez remontée contre le monde pour tuer quelqu'un sans le vouloir d'un seul coup.

Sans faire attention où elle allait, la princesse déchue des Lutwidge monta dans le premier bateau qu'elle trouva et ne se souciait d'ailleurs aucunement de la destination. Elle pourrait arriver en Enfers que ce dernier ne serait rien pour la blondinette. L'Enfers, c'est elle qui décide où et quand il se produira. L'enfers, c'est Sandra quand Sandra emmerde le reste de Sphera. Du coup, au bout d'une demi-heure, on lui dit de descendre. Mais bien sûr, très bonne idée petite. Pose donc un pied sur Almancar. Ces marécages, elle ne les connaissait que trop bien. La faute aux trucs pourris qu'on lui refilait. Pourquoi aux autres Traqueurs, ce n'était pas la même chose ? Pourquoi elle spécialement ? Humiliation. Elle ne prit même pas la peine de payer son voyage, fort heureusement, le "marin" ne lui réclama rien. Peut-être avait-il senti que lui demander quelque chose, même si c'était un Chewing-gum, était un très bon moyen de réduire considérablement son espérance de vie.
Ça n'arrangeait en rien la situation de la jeune femme qui, maintenant dans l'endroit le moins aimé de Sphera, ne savait pas quoi faire. Les nuages noirs ne l'avaient pas suivit, elle avait eu le temps de se calmer et de se dire que ses supérieurs n'étaient que des cons qui ne pensaient qu'à leur gueule d'autiste. Non, maintenant qu'elle était sur Almancar, elle pouvait se laisser aller. C'est ainsi qu'en temps que charmante demoiselle qui ne s'habillait pas de la même manière que les autres -rares- femmes qu'elle avait croisé, dès le premier bar elle eut de quoi écrire un livre sur comment aborder une femme de la haute en ayant l'air parfaitement crétin avec l'haleine de poney.

Dès le quatrième endroit malfamé, elle se sentait plus à l'aise. Sûrement parce qu'elle commençait à comprendre comment marchaient les bars. Dès le quatrième bar, elle commençait à boire. Le cinquième fut plus fructueux niveau rencontre. Une silhouette qu'elle avait d'ors et déjà rencontré mainte fois, furtivement. Elle ne se souvenait plus de son nom, sûrement devait-il être un de ces nobles qu'elle avait entrevu dans la capital. Non. Même pas. Quand Sandra s'approcha assez pour distinguer les traits du visage du jeune homme, elle s'écria, surprise.
    « Andy ? Hein ? »
Bah oui. Il faisait quoi ici ? Lui, l'illustre traqueur, le numéro un. Un aristocrate comme elle en avait connu dans son enfance, snobe à souhait. Sur le coup, elle eut un grand rire qui devait résonner jusque dehors. Après, elle s'était dit qu'elle devait avoir trop bu -avec 4 verres oui- et se tromper de personne. Oui voilà, ça devait être ça. Parce qu'Andy Jacobsen ne pouvait fréquenter ce genre d'endroits.
    « Barman, un America ! »
Parce que l'alcool devient meilleur après quelques verres d'échauffement. Même plus elle faisait attention au pseudo-Andy. Normal.


Dernière édition par Sandra V. Lutwidge le Dim 15 Jan - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Ven 13 Jan - 23:48

« Barman, un America. »

Son regard se braqua sur la jeune femme qui venait d’entrer. Il y avait une aura dérangeante qui se dégageait de son être et qui mettait Andy dans une situation de malaise. C’était peut-être sa façon de se tenir, sa manière d’être, son agacement voyant et ses grognements intempestifs, ou encore tout simplement le fait qu’ils se connaissaient. Très bien même. C’était Sandra, un traqueur au service de l’empereur qu’il avait déjà eu le plaisir de rencontrer plusieurs fois. Mais on ne pouvait pas dire qu’ils avaient beaucoup d’affinités ; Andy connaissait peu de choses sur elle. Alors que tout le monde savait tout sur le légendaire Andy. Sa réputation lui pesait vraiment comme un boulet attaché à la cheville. Il détestait ça.
Et il était hors de question que cette fille trahisse sa discrétion. Malgré tout…

« Georges, c’est inutile de servir cette demoiselle. C’est un traqueur. »

Andy savait que Georges n’aimait pas particulièrement les traqueurs pour diverses raisons qui demeuraient personnelles. Ainsi, Georges resta immobile, et n’apporta pas son verre à Sandra, comme prévu. À côté, le jeune homme, avec un air de satisfaction, envoyait valdinguer les morceaux du verre précédemment brisé avec quelques pichenettes. Il poussa un rire gras et ignominieux qui n'était vraiment pas à la hauteur de son titre. De toute façon, ce n’était pas une bonne idée pour un traqueur de boire un peu trop, Andy le savait très bien ; c’était pour cela que lui-même ne le faisait pas.

Il se doutait que son intervention n’allait pas forcément plaire à la nouvelle arrivée. Mais c’est avec toute la pompe de son cynisme le plus absolu qu’il pouvait déclarer s’en foutre éperdument. Il se retourna, collant son dos au comptoir, les bras croisés, alors qu’il jetait un regard de provocation à Sandra. Il n’attendait qu’une chose, qu’elle s’énerve. Il aimait ça, jouer avec les nerfs des autres. C’était, disons… distrayant à souhait.

« Tiens donc, mais qui voilà. Je ne pensais pas te voir ici. T’es venue juste pour moi ou quoi ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sandra V. Lutwidge
♥

♦ Inscription le : 17/07/2010
♦ Mes messages : 350
♦ Etoiles ★ : 397
♠ Humeur : Gruml.
♠ Emploi(s) : Traqueur
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : Création et maîtrise de la météo.
♠ Sexualité & Statut : Aime les garçons & le célibat.
♪ Fiche : « Pride ans Prejudices. »
♪ RP(s) en cours : 1 ; 2 ; 3 ; 4.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Sam 14 Jan - 1:09

Oh l'arnaque.
    « On ne veut pas me servir mais quand il s'agit du grand Jacobsen, c'est autre chose. Forcément ! »
Ledit Georges avait droit à un regard meurtrier. Quand Sandra voulait quelque chose en rapport à de la cuisine -les cocktails restent dans le domaine de la cuisine- elle l'avait. Toujours. Alors si elle demande un America, elle l'a, de gré ou de force.
    « Et justement parce que je suis un traqueur, je peux te casser la gueule avec le consentement de l'empire. Alors tu me sers mon America ! »
Il avait pas intérêt à cracher dedans. Le pire c'etait que l'autre abruti la provoquait. Sandra à un quart bourrée ne donnait jamais rien de bon. Elle appuya donc le regard de son interlocuteur, apparemment satisfait de son "acte digne de tout citoyen".
    « Pour tes beaux yeux Jacobsen, j'irai au bout du monde. T'as pas vu ta gueule, qu'est-ce que tu fais ici ? T'as besoin de te faire des amis ou bien ? »
La jeune femme n'avait jamais la langue dans sa poche lorsqu'elle avait bu et qu'elle était en colère. Peut-être était-ce même le but d'Andy mais elle s'en fichait. Elle faisait ce qui lui plaisait, quitte à se faire remonter les bretelles. Ce n'était pas non plus comme si elle avait peur du traqueur numéro un de tout l'escouade de Raziel. Loin de là. Mais le savoir aussi hautain même dans un endroit où il ressemblait à n'importe quel clochard quémandant une pièce, ça la mettait sur les nerfs. Comme si elle avait besoin de ça en plus.
    « Ah mais non. C'est vrai qu'on t'a plus vu depuis un moment chez les Traqueurs. Je ne savais pas qu'Almancar était un endroit propice aux vacances chez toi, Andy. T'as fais la lèche au Roi pour qu'il te laisse aussi longtemps sans missions ? »
Ca faisait beaucoup de questions d'un coup mais qu'importe. Ce n'était pas non plus comme si Sandra était tout à fait dans son état normal. Et puis c'était lui qui avait commencé. Des cuites, ce ne serait franchement pas la première fois pour la traqueuse. Alors qu'on n'aille pas lui faire croire que c'est pour sa santé. Non, Andy cherchait quelque chose et ce quelque chose était la guerre avec la nouvelle venue qui attendait toujours son America.


Dernière édition par Sandra V. Lutwidge le Dim 15 Jan - 1:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Sam 14 Jan - 2:13

Une évidence s’imposait ; Sandra était déjà bien bourrée. Elle n’en était pas encore au stade où elle roule sous la table, mais le processus était bien entamé. Andy se gratta le menton de l’index, perplexe devant des réactions aussi virulentes. Il avait toujours cru meilleur de se montrer de marbre devant tout type de provocation pour un traqueur, et Sandra y cédait si facilement que c’en était carrément déconcertant.

« Il me semble que mademoiselle est frustrée de ne pas avoir été conviée aux dernières festivités de nos rangs… ah, tu aurais dû voir Karnevale Avenue lorsque j’y suis allé. Les infrastructures flambaient, les chemins étaient parsemés de cadavres. Ça me rappelait mon enfance. »

Elle avait beau prononcer à haute voix son nom pour que tout le monde l’entende distinctement, personne ne semblait s’en inquiéter. Voyons, même si Almancar était peuplé de brutes épaisses qui ne réfléchissaient pas, certaines choses s’imposaient comme des évidences. L’éminent Jacobsen ne pouvait décemment pas être ce jeune homme mal rasé vêtu d’une vieille chemise noire tâchée de boue et d’un pantalon camouflage un poil trop grand. D’autant plus qu’il puait le tabac. Andy ne faisait jamais les choses à moitié, et il avait conservé les vêtements qui lui avaient été si aimablement offert lors de sa première petite escapade en ces lieux. Et Sandra perdait tout de suite toute sa crédibilité dès qu’elle avalait une seule goutte d’alcool. Ainsi Andy fit totalement abstraction de cela, continuant sur sa lancée.

« Dis-toi que je te sauve la mise. La boisson est crade ici. Un seul verre suffira à te faire dégueuler tes tripes sur les pompes du premier venu. Mais j’imagine que ce doit être un spectacle de marque, donc si tu tiens tellement à ton America, mais je t’en prie Georges, sers donc la demoiselle. »

Il s’agrippa au comptoir et d’un geste souple souleva tout son corps pour s’asseoir sur le bord du bar, poussant par terre les derniers morceaux de verre. Il posa ses coudes sur ses genoux, le buste penché en avant. Il n’était pas bien propre et l’on voyait bien qu’il s’affairait à autre chose qu’au soin de son apparence. Il resta silencieux un moment avant de lui adresser la parole à nouveau.

« Figure-toi que je suis loin d’être en vacances. D’ailleurs le paysage ne vaut vraiment pas le coup d’œil. Disons que j’ai trouvé beaucoup plus intéressant ici qu’à Amenthalys. On a beau laisser les habitants d’Almancar dans une merde bien puante, personne ne se rend bien compte de leur potentiel. Et ça, je l’ai compris dès la première fois que j’ai foutu les pieds dans ces marécages dégueulasses. »

On peut dire que le hasard faisait bien les choses. Personne d’autre qu’Andy ne pouvait avoir autant d’idées aussi tordues. Et le fait que ce soit Sandra qui déboule comme ça d’un coup était une bonne chose. Il sentait la frustration émaner d’elle comme une haine noire et absolue.
Il sortit un paquet de cigarettes de sa poche. Il en attrapa une au milieu des cinq clopes qui restaient, la porta à ses lèvres et alluma lui-même une flammèche à son bout par la seule force de sa volonté.

« Alors Sandra, j’ai une proposition à te faire. Il se pourrait bien que ça t’intéresse davantage que de venir réclamer les taxes d’une mamie incapable de tenir sur ses guiboles plus de quatre secondes. »

Il tira sa cigarette et souffla un nuage de fumée. Son expression n’était plus à la provocation. Il cherchait à rester le plus indifférent possible face aux réactions puériles de Sandra de manière à tirer sa conscience vers le haut. Autrement il ne serait pas possible de tenir une conversation un minimum sensée, il le savait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sandra V. Lutwidge
♥

♦ Inscription le : 17/07/2010
♦ Mes messages : 350
♦ Etoiles ★ : 397
♠ Humeur : Gruml.
♠ Emploi(s) : Traqueur
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : Création et maîtrise de la météo.
♠ Sexualité & Statut : Aime les garçons & le célibat.
♪ Fiche : « Pride ans Prejudices. »
♪ RP(s) en cours : 1 ; 2 ; 3 ; 4.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Sam 14 Jan - 22:22

C'est d'accord. Sandra n'était pas tout à fait normal. En même temps, avec déjà quatre verres, elle ne pouvait pas vraiment être normal. Pas très glorieux, mais qui se préoccupait de ca ? Ellle pouvait encore comprendre ce qu'on lui disait. C'était déjà ça. D'ailleurs, elle prenait plutôt mal les piques que lui lançait Andy. Il n'avait pas l'air aussi distingué qu'il devrait l'être.
    « J'ai raté aucun événement. Oui bon à part Karnevale Avenue. Je regrette de ne pas y être allée... Il paraît que c'était magnifique... »
Vrai. Elle ne pouvait y aller, et le regrette amèrement désormais. Rien que pour avoir la satisfaction d'avoir vu à quoi ressemblait Karnevale Avenue. Mais non, on lui avait filé autre chose à faire dans un endroit pas du tout adapté à son karnavale. On se fichait d'elle ouvertement. Même Jacobsen le faisait. Comme quoi ce n'était pas son jour.
    « J'ai déjà testé dans un autre bar. Et ça ne peut pas être pire ! Depuis combien de temps tu traînes ici pour être aussi familier avec le gros là ? »
Elle faisait fi du regard plein d'éclairs du concerné. La jeune femme était bien trop habituée à en rencontrer pour être sensible aux éclairs. Du ciel ou des autres. On fini tout de même par lui apporter ce qu'elle avait demandé, vidant le verre cul sec. C'est là qu'on voit que Sandra est une habituée des fins de semaines avec une bouteille à la main. L'autre brun n'avait plus rien dit. Il s'était contenté de s'assoir sur le bar et se taire. Elle ne s'en préoccupait pas plus que ça, prenant deux nouveaux verres. Pas si dégueulasse que ça si on faisait abstraction de la propreté du verre. Sa tête ne lui tournait pas encore, elle comprenait ce que l'autre lui sortait. Et comprenait un peu trop même. Elle haussa un sourcil, à la fois intéressée mais méfiante. Andy était connu pour être le meilleur des traqueurs du Roi, l'aristocrate le plus respecté mais ce que la petite bourgeoisie ne savait pas, c'était qu'il était le plus tordu. Plus sadique, elle ne pensait pas que ça existe.
    « Accouche ? Même si j'ai pas l'impression que tu vas me parler de cuisine. »
Tournant son verre dans sa main, l'aristocrate se demandait bien ce qu'il allait sortir. Difficile de croire en ses paroles lorsqu'on n'était pas sûr d'avoir le véritable Andy Jacobsen face à elle. Ce n'était pas du tout à cause de l'alcool. Mais même le reste du monde n'avait pas l'air de capter que l'un des hommes les plus influant de la planète se tenait assit nonchalamment en fumant une cigarette -l'odeur piquait affreusement le nez de la traqueuse- sur le comptoir du bar d'un endroit où les rats et autres créatures non identifiables avaient élu domicile.
    « Je compte pas te payer tes boissons. Et éteint cette cigarette, tu penses pas que tu pues assez comme ça ? ! »
Ça c'est fait. Et le verre de vodka vide aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Lun 16 Jan - 1:22

La jeune femme semblait avoir une très bonne descente. Elle picolait à son aise et pourtant on aurait cru que l’alcool n’avait quasiment pas d’effets sur elle. Mais elle avait ce répondant, cet art d’ironiser chaque phrase qu’Andy prononçait, comme un jeu. Soit elle était profondément immature, soit elle le faisait exprès. Andy la regardait enchaîner les verres avec un air de mépris. Il ne perdait décidément pas ses vieilles habitudes.

Elle lui demanda depuis combien de temps il traînait par ici. Cela faisait un certain temps… depuis qu’il était revenu de Karnevale Avenue, en tout cas. Il avait fait un véritable massacre là-bas ; il n’avait cependant pas rempli entièrement sa mission. Celle d’abattre tous les karnevaliens qui peuplaient cette ville. Roxanne l’en avait empêché. Il l’avait sous-estimée. Il en était ressorti avec la grande déception de Raziel qui l’avait chassé. Andy ne voyait donc plus de raison de rester à Amenthalys, n’étant plus qu’un ex-traqueur qui s’était fait jeter comme une vieille chaussette trouée. Le mépris qu’il avait lu dans le regard de son seigneur ce jour-là l’avait anéanti. Jamais personne ne l’avait toisé de cette façon.

« Depuis que Raziel m’a éjecté de son palais pour avoir en quelque sorte failli à ma mission. »

Il ferma son poing, avant de l’abattre violemment sur le comptoir. On y voyait ses veines saillir. Une colère noire émanait de son être, qui pourtant était bien loin de la réalité. Il était tellement haineux que c’en était indescriptible. Andy, il était préférable de ne jamais s’attirer sa rancune. Elle était plus monstrueuse que toutes les créatures chimériques imaginables.

« Je veux lui exploser la gueule. Pourrir la tronche de tous ces bâtards. Putain j’ai la rage. Sphera croule sous une merde indescriptible et cet enfoiré en est la seule cause. J’ai l’impression que cette guerre ne cessera jamais, avec ces rebelles trop gentils pour faire plus de casse que le strict minimum. C’est pathétique. »

Il jeta sa cigarette par terre, avant de sauter du comptoir et l’écraser avec le pied pour l’éteindre. Sandra était toujours en train de boire. Une vodka s’il vous plait. Ce n’était vraiment pas le moment. Il ne fallait pas s’étonner qu’on ne la prenne jamais au sérieux si elle était toujours comme ça. Andy éjecta le verre de la jeune femme d’un geste de la main, et planta son regard dans le sien, les yeux assombris par ses cheveux noirs. Il aurait dû être sérieux, et pourtant, il souriait.

« Ici, il y a des gens qui tueraient des innocents pour avoir la tête de Raziel. Tu comprends ? Je vais changer les choses, à ma manière. J’ai déjà commencé à rassembler du monde, et je sais que tu es quelqu’un de très compétent. Tu me serais d’une aide précieuse, Sandra. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sandra V. Lutwidge
♥

♦ Inscription le : 17/07/2010
♦ Mes messages : 350
♦ Etoiles ★ : 397
♠ Humeur : Gruml.
♠ Emploi(s) : Traqueur
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : Création et maîtrise de la météo.
♠ Sexualité & Statut : Aime les garçons & le célibat.
♪ Fiche : « Pride ans Prejudices. »
♪ RP(s) en cours : 1 ; 2 ; 3 ; 4.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Lun 16 Jan - 15:06

Elle ne pût s'empêcher de sourire en entendant la raison de son séjour ici. C'est vrai, elle ne s'y attendait absolument pas, lui, le favori de Raziel, celui qui détruisait trois hectares d'habitations pour son plaisir personnel, chassé du Palais Royal... Absurde. En même temps, qu'est-ce qui ne l'était pas en ce moment ? Les traqueurs étaient traités pire que des slaves, les civils, même les plus pauvres se prenaient pour des nobles, profitant de la confusion général pour faire la loi. Et les rebelles qui jouaient à cache-cache-boom avec l'Empire mettaient sur les nerfs la Cour. La bande annonce de la fin du monde défilait sur la rétine de chacun des habitants de Sphéra. Ou pas. Jacobsen avait l'air de voir ça autrement. Chez Sandra, c'était plus un jeu qu'autre chose. Du moment qu'elle ne s'ennuyait pas, tout allait bien. 
Et en ce moment, difficile de s'ennuyer. Andy avait l'air plus que remonté : ses veines étaient bien visibles et le pire c'était que ce n'était pas sur sa tempe. Un tel spectacle aurait fait fuir n'importe qui -d'ailleurs Georges s'était reculé lorsque le poing du brun s'était abattu sur le comptoir. Mais pas la blondine. Descendant un nouveau verre, elle garda ce sourire ironique qu'elle avait depuis l'annonce de l'éjection de Jacobsen. Il ne lui faisait pas peur, même dans cet état. 
    « Tu en es bien capable. Une pluie de sang ne peut faire que du bien, qui plus est, si ce sang est celui des plus hauts placés... Ce serait magnifique ! »
Elle voyait déjà des têtes voler, des membres dispersés de part et d'autres, des cris, des appels à l'aide... Un véritable paradis sur Terre. Cette vision apocalyptique, Sandra n'était certainement pas la seule à l'avoir. À Almancar, les plus crasseux n'attendaient que cela. Et pas seulement dans ce coin sans eaux propres. Dans le monde entier, on cherchait à se venger de ce que le Roi faisait subir. Mais contrairement aux rebelles, ces personnes n'avaient rien de gentils et ne cherchaient pas à sauver la veuve et l'enfant. 
De scandant du bar, Andy dégageait une aura sombre. La jeune fille était tentée de la comparée à celle de Satan. Mais Sandra n'eut pas le temps, il lui arracha son verre de vodka de la main, l'éjectant assez loin pour qu'elle ait la flemme de le récupérer. Il la toisa avec un regard noir, regard qu'elle soutenait avec plaisir. Si c'était la bagarre qu'il cherchait, le ne dirait pas non. Mais non, contre toutes ses attentes, il lui proposa ce qui paraissait à Sandra être le plus beau des cadeaux. Un fou rire la prit. Puis redevint sérieuse. Un rictus se forma sur ses lèvres, se levant de sa chaise en gardant ses yeux sur ce qui devrait être le plus noble des habitants d'Amenthalys. 
    « J'en suis. Mes supérieurs me saoule et le monde à besoin d'une vraie guerre pour se réveiller. »
Jamais la traqueuse n'a été aussi excitée. Sphera allait enfin changer. Réellement changer. Elle avait bien fait d'être venue dans ce trou à rats. 
    « Tu as un plan ? »
Y aller au feeling, ce n'était pas forcément une bonne chose. En faire l'expérience était le meilleur moyen pour s'en rendre compte. Et comme elle ne parlait pas à n'importe qui, il y avait des chances que le plan, il était déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Lun 16 Jan - 16:45

Un plan ? Elle est folle celle-là. Pensait-elle qu’il était vraiment nécessaire d’avoir un plan, quand on bosse avec Andy ? Son pouvoir était tellement dévastateur que la notion de plan faisait à peine partie de son vocabulaire ; il n’en voyait pas l’utilité. Il se gratta le menton, dérangé par cette question, et réfléchit un instant. Ne pas se compliquer la vie, c’était son principe premier.

« L’idée, c'est de tout défoncer. C’est tout. »

Il se laissa tomber sur son tabouret, appuyant son dos contre le bar nonchalamment. Sandra, elle, s’était levée. Elle avait accepté de le suivre, comme prévu. En même temps, il venait de lui offrir une indépendance et une liberté totales en échange de ses précieux services. C’était ce qu’il voulait, rassembler des hors-la-loi qui n’ont pas peur de désobéir à l’autorité, qui n’ont pas peur de garnir en abondance leur casier judiciaire. Des gens qui étaient prêts à le suivre dans ses folies, jusqu’au bout.

« Mon karnevale seul ne suffirait pas. Ce qu’il nous faut… ce sont des armes. Il faut qu’on détruise. Qu’on explose tout sur notre chemin. Se contenter de mettre des claques aux ennemis ne nous avancera à rien. »

Il en était une à lui seul. Les quelques hommes qui s’étaient rangés de son côtés avaient de la ressource, Andy n’était pas allé chercher chez les amateurs. Ils avaient beau être relativement peu nombreux, on peut dire qu’en perspective leur puissance n’était pas négligeable. Mais il n’était pas nécessaire de lancer immédiatement les opérations ; il valait mieux tâter le terrain et faire preuve de prudence, se montrer plus malin que ces idiots.

« Pour être honnête, je trouve que cette guerre prend une tournure étrange. J’ai sans cesse l’impression que tout est prémédité, que rien n’arrive par hasard. Quoi qu’il arrive, les choses changeront. Que ce soit aujourd’hui ou demain, la dictature de Raziel tombera. Que nous y fassions quelque chose ou non, c’est ce qui arrivera. C’est maintenant que nous devons choisir notre camp. Nous devons déjà nous préparer à la suite des événements, quels qu’ils soient. »

Il sourit. Lui avait déjà choisi le sien depuis longtemps ; son propre camp. D’abord il avait pensé être contre l’Empereur, puis finalement il s’était rangé de son côté, en tant que traqueur. Et aujourd’hui il se liguait contre le monde entier. Tuer des criminels ou des innocents, peu lui importait. Dorénavant, il savait qu’il ne pourrait compter que sur lui-même, ainsi il n’agirait que pour lui-même. C’était la loi de la jungle, on peut dire.

Il posa son regard sur Sandra, à nouveau. Elle semblait bien plus attentive à ce qu’il lui disait. Et c’était tant mieux, car si elle n’était pas capable de l’écouter un minimum alors elle n’aurait pas sa place à ses côtés. C’était évident.

« J’ai l’intention de laisser les choses se faire tout en organisant quelques attentats par-ci par-là. Je suis déjà équipé pour ça. Ma seule motivation c’est de foutre le bordel pour montrer que j’existe et que, quelle que soit la tournure des événements, je détruirai tout ce qui ne me plait pas. Je veux instaurer la terreur et la crainte. Je veux montrer au monde qu’on ne se moque pas d’Andy Jacobsen impunément. Je vais tous les plumer ces abrutis. »

Il se mordit la lèvre, tellement qu’une goutte de sang s’en échappa. Depuis toujours, les gens ne faisaient que trahir sa confiance, et il éprouvait une immense rage à l’égard du monde qu’il emmagasinait depuis des années. Détruire, c’était sa seule envie à l’heure actuelle. Il se leva à son tour, s’approcha de Sandra, s’arrêtant juste derrière elle avec un sourire vicieux. Il posa ses mains sur ses épaules avec fermeté, avec une poigne d’acier à la hauteur de la colère qu’il renfermait, et chuchota doucement à son oreille ;

« Et puis, je trouve cela amusant. Toutes les lois ont perdu leur valeur à mes yeux. J’ai décidé de faire le mal. Et je le ferai bien. Dans les règles de l’art. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sandra V. Lutwidge
♥

♦ Inscription le : 17/07/2010
♦ Mes messages : 350
♦ Etoiles ★ : 397
♠ Humeur : Gruml.
♠ Emploi(s) : Traqueur
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : Création et maîtrise de la météo.
♠ Sexualité & Statut : Aime les garçons & le célibat.
♪ Fiche : « Pride ans Prejudices. »
♪ RP(s) en cours : 1 ; 2 ; 3 ; 4.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Lun 16 Jan - 20:32

Tout défoncer ? Pourquoi pas. C'était la meilleure chose que Sandra puisse faire en ce moment. Et puisse faire tout court en fait. Foncer dans le tas, ce n'était pas plus mal en fait. Simplement, est-ce que ça comptait pour toutes les villes ? Elle espérait bien, au moins elle n'aura pas besoin de viser. Son humeur était tellement mauvaise qu'elle pourrait bien faire tomber des immeubles avec une belle tempête. Quelque chose de tellement irréel que le jour du jugement dernier ne serait qu'un simple tour de manège. Andy se rassit, adossé au comptoir. Sandra fit de même, faisant face au barman en prenant un nouveau verre. Ce n'était pas avec quelques verres de plus qu'elle allait tomber par terre. Habituée à bien pire, Lutwidge pouvait très bien écouter Andy tout en picolant.
De plus, ça lui permettait de bien mieux réfléchir. Rejoindre l'illustre aristocrate dans ce plan plus que dérangé allait alourdir les rumeurs sur la cadette des Lutwidge. Tant pis. Ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude de toutes ces critiques sur sa personne. Et ça lui permettrait de montrer au reste du monde qu'on ne se fichait pas d'elle de la sorte. Surtout pour ceux qui avaient osé de moquer d'elle. Sourire goguenard. Elle aimait quand ça allait dans son sens.
    « Tu n'as même pas besoin de le dire. Détruire c'est notre spécialité après tout. Pour les armes, il faudra voler. Ou tuer. Dans les deux cas, ça ne dérange personne. »
Si Andy n'avait la bougé d'Almancar, ça voulait dire qu'il avait déjà recruté. Si elle se fiait à ce qui lui servait d'intuition, il n'avait pas prit de la guimauve. Ce n'est pas non plus comme s'il y en avait.
    « Cette guerre n'est que le dessein de Raziel. Et de toute manière quoi que lui ou les rebelles fassent, ça finira en bazar total. Quant au camp, j'imagine que c'est dans le tien que je me range. J'espère que les brutes que tu auras certainement déjà enrôlé dans ce foutoir sauront faire plus que le minimum demandé. »
Elle vida un autre verre. L'idée de tuer des pauvres innocents ne lui retourna même pas l'estomac. Son frère lui crierait dessus s'il savait. Sa mère en ferait une crise cardiaque. Mais elle pensait bien que ce serait eu qui périraient en premiers. Surtout Sandro. 
Ses oreilles avaient l'air d'être connectées à la voix d'Andy. Bizarrement, les seules chose qu'elle assimilait parfaitement était les paroles de l'homme mal rasé. Le reste était un bourdon indescriptible qui ne l'empêchait pas de comprendre le tout. Pire qu'un prête avec un fidèle croyant complètement fanatisé. 
    « Quelles endroits ? Si t'as encore besoin d'armes, je sais où en avoir. Pareil pour des brutes épaisses. Almancar est un super endroit pour les rencontres en tout genre. »
Jacobsen en était la preuve même. Lui et ses idées de destruction étaient la chose la plus grandiose que Sandra n'ait entendu . Destruction qui allait devenir le plus beau jour de sa vie. Une vision qui était trop embellit dans le cerveau un peu embrumé de la jeune fille. Si ça se trouve, il n'y aurait pas autant de cadavres ou de cries ni même trop de destruction... Mais en fait, non.  Avec Andy, il y avait des chances que ça soit encore mieux. Un verre de cognac en plus de bu. Tout comme les paroles de l'autre brun.
    « Comme si tu ne l'avais pas déjà fait ! Karnevale Avenue compte pour du beurre ? Tu n'as jamais essayer de jouer à celui qui détruit le plus de maisons en un temps limité ? Le mal c'est bien plus distrayant que de devoir aider le petit aristo à redorer son blason. Quand est-ce que ça commence ? »
Plus tôt sera le mieux. Elle avait besoin de se défouler. Après ce bar, elle irait bien casser la gueule à quelques personnes du coin mais tant qu'elle ne connaissait pas ses "collègues" elle ne pouvait pas. Pas seulement parce que ça fera une personne en moins pour la fête mais aussi parce que ça fera une arme en moins. Et sûrement une bande sur le dos et Sandra n'avait pas que ça a faire. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   Lun 16 Jan - 23:11

Andy écoutait calmement ce que disait Sandra, s’accrochant à chacun des mots qu’elle prononçait. Elle semblait vraiment motivée. Le jeune homme se serait pourtant attendu à de l’hésitation, car c’était plutôt un changement de bord radical qu’il lui proposait là. Mais non, sans réfléchir un quart de seconde, elle avait accepté avec fermeté, comme si l’actuel symbole d’autorité de Sphera lui inspirait une profonde répugnance. Elle était dans le même cas qu’Andy. Et lui savait parfaitement que les meilleurs hommes qu’il pouvait recruter étaient les traqueurs ; peu de gens égalaient leur puissance en matière de combat. Il était donc plutôt satisfait.

Elle continuait de lui parler avec beaucoup d’ardeur. Habituellement les gens s’adressaient à lui avec une grande retenue, de peur de l’offusquer, mais elle ne se gênait pas pour mettre en question les qualités de recrutement d’Andy. Il lui sourit avec un air de cynisme.

« Les faibles n’ont pas leur place à mes côtés, tu le sais bien. »

Elle lui proposa de lui apporter son aide pour récupérer de l’équipement. Il préférait qu’elle se fasse discrète pour l’instant et qu’elle observe seulement comment se déroulaient les choses. C’était beaucoup plus simple pour lui.

« Je peux me débrouiller. Je te demanderai de ne rien faire pour l’instant. Contente-toi de remplir docilement ton rôle de traqueur. Je te tiendrai au courant. »

Il se doutait bien qu’elle n’apprécierait que moyennement cet ordre. C’était bien normal après tout, mais il jugeait cela nécessaire. Il ne fallait pas se précipiter, autant partir avec de très solides bases, en étant absolument certain de savoir dans quoi on se lance. Il lui faudrait juste patienter quelques temps. D’autant plus que, si personne ne viendrait chercher Andy puisqu’il s’était fait jeter peu chaleureusement, pour Sandra c’était bien différent. Si elle disparaissait soudainement sans raison cela élèverait les soupçons immédiatement. Il espérait qu’elle comprendrait.

Lorsqu’elle évoqua sa petite escapade à Karnevale Avenue, Andy haussa les sourcils. Lui qui considérait ça comme un échec cuisant, il ne partageait pas son avis. Les bras croisés, avec un air agacé, il lui répondit sèchement, avant de grogner un peu.

« Oui… Karnevale Avenue compte pour du beurre. Même si j’ai grandement apprécié ce massacre, je ne l’ai pas fait de mon propre chef. Si on ne me l’avait pas ordonné, je ne serais probablement jamais allé mettre le feu là-bas. Essaye de bien saisir la nuance. »

Il n'évoqua pas l'humiliation atroce que Roxanne lui avait fait subir. Il se leva de son tabouret. Il avait à faire ; et l’essentiel de ce qu’il avait à dire était dit. Il jugeait qu’il pouvait faire confiance à Sandra, bien qu’elle ait un peu trop bu aujourd’hui, ce n’était pas une faible d’esprit. C’était du moins ce qu’il se forçait à croire.

« J’espère pour toi que tu n’as qu’une parole. Tu sais ce que je leur fais, aux traitres. »

Il lui lança un regard noir. Il ne cherchait pas à lui inspirer de la crainte, mais à lui montrer qu’un seul faux pas serait décisif pour son avenir. Andy n’était pas du genre à jeter des menaces en l’air. Puis il lui sourit à nouveau, d’un air faussement sympathique, et lui fit un signe de la main en guise d’au revoir.

« Allez, salut. On se reverra sans doute très bientôt. »

[TOPIC CLOS – Je pars du principe qu’il se déroule avant le topic d’event dans lequel tu postes à Alzen, histoire de ne pas faire d’incohérences.]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Beat Them All [Sandra]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Beat Them All [Sandra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: almancar le village des crânes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit