AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 Goodmorning Andy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Clarice Jensen
❧ Le monde des sciences infinies...

♦ Inscription le : 01/01/2012
♦ Mes messages : 130
♦ Etoiles ★ : 302
♠ Humeur : neutre
♠ Emploi(s) : messagère itinérante
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : lire dans les pensées
♠ Sexualité & Statut : Inconnue et célibataire
♪ Fiche : Ci par là ~
♪ RP(s) en cours : † Douleur
❤️ Première amitié ♫
♬ Event ★
♦️ Rencontre
♠️ Chagrin
♪ Le désert

MessageSujet: Goodmorning Andy   Mar 3 Avr - 22:27

Drapée dans sa cape, comme toujours, Clarice fixa d'un air écœuré le Passeur et sa barque fragile, le cœur se soulevant à cause de la puanteur des lieux, l'eau brunâtre, et la flore tellement différente de ce qu'elle avait l'habitude de côtoyer. C'était d'un lugubre... Pas le moindre chant d'oiseau, l'atmosphère était lourde, et emplie de craquements étranges.

Tout était vraiment trop sombre. Et vraiment pas engageant.

Pourquoi avait elle eu la folie d'accepter de délivrer ce fichu message ?
Ah oui, ça y est... Parce qu'il était destiné à Andy Jacobsen. Toutou privilégié de l'Empereur, excellent Traqueur, mais qui s'était récemment pris une... déculottée par Roxanne d'Essling lorsqu'il avait été à Karnevale Avenue.

Eh oui, elle pouvait donc espérer glaner quelques informations lors de la délivrance du message. En effet, Clarice n'avait pas la moindre idée de l'identité de l'expéditeur. Il avait dû passer entre plusieurs mains avant d'atterrir entre les siennes.

C'était à Amenthalys, une semaine plus tôt. Alors qu'elle prenait un repos mérité dans un hôtel, quelqu'un avait frappé à sa porte. Un domestique au vu de sa tenue.

Il lui avait demandé si elle était bien Clarice Jensen - elle avait beau être connue pour ses services, il n'en demeurait pas moins qu'elle n'avait pas de notoriété nationale, et que dieu l'en garde -.

Après avoir affirmé qu'elle était bien la personne qu'il cherchait, la jeune femme se vit remettre un pli cacheté dans les mains, ainsi qu'une bourse bien remplie.

« à remettre au sieur Andy Jacobsen, Mademoiselle. »

Clarice garda un visage neutre, et, encaissant les informations données, focalisa son Karnevale sur l'homme. Il ne pensait à rien d'autre que les courses qu'il avait encore à faire.

« Andy Jacobsen hein… Je ne dis pas non, mais, ... tout le monde ignore où il se trouve... »

« C'est bien pour cela que la rémunération est aussi importante. Mademoiselle. »

Et le type, après s'être brièvement incliné, repartit comme il était venu.
La rebelle focalisa son Karnevale sur le bonhomme, jusqu'à ce qu'il sorte de son champ de perception, mais tout ceci ne lui apprit rien... à part qu'il devait trouver des homards. Chose passionnante s'il en était.

Refermant la porte de sa chambre du bout du pied, Clarice laissa ensuite choir la bourse pleine sur la table de chevet, et, se vautrant sur son lit, contempla le pli. Elle sentit en palpant le papier un premier cachet, qu'elle ne pouvait voir. Il y avait donc deux enveloppes, chacune cachetée. La première en contenait une seconde, qui devait elle même contenir le message à passer.
L'expéditeur voulait définitivement rester secret au vu de cette double protection. Le sceau de cire était compliqué, et ne lui évoqua rien. Soit. Elle ne pourrait donc pas prendre connaissance du message avant de l'avoir délivré.

« … Un des plus grand clébards de l'Empereur … Rien que ça... »


Poussant un soupir, elle se chaussa, s'équipa, se drapa dans sa cape, et partit en quête d'informations. Informations qui finirent par la mener droit à Almancar, nous ramenant donc à l'instant présent.
Après avoir laissé choir quelques pièces dans la main du Passeur, relativement sale et édenté, la rebelle grimpa dans la barque, et prit son mal en patience. Son estomac se souleva au fur et à mesure que la barque avançait sur l'eau saumâtre.

~ Seigneur, faites qu'on arrive vite... J'vais finir par rendre mon petit déjeuner à ce train là. ~


Son soulagement fut de courte durée lorsqu'ils atteignirent à nouveau le rivage. Où avait elle atterri ?! D'habitude, elle n'était guère regardante s'agissant de ce qui l'entourait, mais là sérieusement, c'était pas folichon.

Première chose, ça refoulait toujours autant. À croire que c'était parfum ordures et cadavres en décomposition par jour de grande chaleur.
Ne pas vomir. Surtout, ne pas vomir. Respirer par la bouche, et préserver ses narines... et le peu qu'il restait de son estomac.

Deuxième chose, les gens étaient plus dégueulasses que le Passeur. Le mot lavage ne devait pas faire partie de leur vocabulaire...
Plusieurs d'entre eux la fixèrent, avant de rire d'un air gras. Elle tranchait en effet avec les autochtones. Et elle était apparemment livide à tendance verdâtre au lu de quelques pensées.

Se forçant à reprendre contenance, elle s'approcha prudemment de quelques hommes.

« Sauriez vous où je peux trouver... un certain Andy Jacobsen ? »


Évidemment, ils savaient. Mais ils n'avaient pas l'intention de lui dire gratuitement. Elle aurait très bien pu se contenter des réponses données en pensées, mais elle n'avait guère envie de se griller avec son Karnevale.
Elle leur tendit donc quelques pièces, obtenant l'information recherchée, et se mit en route vers un bar, sous des regards lourds.

L'air était un chouilla plus respirable à l'intérieur, mais c'était aussi sale et sombre qu'au dehors. Avisant un homme portant des vêtements de belle facture - mais semblant pour le coup portés depuis quelques jours - accoudé au comptoir, Clarice s'y dirigea lentement, et, après avoir commandé un remontant au barman, se tourna à demi vers le type. D'après les descriptions qu'elle avait eues, c'était lui.

« Andy Jacobsen je présume ? J'ai un message pour vous. »

Elle fit glisser le pli vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Mer 4 Avr - 10:33

Ces temps-ci, la vie d’Andy se résumait à peu de choses. Lui qui avait vécu et grandi dans le plus grand luxe imaginable, il avait fait le grand saut vers l’autre extrême. Mais disons que sa première escale à Almancar lui avait fait voir les choses autrement que ce qu’il imaginait. Les marécages d’Almancar étaient immondes, c’est une certitude, mais tellement plus intéressants pour lui que toutes les fioritures et frivolités de la capitale. Tout cela n’avait désormais plus aucun sens pour lui.

Il s’était installé dans la vieille carcasse de bateau à présent désertée par son propriétaire initial. Une chambre dans une taverne aurait été bien plus appréciable mais au moins, ici il savait que personne ne viendrait l’emmerder. C’était le plus important. Parce que, bien sûr, tout le monde à Almancar le connaissait maintenant. Un aristocrate ne passe pas inaperçu en de telles contrées dévastées, même en faisant un effort pour se faire passer pour un prolétaire il ne parvenait pas à déroger à l’éducation qui lui avait été donnée… mais au moins, l’information comme quoi il vivait actuellement ici ne filtrait pas à l’extérieur d’Almancar.

La porte en bois de la taverne grinça furieusement. Certaines personnes se retournaient, d’autres se contentaient du claquement de ses grosses semelles sur le parquet qu’ils reconnaitraient entre mille. Vêtu d’une chemise bleue délavée et d’un pantalon de treillis, il entra tranquillement dans la taverne, comme chaque jour. Car tous les jours il venait ici pour passer du bon temps autour d’un verre de whisky. Et comme tous les jours, le barman cherche la bouteille de whisky dans ses étagères, presque mécaniquement. Et Andy ne se contentait pas d’être son meilleur client.

« Allez c’est ma tournée ! »

Tous les hommes levèrent leur chope, dans une grande acclamation collective.

Installé sur un haut tabouret, les coudes appuyés sur le bar, il contemplait les glaçons en train de se crisper dans son verre, au milieu de ce liquide translucide. Il tira sa cigarette, et à l’aide d’une cuillère, il en attrapa un au hasard pour le casser avec ses dents, en se disant que ce pourrait bien être un jour Raziel à la place de ce simple glaçon.

C’est alors que quelqu’un entra. Tout le monde s’était retourné ; c’était un étranger. Les personnes qui venaient dans cette taverne étaient toujours les mêmes, et dès qu’un inconnu se pointait, il suscitait toujours la même curiosité malsaine. Andy tourna légèrement la tête d’un air suspicieux, en entendant prononcer son nom. C’était une personne de taille relativement imposante, qui se cachait sous une large cape qui faisait de l’ombre à son visage. Andy crut apercevoir des traits fins et féminins, mais incapable de déterminer s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme, il resta perplexe un long moment, oubliant presque que cette étrange personne avait un message à lui délivrer.

« Vous êtes un de mes admirateurs ? »

Il esquissa un sourire, ramenant sa cigarette à ses lèvres, et il prit la lettre cachetée qui lui était adressée. Il observa dessus son nom joliment calligraphié, puis il le retourna pour voir le sceau de cire. Il le connaissait très bien ce sceau. Il regarda un instant le plafond, se demandant ironiquement s’il devait l’ouvrir ou non, puis finalement il déposa l'extrémité de sa cigarette allumée sur le bout de papier qui se consuma en quelques secondes.

« Ou peut-être est-ce ce cher Raziel qui ne peut plus se passer de moi ? Quoi qu’il en soit, c’est gentil de vous être déplacé pour moi mais je pense que vous avez perdu votre temps. »

Il termina son verre de whisky d’un trait, et en redemanda un autre, toujours souriant. Il fit un geste de la main à l’inconnu pour l’inviter à s’asseoir à côté de lui.

« Je vous offre la boisson en consolation. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clarice Jensen
❧ Le monde des sciences infinies...

♦ Inscription le : 01/01/2012
♦ Mes messages : 130
♦ Etoiles ★ : 302
♠ Humeur : neutre
♠ Emploi(s) : messagère itinérante
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : lire dans les pensées
♠ Sexualité & Statut : Inconnue et célibataire
♪ Fiche : Ci par là ~
♪ RP(s) en cours : † Douleur
❤️ Première amitié ♫
♬ Event ★
♦️ Rencontre
♠️ Chagrin
♪ Le désert

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Mer 4 Avr - 14:24

A peine Jacobsen ouvrit t-il la bouche pour la première fois que Clarice le trouva insupportable.

« Vous êtes un de mes admirateurs ? »

~ Très certainement pas. ~

Clarice lutta pour ne pas lui cracher ces trois mots à la figure.

~ Aristocrate et nombriliste... C'est génial. ~

Elle espéra qu'il ouvre rapidement le pli, pour qu'elle puisse quitter cet horrible endroit. Soudainement, il posa sa cigarette sur le papier, qui s'embrasa et devint rapidement un petit tas de cendres.

« Ou peut-être est-ce ce cher Raziel qui ne peut plus se passer de moi ? Quoi qu’il en soit, c’est gentil de vous être déplacé pour moi mais je pense que vous avez perdu votre temps. »

Quelle idiote ! Elle n'avait même pas reconnu le sceau personnel de l'Empereur... Il était vrai quand même, qu'elle n'avait pas eu la possibilité de délivrer de messages de sa part... Mais elle aurait pu reconnaître le sceau étant donné qu'il était sans nul doute visible sur un drapeau, sur un communiqué émanant de lui... Putain. Elle aurait pu empêcher ce crétin d'aristo de cramer le message.
Enfin non. Il avait été bien trop décousu dans ses pensées, et bien trop vif pour qu'elle ait le temps de le stopper. Quel merdier.

Elle s'injuria mentalement pendant quelques secondes, se retenant de darder un regard noir sur Jacobsen, et de lui coller une baffe magistrale.

Elle avait dû venir jusque dans ce bordel ambiant, puant la sueur, la poussière et la mort, ce coin était inaccueillant au possible, elle crevait de chaud, et ce.... connard mondain venait de brûler la seule raison tangible de sa venue... Des informations qui auraient pu être capitales pour renverser Raziel.

~ Calme toi ma fille, il reste un excellent Traqueur et te collera au tapis en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Ne perds pas ton sang froid. ~

Perdre son sang froid. Une chose qu'elle haïssait par dessus tout. Son Karnevale lui permettait de toujours dominer la situation, sauf que là, elle lui avait grandement échappé des mains, et qu'elle risquait de devoir avancer à l'aveuglette. Rien de bien rassurant en perspective.

Il lui proposait un verre en … consolation. Ça lui fit grincer les dents.

~ Tu me dois bien au moins ça, sale type. ~

Se composant un visage neutre, Clarice retira sa cape et s'installa à la place qu'il lui proposait, commandant un second verre, puisque le barman avait l'air d'avoir oublié sa première commande.

« Merci pour cette... consolation. »

Son ton était à nouveau aimable, voire rieur, bien qu'un peu piquant.

« ça ne vous inquiète pas que ce pli ait pu contenir des ordres de la... plus haute importance ? »

Qu'est ce qu'il faisait chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Mer 4 Avr - 21:55

L’inconnu sembla rester impassible, malgré les offenses qu’Andy s’était permis ouvertement sous son regard. Sa petite provocation n’avait pas eu énormément d’effet en apparence. Mais ça n’avait aucune importance.

Alors que Georges lui servait son whisky, qu’il regardait cascader dans son verre avec envie, l’inconnu s’était installé à côté de lui. Il retira sa cape, et le voile du mystère avec… Andy remarqua alors qu’il s’agissait d’une jolie jeune femme aux cheveux noirs. À sa manière de se tenir, de s’exprimer, il devinait aisément qu’elle n’était pas d’ici. Il y avait de fortes chances en tout cas. Il s’interrogea.

De nombreux regards étaient tournés vers elle. Ces hommes ne devaient pas avoir l’habitude de voir de leurs propres yeux une aussi jolie créature. Andy ria intérieurement. Il réclama d’autres glaçons à Georges. Et la jeune femme lui posa une question qui le surprit. Il y répondit au quart de tour, avec une pointe d’agressivité.

« Si Raziel a quelque chose à me dire, il n’a qu’à se déplacer tout seul. Et j’ai décidé de ne plus lui obéir docilement, alors il fera avec. »

Il empoigna son verre et en but une gorgée avant de le reposer brutalement sur le comptoir, la main crispée. Le seul fait de penser à cet enfoiré le mettait hors de lui. Alors si en plus, il se permettait de se foutre de sa gueule encore une fois en lui envoyant une lettre cachetée sur laquelle il avait pris la peine d’écrire si joliment son nom, c’était pour lui une belle preuve de sournoiserie. Andy grogna et tenta de reprendre son calme.

Il décida de changer de sujet, et tourna la tête vers la jeune femme d’un air réprobateur. Elle lui semblait bien curieuse.

« J’aimerais bien que vous m’expliquiez comment vous avez fait pour me retrouver. À vue de nez je dirai que vous n’êtes pas d’ici, et je me demande bien ce qui a pu vous amener à cette région totalement coupée du monde. »

Puis une autre question lui vint soudainement à l’esprit, qu’il posa sans attendre. Il souffla un nuage de fumée.

« Et qui êtes-vous au fait ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clarice Jensen
❧ Le monde des sciences infinies...

♦ Inscription le : 01/01/2012
♦ Mes messages : 130
♦ Etoiles ★ : 302
♠ Humeur : neutre
♠ Emploi(s) : messagère itinérante
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : lire dans les pensées
♠ Sexualité & Statut : Inconnue et célibataire
♪ Fiche : Ci par là ~
♪ RP(s) en cours : † Douleur
❤️ Première amitié ♫
♬ Event ★
♦️ Rencontre
♠️ Chagrin
♪ Le désert

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Mer 4 Avr - 22:37

Jacobsen avait démarré au quart de tour lorsqu'elle avait osé évoquer le contenu du pli. Alors comme ça le toutou chéri n'avait plus envie d'obéir aveuglément à son maître ? Dans d'autres circonstances, Clarice aurait sans nul doute ri.
Là, elle se contenta de garder un air impassible, bien que contente de voir qu'il savait moins garder son sang froid qu'elle.

Elle eut un léger sursaut lorsqu'il reposa brutalement son verre sur le comptoir, avant de porter tranquillement le sien à ses lèvres, dégustant une délicieuse gorgée d'alcool.

Il tourna ensuite sa tête d'un coup vers elle, et lui demanda comment elle avait pu le retrouver.

~ Comme un chien de garde à l'affut … Comique l'aristo. ~

Et une nouvelle question après qu'il eut expiré un nuage de fumée. Elle n'aimait pas particulièrement l'odeur des cigarettes et décida, après avoir reposé son verre, de prendre une légère inspiration par la bouche avant de daigner répondre. Tournant lentement son visage vers lui, elle le regarda dans les yeux, sans montrer une once d'animosité et lui lança d'un ton poli.

« Je m'appelle Clarice. Clarice Jensen. Et je suis messagère itinérante. »

Elle but une nouvelle gorgée d'alcool, et, après avoir reposé son verre, reprit le fil de ses réponses.

« J'ai été payée pour vous délivrer ce message. Et comme personne n'avait l'air de savoir où vous étiez, et bien, je vous ai cherché. Et j'ai fini par trouver des renseignements, qui m'ont menée ici. C'est mon travail quoi... Trouver le destinataire et lui remettre le message. Mais je dois avouer que c'est la première fois que je galère autant. »

Après un demi sourire, elle ajouta.

« Et effectivement, je ne suis pas d'ici, vous avez fait une excellente déduction. Je suis originaire d'Alzen. »

La jeune femme contempla son verre quelques instants, jouant un peu avec, appréciant les différents reflets du liquide l'emplissant, et posa à son tour quelques questions, aussi paisible que s'ils étaient en train de parler météo.

« Que devrai je dire quand je retournerai à Amenthalys ? Que l'Empereur doit venir s'enquérir de vous lui même ? » Elle planta ses yeux pers dans les siens. « Cela ne m'amuse guère... Mais bon, j'ai des comptes à rendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Jeu 12 Avr - 18:53

Andy était à la fois fier de lui, et tracassé. Il était nerveux, tendu, bien qu’il s’efforçât de montrer le contraire. Si cette fille avait réussi à le retrouver, l’Empereur pourrait très bien venir l’emmerder à son tour. Après tant d’années, il se sentait tout à fait en mesure de le mettre au tapis à lui tout seul, mais il n’avait pas envie qu’on vienne le déranger. Il avait besoin de s’éloigner de tout cela pendant quelques temps. Il lui fallait du temps pour prendre du recul et réfléchir.

Il écoutait ce que lui disait l’inconnue, dénommée Clarice Jensen, témoignant de peu d’intérêt face aux informations données. Une messagère itinérante ? Il fixa le fond de son verre avec un regard vide, une sorte de transe apparente. Il donnait l’impression de n’écouter que par pure politesse. Mais non, il réfléchissait, analysait, tentait de mettre de l’ordre dans sa tête. Tout se mélangeait.

« Je vois. Vous êtes donc d’Alzen. »

Il leva les yeux vers elle, tenant sa cigarette entre deux doigts. Il lui sourit et lui lança un regard insistant que n’importe qui aurait trouvé désagréable et gênant. Les dernières paroles qu’elle prononça manquèrent de faire éclater Andy de rire. Qu’en avait-il à foutre de ça ? C’était son problème, qu’elle se démerde.

« Eh bien ma foi, je ne vais pas vous écrire votre texte. Mais vous pourrez toujours dire que vous avez lamentablement échoué, et vous inventez le reste. »

Il but le fond de son verre d’un trait, avant de le reposer brutalement sur le comptoir, et de le pousser vers Georges en lui signifiant de lui servir un autre whisky. Il lui en servit un plein verre.

Andy réalisa alors ce qu’il venait de dire à la jeune femme. La laisser partir et prendre ainsi le risque de révéler sa position ? Jamais. Il lâcha sa cigarette au sol et attrapa violemment le bras de Clarice, le compressa de sa poigne de fer. Les veines saillaient sur sa main et sur son bras. Elle ne voulait pas avoir de comptes à rendre ? Il suffisait de le dire. Amèrement, il lui rétorqua :

« Ou peut-être que votre soudaine disparition après être partie à ma recherche suggèrera forcément que la lettre est arrivée à destination… n’est-ce pas ? »

L’alcool commença à lui brûler les veines.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clarice Jensen
❧ Le monde des sciences infinies...

♦ Inscription le : 01/01/2012
♦ Mes messages : 130
♦ Etoiles ★ : 302
♠ Humeur : neutre
♠ Emploi(s) : messagère itinérante
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : lire dans les pensées
♠ Sexualité & Statut : Inconnue et célibataire
♪ Fiche : Ci par là ~
♪ RP(s) en cours : † Douleur
❤️ Première amitié ♫
♬ Event ★
♦️ Rencontre
♠️ Chagrin
♪ Le désert

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Jeu 12 Avr - 20:32

Bordel. Elle n'avait encore pas vu le coup venir tellement Jacobsen était décousu dans ses pensées. Elle n'avait jamais rencontré un type comme ça, et définitivement, c'était effrayant. Son Karnevale ne lui était d'absolument aucun secours et elle en aurait presque été malade de rage si la situation n'avait pas été aussi critique. Ce cinglé voulait la faire disparaître après avoir pensé à la renvoyer et se démerder pour son rapport. Il aurait été plutôt temps qu'il prenne ses responsabilités et se conduise comme un homme. Elle n'aurait jamais dû accepter de lui remettre ce putain de message.

Quand il lui avait proposé d'improviser son texte, Clarice avait bien eu envie de lui répondre « Avec plaisir, et en détaillant bien votre comportement histoire de vous voir devenir un paria. Combien de temps vous vous donnez avant d'être rattrapé par Raziel et d'aller manger les pissenlits par la racine ? »
Dommage qu'elle n'ait pas voulu envenimer la situation de façon aussi vive. L'issue en aurait sans doute été meilleure.

En attendant, il avait une sacrée poigne, il fallait bien l'avouer... Elle ne sentait plus très bien son bras, devenu engourdi. Elle doutait que des mots aient un effet quelconque sur le Traqueur et décida donc de passer à l'action en échafaudant un plan à la va vite. Vive comme l'éclair et serrant les dents, elle lâcha le verre qu'elle tenait dans sa main libre, et, plaçant ses doigts sur un des nerfs du jeune homme, appuya dessus pour lui faire lâcher prise, récupéra son bras et sa mobilité avant de lui retourner une gifle magistrale suivie du reste du contenu de son verre dans la figure, criant d'une voix aiguë.

« Espèce de mufle ! Décuvez donc et revoyez vos classiques sur le comportement d'un gentleman ! Il ne me semble pas qu'on vous ait donné une éducation comme ça ! »

Clarice doutait que quiconque fasse quoi que ce soit pour l'aider et récupéra sa cape avant de sortir d'un air digne et outré sous les rires moqueurs des types présents, peu habitués à voir ce qu'ils auraient pu appeler une... prétendue scène de ménage, qui n'était en réalité qu'une tentative de fuite. Elle se doutait que foncer à la barque du Passeur ne signerait qu'un arrêt de mort pour elle, mais ne voyait aucune autre solution au vu du territoire inconnu qui s'étendait devant elle. De toute façon, Andy n'allait pas rester sans réaction trop longtemps, il fallait bien qu'elle bouge.

En tout cas, elle préférait être en plein air si ça devait définitivement mal tourner... Un sourire dur s'étira sur ses lèvres... Ça avait déjà mal tourné, et c'était pas près de s'arranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Jeu 12 Avr - 21:46

Il y eut un silence. Une ambiance pesante. Andy écarquilla les yeux, alors que ses cheveux trempés gouttaient sur son visage. C’était la première fois de sa vie qu’une telle offense lui était faite. Ses pupilles tremblaient. Il ne bougea pas la tête, tellement stupéfait de cette gifle qu’il en lâcha son verre sur le sol. Il vola en éclat et vint briser cet insupportable silence, que les rires grossiers des clients vinrent combler. C’était toujours distrayant pour eux, ce genre de situation. D’autant plus qu’ils devaient être impatient de voir la suite.

Totalement secoué par ce qui venait de lui arriver, il releva alors la tête. Elle était déjà partie. Ses sourcils se froncèrent de colère et il serra les dents, posant sa main sur sa joue. Son regard noir de rage parcourait la taverne, faisant taire un à un les bouffons qui riaient comme des porcs. Ils n’avaient pas intérêt à le mettre en colère, et préféraient ne pas voir la taverne réduite en un tas de cendres. Andy tapa du poing sur le comptoir, et lança un regard haineux au tavernier, qui, du coup, s’abstint de lui donner l’addition.

Il quitta sa chaise et se précipita vers la sortie, tapant presque des pieds sur le sol, et cogna violemment dans la porte, avant de la claquer derrière lui. Il était rarement saoul ; mais quand il l’était, il devenait une grosse brute vulgaire qui n’avait rien à voir avec l’homme subtil et raffiné qu’il était d’ordinaire. Andy avait vraiment l’alcool mauvais.

Il aperçut la jeune femme qui tentait de fuir. Il ria, avant de gueuler d’une voix rauque.

« Tu n’iras nulle part ! »

Et il se lança à sa poursuite. Il n’avait pas l’intention de la laisser décamper, après l’humiliation publique qu’elle venait de lui faire subir, d’autant plus qu’à la base il comptait de toute façon la garder prisonnière. Il créa une barrière de feu en plein milieu du chemin de la jeune femme pour la stopper, qui se dissipa au moment où il l’attrapa fermement par les épaules. Il la ramena vers lui et l’emprisonna dans son étreinte.

Il avait envie de la tuer. Il en avait la possibilité. Mais il trouvait plus amusant de la garder en vie. L’emprisonner comme lui-même l’avait été la première fois qu’il était venu ici.

Il grogna.

« Je déteste les petites pimbêches dans ton genre. Avec tout ça, tu me dois au moins une petite compensation. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clarice Jensen
❧ Le monde des sciences infinies...

♦ Inscription le : 01/01/2012
♦ Mes messages : 130
♦ Etoiles ★ : 302
♠ Humeur : neutre
♠ Emploi(s) : messagère itinérante
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : lire dans les pensées
♠ Sexualité & Statut : Inconnue et célibataire
♪ Fiche : Ci par là ~
♪ RP(s) en cours : † Douleur
❤️ Première amitié ♫
♬ Event ★
♦️ Rencontre
♠️ Chagrin
♪ Le désert

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Jeu 12 Avr - 22:46

Lorsqu'elle l'entendit brailler d'une voix rauque qu'elle n'irait nulle part, la Karnevalienne eut un sourire pour elle même.

~ Bon, il a l'air bien torché... Finalement, ça va peut-être pas si mal se passer. Avec du bol, dans deux pas, il se casse la gueule et il cuve par terre et toi, tu peux te tirer d'ici et disparaître à jamais de son champ de vision en serrant les fesses en espérant qu'il n'ait pas l'idée de te pourchasser dans tout Sphera. ~

Mais, c'était bien connu, Clarice ne disposait pas vraiment de ce qu'on appelait la chance. Ce fut donc avec une grimace de déception réhaussée d'un léger soupir blasé qu'elle vit des flammes se dresser juste devant son nez. Ce n'était pas vraiment le genre d'obstacle qu'elle aurait pu franchir, surtout que plus elle avait l'air de chercher une issue, plus les flammes prenaient de la hauteur. C'était une belle impasse, et malgré son envie de fuir comme un lapin entre les pattes d'un renard, lorsqu'elle se sentit happée en arrière, elle comprit qu'elle était irrémédiablement fichue.

Quel foutoir, il faisait déjà assez chaud comme ça et il s'amusait à la broyer contre lui. Seigneur, il puait l'alcool d'une sacrée force. Inspirant par la bouche, elle tenta de se débattre. Peine perdue, plus elle essayait de se libérer, plus il resserrait son étreinte. Et là, il ajouta la phrase de trop.

« Je déteste les petites pimbêches dans ton genre. Avec tout ça, tu me dois au moins une petite compensation. »

« UNE COMPENSATION ?! Non mais je rêve ! Vous vous foutez de moi, vous me broyez le bras et faudrait encore que je vous baise les pieds ?! Sérieusement, faut arrêter l'alcool et la clope ! Ça vous ruine les neurones ! »

Et elle se remit à se débattre comme un beau diable, priant pour réussir à le déséquilibrer. Manque de chance une nouvelle fois, il avait l'air aussi bien enraciné qu'un vieux chêne. Clarice se débattit de plus en plus faiblement, sentant que gaspiller ses forces ne lui serait d'aucune utilité, et puis, si elle continuait, elle allait finir par se retrouvée définitivement broyée par Jacobsen. À défaut de pouvoir faire mieux, elle lui écrasa fortement le pied pour lui faire comprendre qu'il était hors de question qu'elle se laisse dominer, même dans cette situation passablement critique. Et pas un des autochtones ne daignait bouger son cul, bien évidemment. Marécage de merde. Un nouveau sarcasme pour la route.

« Allez, j'accepte de vous rincer la tronche et de vous l'essuyer avec un torchon. Ça sera largement suffisant comme compensation, et ça vous remettra la cervelle en place Jacobsen. Maintenant lâchez moi, vous êtes ridicule. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Ven 13 Avr - 0:39

Andy jubilait en voyant la jeune femme se tortiller comme un insecte pour s’extirper de son emprise. Il la serrait contre lui de plus en plus fort, reniflant la délicieuse odeur de ses cheveux.

Une goutte de whisky en trop avait réussi à faire d’un aristocrate craint et respecté un pauvre type méprisable ; lui-même n’y aurait pas cru s’il avait été dans de meilleures conditions mentales.

Mais Clarice ne se contentait pas de se débattre, par-dessus le marché elle lui lançait des remarques piquantes qui montraient bien qu’elle n’était pas prête à se laisser faire. Et il aimait ce genre de femme à l’esprit rebelle. Il ne céda pas, continuant de la tenir fermement malgré ce qu’elle pouvait dire. Elle tenta d’écraser son pied, mais il sentit à peine le coup sous ses grosses godasses de chantier. Il poussa un rire gras et ignora totalement ses paroles.

« T’es belle, ma salope. »

Il passa sa tête par-dessus l’épaule de la jeune femme, avant de lui lécher la joue vicieusement. Bien sûr qu’il était ridicule, mais il n’en avait pas conscience, et pour l’heure, tout ce qui l’intéressait, c’était sa compensation. Il mordit le cou qui s’offrait à lui à pleines dents, comme pour la dévorer au sens propre du terme. Il planta ses ongles dans la peau de sa prisonnière avec rage.

À cet instant, il la désirait autant qu’il la détestait.
Non, décidément, il ne faisait pas bon ménage avec l’alcool.

« À partir de maintenant tu m’appartiens. Je ne te laisserai pas partir. »

Et quand Andy désirait obtenir quelque chose, il l’obtenait. Même bourré... ou pas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clarice Jensen
❧ Le monde des sciences infinies...

♦ Inscription le : 01/01/2012
♦ Mes messages : 130
♦ Etoiles ★ : 302
♠ Humeur : neutre
♠ Emploi(s) : messagère itinérante
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : lire dans les pensées
♠ Sexualité & Statut : Inconnue et célibataire
♪ Fiche : Ci par là ~
♪ RP(s) en cours : † Douleur
❤️ Première amitié ♫
♬ Event ★
♦️ Rencontre
♠️ Chagrin
♪ Le désert

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Ven 13 Avr - 1:23

Le sang de Clarice ne fit qu'un tour lorsqu'elle l'entendit jubiler de la tenir ainsi à sa merci. Elle le sentait s'exciter, se rapprochant de plus en plus du mec de base bourré et honteusement libidineux.
Elle verdit lorsqu'il l'appela presque affectueusement sa... salope. Elle n'était nullement une salope, et encore moins la sienne.

Une rage sourde commença à couler dans ses veines, imprégnant chaque pore de son être, la tétanisant. Elle était immobile, le regard fixe, et, si ça poitrine ne s'était pas soulevée à intervalles irréguliers, on aurait pu penser qu'elle était une statue.
Elle n'eut aucune réaction lorsqu'il lécha sa joue, pas plus que lorsqu'il ne mordit son cou, ni lorsqu'il planta ses ongles dans sa peau douce. Son esprit était ailleurs, regroupant toute la rage et la colère dont elle disposait. Un nouveau souffle d'Andy sur sa peau.

« À partir de maintenant tu m’appartiens. Je ne te laisserai pas partir. »

Ce fut le déclic. Les yeux de Clarice étincelèrent, et elle trouva suffisamment de force pour lui coller un bon coup de coude dans les côtes, coup qui commença à le faire se plier en deux, le souffle coupé. Il l'avait lâchée. Il l'avait enfin lâchée. Elle était libre. Se retournant comme une furie, et avant qu'il ait pu se courber encore plus pour reprendre son souffle, elle lui envoya un direct du gauche en pleine poire, qui le fit s'étaler comme une pauvre carpette. Elle se redressa fièrement, transpirant une colère noire.
On n'entendait plus un bruit à Almancar. Tout semblait s'être focalisé sur leur face à face.

Clarice jaugea un Andy complètement sonné au sol, méprisante.

« Va donc te faire foutre et cuver ton whisky sale porc. Je n'appartiens à personne et surtout pas à un connard d'aristo déchu. »

Elle aurait voulu l'invectiver, le rouer de coups, mais elle n'avait nullement envie de s'abaisser à cela, et plus que tout, elle se sentait étrangement lourde, sa colère froide l'avait fuie aussi rapidement qu'elle était venue. Faisant à nouveau volte face, elle se hâta jusqu'à la barque du Passeur et lui glissa quelques pièces dans la main.

« Dépêche toi de me ramener de l'autre côté. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Ven 13 Avr - 2:22

Andy était tombé genoux à terre, et s’appuyait sur ses avant-bras posés sur le sol poussiéreux, alors que le paysage tournait autour de lui. Sa vision se troublait, il sentait la douleur lancinante du coup qu’il venait de prendre. L’alcool lui faisait perdre ses moyens, même face à une simple femme il n’avait pas eu le temps de se défendre. Il sentait une horrible douleur lui envahir le crâne, et son estomac se retourna à l’intérieur de son ventre.

Il dégueula tout sur le sol en poussant des cris d’horreur. Le goût amer qui lui resta en bouche lui donna envie d’en vomir encore plus. Il tenta de reprendre sa respiration, puis de se relever maladroitement, mais il retomba par terre comme une merde, oui, c’est le bon mot.

Il marmonnait des phrases et des injures incompréhensibles dans sa barbe en faisant de son mieux pour ne pas s’étaler minablement dans ses vomissures… il recommença à rire grossièrement, sans trop savoir pourquoi. Il comprenait à peine ce que lui disait Clarice, et n’était même plus tout à fait sûr qu’il s’agissait bien d’elle. La tête lui tournait.

Il se rendit alors compte que la jeune femme avait grimpé dans la barque qui l’avait amenée ici. Andy tenta d’articuler quelque chose mais les mots restèrent coincés au fond de sa gorge. Il généra alors une vive flamme au creux de sa main, nourrie d’une colère noire, et la lança au hasard sur la barque, frappant de plein fouet la tête du passeur qui tomba à l’eau. Andy se leva difficilement, et avança vers la barque en titubant, manquant de retomber au sol à plusieurs reprises. Arrivé devant la barque, il tenta de monter dedans à son tour, mais trébucha sur le rebord et tomba lamentablement dans le marécage, lui aussi. Andy savait nager oui… mais seulement quand il était conscient.

« glbglbglbglbglb !... »

Il tenta de s’accrocher à la barque, sans même savoir s’il réussissait à l’attraper ou non, totalement désorienté, pire qu’une loque humaine.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clarice Jensen
❧ Le monde des sciences infinies...

♦ Inscription le : 01/01/2012
♦ Mes messages : 130
♦ Etoiles ★ : 302
♠ Humeur : neutre
♠ Emploi(s) : messagère itinérante
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : lire dans les pensées
♠ Sexualité & Statut : Inconnue et célibataire
♪ Fiche : Ci par là ~
♪ RP(s) en cours : † Douleur
❤️ Première amitié ♫
♬ Event ★
♦️ Rencontre
♠️ Chagrin
♪ Le désert

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Ven 13 Avr - 2:44

C'était pas vrai... Ce connard avait eu encore assez de forces pour utiliser son Karnevale.

~ Putain de merde. J'aurais dû frapper plus fort. ~


C'est pas qu'elle ne savait pas naviguer, mais... elle ne savait pas naviguer. Et elle doutait même que son estomac la laisse essayer. Sur l'eau, elle ne pouvait que se contenter d'attendre, et espérer ne pas régurgiter son repas. Là pour le coup, elle était pas prête de faire le voyage du retour. Le Passeur avait mangé la flamme d'Andy en pleine poire, et il gisait désormais dans l'eau saumâtre. Écœurant, définitivement écœurant.

Et l'aristo se déplaçait maintenant vers elle.

~ Tombera, tombera pas ? Ah... Ah... Allez, casse toi la gueule. C'est pas vrai ?! Il est dopé ou quoi ?! Comment peut il encore tenir debout ?! ~

Saisissant le bâton qui servait de rame, elle attendit. S'il essayait de faire quoi que soit, il s'en prendrait un coup dans le museau. Et là c'était certain qu'il ne s'en relèverait pas avant plusieurs heures. Elle y mettrait la force suffisante.

Et là, le désir attendu se réalisa. Andy se vautra magistralement dans le marécage.

« Eh ben tiens. Tu l'as pas volé ce bain là mon salaud. »

Sauf qu'il n'était pas en train de se baigner, mais de se noyer.

« glbglbglbglbglb !... »

~ Seigneur mais c'est quoi ce con ?! … Est ce que je l'aide à couler ? ~

Cette pensée lui faisait vraiment envie. Mais elle n'était pas une meurtrière... Mais c'était quand même un clébard de l'Empereur. Ouais, mais un clébard qui avait l'air de vouloir mettre les voiles. Ce type était quand même un enculé de première et elle était en train de réfléchir à la possibilité de lui... porter secours. L'espace d'un instant, elle se demanda si elle avait perdu la raison. Il s'était montré le pire salaud possible, il avait commencé à jouer avec son corps, l'avait traitée de salope... et elle était en train de songer à lui donner... un coup de main... Sa bonté la perdrait.

« T'as du bol gros con, c'est ton jour de chance. »

Elle descendit de sur la barque, enfonça le bâton-rame dans la flotte marécageuse, essayant de ramener Andy vers la terre ferme.

« Mais bougez vous le cul bande d'abrutis ! Plus on le laisse dans la flotte, plus il va être infect avec vous au réveil ! ALLEZ ! »

Son ton autoritaire en fit remuer quelque uns, qui firent sortir l'aristo trempé et à moitié inconscient de la flotte. Poussant un soupir, Clarice jeta un regard noir sur les hommes présents et brandit une bourse.

« Maintenant, vous vous bougez le croupion de me faire traverser cette putain de mare y'en a bien un parmi vous qui sait manier une barque. Allez, j'ai pas que ça à foutre. »

Sauf que ça remuait pas au portillon pour la faire traverser. Il allait falloir qu'elle se démerde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Ven 13 Avr - 14:42

Andy ouvrit les yeux. Il était étalé sur la terre ferme, mais sa raison n’était pas toujours pas revenue. Il se sentait un peu comme s’il venait de passer dans une ces grosses machines à laver le linge de la taille d’un camion benne qu’on fabriquait encore à Alzen il y a quelques années.

Il était trempé de haut en bas, couvert de petites algues flottantes qui s’étaient collées à lui, et de boue. Les mauvaises odeurs qui émanaient de lui ne se limitaient désormais plus à la puanteur d’un alcoolique ; là, le grand Andy Jacobsen en était presque comparable à un pauvre clochard qu’on aurait ramassé entre trois poubelles. Il cracha par terre l’eau boueuse qui lui était rentrée dans la bouche, se relevant brusquement avec maladresse. Lui qui avait toujours détesté la saleté, il en était totalement imprégné à l’heure actuelle.

Pris d’une rage noire, il déchira sa chemise qui lui collait à la peau et la jeta à la figure du premier abruti venu, avant de créer deux énormes boules de feu entre ses mains ; il en lança une totalement au hasard sur un arbre et l’autre atterrit au milieu de la barque. D’un geste de la main, il fit grandir les flammes qui dévorèrent ce satané bout de bois, réglant ainsi le problème.

Il se retourna alors, riant comme un âne.

« Chopez-moi cette grognasse ou je vous crame tous la gueule. »

Il perdit l’équilibre, et se laissa tomber par terre, s’asseyant dans une position disgracieuse, les jambes écartées, appuyé sur ses coudes.

À l’évidence, elle n’avait plus d’échappatoire à présent.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clarice Jensen
❧ Le monde des sciences infinies...

♦ Inscription le : 01/01/2012
♦ Mes messages : 130
♦ Etoiles ★ : 302
♠ Humeur : neutre
♠ Emploi(s) : messagère itinérante
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : lire dans les pensées
♠ Sexualité & Statut : Inconnue et célibataire
♪ Fiche : Ci par là ~
♪ RP(s) en cours : † Douleur
❤️ Première amitié ♫
♬ Event ★
♦️ Rencontre
♠️ Chagrin
♪ Le désert

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Ven 13 Avr - 17:57

Elle continuait de jauger les types aux alentours lorsque Jacobsen, increvable définitif d'ailleurs, fit naitre des boules de feu entre ses mains.
Elle le regarda avec horreur en balancer une sur la barque, dernière possibilité de liberté, unique échappatoire de cet enfer puant, qui se consuma en un rien de temps. Hébétée, Clarice vit disparaître sa seule chance de fuir, de courir loin de cet enfoiré. Elle mis quelques minutes à comprendre ce que tout cela impliquait, et résonnait en boucle à ses oreilles le rire gras du salaud.

« Chopez-moi cette grognasse ou je vous crame tous la gueule. »

Elle entendit à peine cette phrase, le regard toujours fixé sur les débris de la barque. Ce ne fut que lorsque des mains se refermèrent sur ses bras qu'elle repris un soupçon de lucidité. Elle se dégagea sèchement en lançant un regard noir qui signifiait que quiconque essaierait de poser une seule de ses paluches sur elle risquait de regretter d'être né.

Elle se planta d'elle même devant Andy, un masque de colère intense sur son visage fin. Elle aurait pu apprécier son torse musclé, sa silhouette bien taillée... Elle aurait pu. Mais là, tout ce dont elle avait envie c'était de casser chaque os de son corps, déchirer chaque muscle, le réduire à l'état de pâtée pour un quelconque animal.

« Écoute moi bien mon cochon, la grognasse elle va te faire comprendre qu'il y avait un temps pour déconner et un temps pour s'arrêter. Et là, t'as grandement dépassé le moment de t'arrêter. Tout puissant que tu sois, va falloir arrêter les caprices. »


Elle se laissa choir devant lui – on ne frappait pas un connard à terre quand on avait des bases en savoir vivre – et se jeta sur lui, commençant à le rouer de coups. Chaque parcelle de lui qu'elle put atteindre reçu des poings chargés de rage et de violence, assortissant ce petit exercice physique de nombreux noms d'oiseaux relativement... colorés. Elle n'hésita pas non plus à lui faire manger quelques directs en plein visage.

Elle savait qu'elle risquait de prendre un sacré retour, mais peu lui importait. Elle s'était défoulée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Ven 13 Avr - 22:18

Andy répondit aux paroles de Clarice d’un regard stupéfait et presque innocent. Il lui sembla qu’elle commençait à perdre son calme. Mais il n’en eût la conviction que lorsque la jeune femme se jeta sur lui pour le rouer de coups, sans la moindre retenue. Ironiquement, Andy se mit à rire encore, se demandant ce que cette fille espérait lui faire avec ses petits poignets rachitiques. Elle le frappait de plus en plus fort, et lui riait aux éclats comme s’il y avait vraiment matière à rire.

Il la laissa le cogner un moment, sans se défendre. Il lui offrit généreusement ce plaisir. Mais quand il en eût marre, il saisit vivement les poignets de la jeune femme, stoppant immédiatement ses gestes violents. Il lui lança un regard réprobateur.

« Tu veux jouer à ça hein ? »

Alors jouons à ça.
Il la plaqua brutalement au sol, toujours en tenant ses poignets pour la bloquer. Son visage était si près du sien qu’il pouvait sentir son souffle. Cette femme respirait la rage. Ce qui n’avait rien d’étonnant pour l’heure. Il lui sourit presque affectueusement. Même si elle réussissait à lui échapper aujourd’hui, elle ne pourrait pas aller bien loin dans l’état actuel des choses, et il n’aurait aucun mal à la retrouver.

Il recula, passa ses mains sous les cuisses de la jeune femme, et lui souleva les jambes en la tenant comme une brouette. Il se remit à rire salement en trainant Clarice par terre, pour l’emmener on ne sait trop où…

« Tu crèveras ici avec moi ! Haha ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clarice Jensen
❧ Le monde des sciences infinies...

♦ Inscription le : 01/01/2012
♦ Mes messages : 130
♦ Etoiles ★ : 302
♠ Humeur : neutre
♠ Emploi(s) : messagère itinérante
♠ Nationalité : Alzen
♠ Karnevale : lire dans les pensées
♠ Sexualité & Statut : Inconnue et célibataire
♪ Fiche : Ci par là ~
♪ RP(s) en cours : † Douleur
❤️ Première amitié ♫
♬ Event ★
♦️ Rencontre
♠️ Chagrin
♪ Le désert

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Ven 13 Avr - 22:58

Les rôles s'étaient inversés. Il respirait le calme et la joie alors qu'elle enrageait et hurlait. Et il riait aux éclats. Son rire était définitivement le son le plus détestable qu'elle ait jamais entendu... Elle aurait voulu lui arracher la langue, les lèvres, l'égorger pour ne plus l'entendre rire. Elle se serait même crevé les tympans...

Lorsqu'il lui broya les poignets, elle sut que c'était à son tour de déguster. Sauf qu'elle allait beaucoup plus le sentir passer que lui. Elle se retrouva presto plaquée contre le sol, sentant l'haleine fétide et alcoolisée de Jacobsen tant leurs visages étaient proches. Il considérait ça comme un jeu... Un jeu. Et elle était un de ses pions... Il avait magnifiquement bien joué. Et il était fier comme un paon qu'elle ne puisse plus lui échapper de quelque façon que ce soit.

Soudain, il attrapa ses jambes alors qu'il se relevait et se mit à la trainer comme une brouette avant de lui dire qu'elle crèverait avec lui. Un gémissement de douleur s'échappa de ses lèvres, bien malgré elle, lorsque son dos et sa tête rencontrèrent divers éléments du sol, tous aussi peu agréables à percuter les uns que les autres. Elle parvint à lui grogner en serrant les dents pour ne pas laisser échapper un nouveau gémissement de douleur.

« Lâche moi, bordel, LÂCHE moi ! »

Elle décida de l'aider un peu vu qu'il avait l'air un peu bouché à l'émeri. Elle recommença à se débattre sur le sol, ressemblant plus à une serpillère en train de danser qu'autre chose et parvint à libérer un de ses pieds, puis le second, et là, alors qu'il était légèrement déséquilibré par la perte de son poids à trainer, elle en profita pour bouger juste ce qu'il fallait et releva son pied à vitesse grand V dans l'entrejambe d'Andy.

Elle s'assit et le regarda avec délectation s'écrouler.

« Finalement, j'aime bien ce jeu. Pas trop mal j'espère ? »

Ce fut à son tour d'éclater de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
Jack Obscène

♦ Inscription le : 10/04/2010
♦ Mes messages : 939
♦ Etoiles ★ : 479
♠ Humeur : Hostile
♠ Emploi(s) : Aucun actuellement.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Pyrokinésie, pyrurgie
♠ Sexualité & Statut : Ta gueule.
♠ Mon rêve : Faire tout ce qu'aucun être humain n'a jamais réussi à réaliser.
♪ RP(s) en cours : Goodmorning Clarice.
[Event] Perfect Weapon.

MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   Dim 15 Avr - 16:52

Andy manqua de tomber en avant, au moment où Clarice avait réussi à reprendre le contrôle de ses jambes. Il reprit difficilement son équilibre et alors qu’il s’apprêtait à ramasser la jeune femme étalée au sol, il sentit une sorte de pression dans son entrejambe, sans vraiment comprendre de quoi il s’agissait. Son cerveau mit plusieurs secondes à assimiler le geste et la douleur, ainsi que pour y réagir. Ce fut si explosif que son système neuronal manqua de disjoncter totalement.

Tous les muscles de son corps se contractèrent alors, et il commença à se recroqueviller sur lui-même comme un insecte, se laissant tomber au sol, se tenant l’entrejambe comme s’il venait de se prendre un coup dans les couilles. Puis finalement il parvint à pousser un hurlement de désespoir qui fendit le temps et l’espace.

« AAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRH ! »

Une nuée de corbeaux s’envola.
Son cri fut interrompu lorsqu’il commença à tousser, alors qu’il venait d’avaler une mouche. Il s’étouffa jusqu’à ce que la bestiole réussisse à passer.

« … kof kof ! »

Andy avait cessé de rire. Il reprit soudainement un air étonnamment sérieux et toisa la jeune femme d’un regard mauvais. Il se releva, malgré la douleur qui persistait, et s’avança vers elle. Jusqu’à maintenant, ils s’étaient tous les deux amusés, mais la partie de plaisir était terminée. Il se pencha sur elle et saisit sa chevelure noire d’une poigne de fer, lui tirant la tête en arrière pour bien qu’elle le regarde.

« Je vais te faire regretter ça, connasse. »

Il lui décocha une droite bien sentie en plein visage.
Andy n’était pas le genre d’homme qui se permettait de violenter une femme. C’était quelque chose qu’il ne s’était résolu à faire que lors de ses missions de traqueur où il rencontrait parfois de jolies valkyries qui lui donnaient du fil à retordre ; Roxanne par exemple. Mais aujourd’hui il agressait une femme qui n’avait rien demandé.

Il continua de la frapper plusieurs fois, à lui donner des coups de poings alimentés d’une rage folle. Il la traina par terre en la tirant par les cheveux, gueulant des injures à tout bout de champ. Finalement il la prit sous le bras en la tenant comme un sac à patates pour l’emmener. Loin. Loin de cette rive.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Goodmorning Andy   

Revenir en haut Aller en bas
 

Goodmorning Andy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: almancar le village des crânes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com