AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 Le Grimoire du Temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Maitre du Jeu
✖ On ne m'envoit pas de MP! ✖

♦ Inscription le : 21/02/2010
♦ Mes messages : 95
♦ Etoiles ★ : 549

MessageSujet: Le Grimoire du Temps   Dim 28 Fév - 19:27



    Longtemps les hommes ont cru qu'il ne fallait rien toucher à l'histoire, laisser les uns relater librement de l'histoire des autres, croyant que l'intérêt de tous résidait dans la vérité, et non la vanité... Ils eurent tort. Je réécrirais l'histoire. Je suis cette nouvelle histoire.
    Raziel Imperator, Empereur de Sphera.


Livre I- La Souche Immortelle


❝ Il y a des centaines d'années, la Terre fut balayée de catastrophes naturelles, emportant dans son sillon de colère et la destruction, l'espèce humaine qui vivait là...


Il y a des centaines d'années, la Terre fut balayée de catastrophes naturelles, emportant dans son sillon de colère et la destruction, l'espèce humaine qui vivait là, sans lui laisser un autre espoir que celui de retourner à la poussière. Mais l'histoire n'est qu'un éternel recommencement... Et des années plus tard, parmi les quelques survivants, l'humanité put tendre à se remettre debout, se redresser. Et comment éviter dès lors que l'histoire ne se répète? Comment éviter aux hommes d'être déchus de nouveau?
Un homme vint et parla, il se prénommait Aziel, et il nourrissait déjà de grandes ambitions:
"Il nous faut tirer un trait sur le passé, retracer l'histoire à notre manière, afin que jamais les hommes ne reproduisent pareille bêtise. Il est de notre ressort, que le monde n'apprenne jamais ce qu'il s'est passé ce jour là, que l'homme a échoué et qu'il a payé. Jamais. Nous reconstruirons un monde nouveau, unie, et surtout en paix. Nous tirerons à jamais un trait sur le passé, afin que la peur ne se lise plus dans nos yeux, et que demain soit vraiment un jour nouveau, et non une âme hantée par la peur de répéter les mêmes erreurs... Qui est avec moi?"

❝ Et on entreprit de rendre ce jour particulier, en baptisant cette nouvelle Terre, "Sphera"...


Et on crut que la Terre avait entendu ces paroles, en effet, depuis la Grande Vague qui emporta l'humanité sur Terre, des miracles se produisirent: Comme si la Terre offrait une nouvelle chance aux survivants, en quelques mois elle se recouvrit de plantes, d'animaux, de ruisseaux gorgés de poissons argentés et vifs. Tout parut revenir à la vie. Et l'exploit ne s'arrêta pas là, les hommes commencèrent à développer d'étranges pouvoirs. L'organisation en vue de la Renaissance de la Terre se mis en place, et les survivants bientôt, travaillèrent tous main dans la main en construisant une cité, au bord de la mer qu'ils nommèrent Amenthalys. Puis d'autres, apparemment inspirés, et voyageant à travers le nouveau monde entreprirent bientôt de construire la Cité d'Opale en plein désert.Le jour où les travaux de ces deux villes gigantesques furent achevés, on sonna le jour de repos, qui n'avait pas été sonné depuis bien longtemps. Et on entreprit de rendre ce jour particulier, en baptisant cette nouvelle Terre, "Sphera".
"Ainsi la Terre n'est plus un morceau de Terre, auquel nous faisons allusion pour l'exploitation que nous en tirons, mais une Sphère, Majestueuse et puissante, qui doit nous rappeler chaque jour, combien nous sommes ses enfants faibles."
Ce fut la naissance ainsi pour la première fois, de Sphera, et de ses Sphériens.
"A présent nous ne serons plus des hommes et de femmes, mais des Sphériens, unis, identiques, sans distinctions de races et de sexes, nous sommes tous les enfants de la Poussière, sur une Sphère oh combien puissante."

❝ Les pouvoirs dont certains Sphériens avaient fait l'acquisition restaient un grand mystère, on nomma cette particularité le Karnevale.


Et puis les temps passèrent et les ennuis commencèrent inéluctablement. Certains tentèrent de s'opposer à Aziel, le grand maitre des chantiers, en mettant par écrit la Grande Vague, et ainsi l'existence de cette catastrophe qui avait décimé la population de la planète. Ils n'acceptaient pas le mensonge sur lequel cette nouvelle humanité tentait de se bâtir. Mais ils furent tous détruit, tués, rayés des registres civils. Ils disparurent tout simplement. Aziel devint de plus en plus puissant, et les Sphériens de plus en plus naïfs. Ils finirent par voir en lui un Président, un Roi, un Despote, un Chancelier un... Empereur...
Alors que Aziel fêtait ses soixante ans, il fut couronné et sacré Empereur de Sphera, et l'on écrivit dans les livres que depuis toujours le monde était ainsi: deux Cités, avec Amenthalys, sa capitale où résident l'Empereur, Empereur de père en fils ou fille... Le livre n'est-il pas un pouvoir magique, plus puissant que tous les autres? Un peu d'encre, de papier, une plume et on réécrit l"histoire, quoi de plus facile?
Les pouvoirs dont certains Sphériens avaient fait l'acquisition restaient un grand mystère, on nomma cette particularité le Karnevale. Toute personne disposant d'un pouvoir disposait d'un Karnevale. Et Aziel, pour asseoir toujours plus son autorité, reprit la plume, on put lire de nouveau des lignes fraiches dans les ouvrages d'histoire:
"Le premier à avoir bénéficié du Karnevale est sa divinité, Empereur Aziel, il est le premier et l'unique à avoir reçut ce don du Ciel, c'est pourquoi, sa légitimité ne doit être remise en question."
On fit croire qu'il fut le premier à posséder un pouvoir, et encore une fois, tous ceux qui auraient put contredire ce fait, disparurent mystérieusement.

❝ Ce fut finalement Alzen qui vit le jour. Une cité flottante, au-dessus des airs, au-dessus de la Terre...


Enfin, l'Empereur Aziel rendit l'âme, et son fils Raziel prit sa place, l'Empereur qui nous gouverne aujourd'hui. Il disposa d'un Karnevale bien plus puissant que celui de son père, et put imposer définitivement son autorité. Plus personne ne remit ses prérogatives en question, et il investit beaucoup dans les nouvelles technologies. Aidé des plus grands physiciens, mécaniciens, scientifiques, ce fut finalement Alzen qui vit le jour. Une cité flottante, au-dessus des airs, au-dessus de la Terre... Pardon, de la Sphère bien sur... Une ville bercée par le temps, le vent, l'espace... Ce fut une nouvelle page de l'histoire à écrire! On raconta que l'Empereur Raziel, par son seul pouvoir, souleva la Cité et l'a fit voler au-dessus de la forêt de Morphée! Avant que des machines ne puissent lui permettre de se maintenir toute seule évidemment... Et les trois régions furent au complet, avec l'interdiction d'en construire une nouvelle, pour ne pas éparpiller le peuple et désunir les Sphériens. On reconnu cependant la nationalité Alzienne, Amenthalysienne, et Opalienne, même si notre origine demeure identique, Sphérienne...

Le vieil homme toussa bruyamment, sortant de sa poche un mouchoir immaculé, sur lequel il laissa une tache rougeâtre.

❝ Mais l'Histoire avec un grand H n'a jamais de fin. Pas temps qu'il y aura un conteur et une oreille curieuse pour l'écouter...



"Tu es malade grand-père?" Lui demanda innocemment la petite fille, qui l'avait écouté avec beaucoup d'attention depuis le début de son récit, contrôlant même sa respiration pour faire le moins de bruit possible.
Il esquissa un faible sourire et posa sa main calleuse sur la chevelure brune de la demoiselle:
"A mon âge on est plus vraiment malade, on est surtout très vieux. Allez dort maintenant, l'histoire s'achève ici."
"Non grand-père! Je croyais que les histoires ne s'achevaient jamais??"
"Celle que je peux te raconter a une fin. Mais l'Histoire avec un grand H n'a jamais de fin. Pas temps qu'il y aura un conteur et une oreille curieuse pour l'écouter. Pas temps qu'il y aura un vieux comme moi, et un enfant comme toi. Tu raconteras ton histoire à tes enfants, tout comme je l'ai fait avec ta mère, et avec toi. Mais l'Histoire n'a pas de fin, l'Histoire est une souche éternelle."

❝ Notre Monde n'est pas achevé, il n'est qu'à son commencement. Car une nouvelle ère a sonné, l'ère du Karnevale...



Il émit un souffle si faible en direction de la bougie qu'il ne parvint pas à l'éteindre du premier coup et dut réitérer son geste. Il ferma doucement la porte dans son dos et partit rejoindre sa femme, qui l'attendait sur un siège à bascule, cousant à distance, grâce à des pinces à la technologie évoluée lui permettant de zoomer sur les mailles d'une future écharpe.
Devant la mine rabougrie du vieil homme, elle rétorqua rapidement:
"Je sais que tu détestes cette technologie Alzienne, mais j'en ai assez que notre petite fille nous ramène des vêtements troués!"
Il soupira non sans un sourire, et saisit une veste qu'il enfila avec précaution, grimaçant à chaque geste difficile.
"Où vas-tu encore? Ne me dis pas que tu comptes encore te rendre dans cette ville de voyous? Ce n'est plus de ton âge d'aller là-bas! Qu'est-ce qu'il t'arriverait si les gens savaient que tu allais à Karnevale Avenue?"
"Chuuuut", siffla immédiatement le vieil homme entre ses dents inégales, "Personne ne doit savoir qu'on connait l'existence de ce lieu!"
"Et je suppose que tu lui a encore raconté cette stupide histoire à propos de Raziel et tout ça? Tu l'as met en danger en faisant ça, tu NOUS met en danger. Qui sait ce qu'il se passerait si on savait que tu faisais partie de survivants? Ce n'est pas avec tes 121 ans d'âge que tu pourras te battre contre qui que ce soit!"
"Ma chérie, je ne peux pas laisser pareil mensonge réduire notre espèce à de vulgaires pantins, on nous fait croire que nous sommes heureux parce qu'en paix, et en réalité, seule une poignée d'individus profite de cette paix, en se gorgeant les poches d'or et de notre naiveté!"
'Tu n'es plus un héros, personne ne te demande de refaire le monde!"
"Et je ne suis pas un Sage non plus... Mais notre Monde n'est pas achevé, il n'est qu'à son commencement. Car une nouvelle ère a sonné, l'ère du Karnevale!"

Et avant que sa femme ait put répondre, il disparut en esquivant un sourire moqueur, comme s'il fut un jeune adolescent têtu. Devenu invisible, elle ne chercha pas à savoir où il pouvait être.
De toute façon le connaissant, il n'était même plus dans la pièce...


Dernière édition par Maitre du Jeu le Lun 29 Mar - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maitre du Jeu
✖ On ne m'envoit pas de MP! ✖

♦ Inscription le : 21/02/2010
♦ Mes messages : 95
♦ Etoiles ★ : 549

MessageSujet: Re: Le Grimoire du Temps   Sam 27 Mar - 18:11

Livre II- Carnage & Karnevale

Aujourd'hui le monde de Sphera jouit d'une apparente paix, renforcée par une profonde propagande, mais si l'eau semble dormir en surface, dans ses abimes, c'est une véritable guerre qui se développe. Et au centre de tout cela? Le Karnevale immédiatement. Disposant de toujours plus de pouvoirs, et de pouvoirs toujours plus puissants, des rebelles ont commencé à voir le jour... Et considéré comme le point culminent de la provocation, une petite ville, nommée Karnevale Avenue, regroupant ces rebelles, apparait à ceux qui en ont besoin. Mais l'Empereur Aziel n'est pas Empereur pour laisser les choses faire leur chemin, et depuis qu'il a apprit l'existence de cette ville fantôme, il a mit en place une armée de Traqueurs surentrainés et puissants, pour capturer ces rebelles et les faire définitivement disparaitre.
C'est donc un duel de générations que tout oppose qui se livrent en combat singulier. Des adolescents, jeunes adultes, conscients d'être manipulés par les traditions et un système corrompu, tentent de se rassembler et se soulever contre l'oppresseur.
Mais quel choix faire entre une paix trompeuse, et une quête pour une liberté vaine?
Qu'arriverait-il à Sphère, si l'on venait à découvrir son passé, qui est aussi celui des Sphériens?

Bienvenue dans le monde de Sphère, nous allons débarquer dans quelques instants à l'aéroport d'Alzen, attachez vos ceintures, nous entamons notre descente...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Grimoire du Temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: ♠ don't forget the past -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit