AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 A litte break but a huge meeting ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


MessageSujet: A litte break but a huge meeting ^^   Lun 1 Nov - 1:33

Le ciel était merveilleusement bien dégagé ce jour-là, à part quelques nuages brillant sous les rayons puissant du soleil, étonnant comme temps pour une approchée de la saison du froid et des pluies. Claude inspira l'air frais qui lui fouettait le corps et soufflait agréablement dans ses cheveux, les ébouriffant et lui donnant un air un peu fou. Il ouvrit les bras. Il se sentait tellement bien quand il volait, tellement heureux, tellement "rempli". Le jeune homme effectuait plein de figures, riant comme un petit enfant et un sourire constamment collé sur le visage.
Mais cet état de d'euphorie ne dura pas longtemps, en effet Claude avait une course à faire, et s'amuser en chemin ne le conduirait qu'à se fatiguer inutilement. Il se calma donc et accéléra, renfonçant ses lunettes de vol sur ses yeux, et vérifiant que toutes ses bagues étaient encore à ses doigts (plus d'une fois une figure de trop avait causé la perte d'un de ses bijoux). Bientôt, au-dessous de lui apparurent les grandes maisons des quartiers aristocratiques d'Amenthalys. Il sourit et continua, la lettre qu'il devait déposer était dans le quartier aisé de la cité, il survola quelques magnifiques terrasses, fit rigoler quelques belles filles, qui sorties profitaient de la chaleur inattendue, et finalement arriva à destination. Il atterrit doucement sur le pavé et mit ses lunettes dans ses cheveux. Après avoir maintes fois vérifié qu'il était à la bonne adresse (on ne sait jamais, même un professionnel peut faire quelques erreurs) il jeta l'enveloppe dans le trou désigné et remarqua avec joie que c'était l'avant-dernière lettre de son paquet. Il sourit et se dit qu'il avait bien mérité une pause, ayant au moins une heure et demi d'avance sur son planning.
Il arpenta quelques rues, s'enfonçant de plus en plus dans les quartiers bourgeois et se mit en tête de chercher un café, il avait entendu parler d'un qui abritait un musicien très bon, il s'y dirigea donc, sifflotant un air léger, les mains dans les poches.

Lorsqu'il arriva devant le café un tonnerre d'applaudissements l'assourdirent. C'était donc ça le fameux café musical ! Claude s'assit et attendit un serveur. La foule attablée se calmait peu à peu et il entendit des feuilles de partitions se tourner. Il y avait trop de gens pour qu'il puisse apercevoir le fameux musicien. Un serveur fébrile lui prit la commande et lui apporta un bon soda bien froid quelques secondes après. Claude sourit et commença à siroter sa boisson. Au moment où le liquide toucha le fond de sa gorge et qu'il se détendit tout en sentant la fraîcheur se répandre en lui une note de piano résonna. Seule, vibrante, et claire comme l'eau d'un ruisseau.
Claude se paralysa. Tandis que le morceau commençait il crut recevoir une douche froide au ralenti. Les notes s'envolaient, arrêtant le temps, et lui tournaient autour. Il avait l'impression que le monde s'était arrêté afin de mieux entendre la mélodie. Inconsciemment il s'éleva au-dessus de la foule et avala ce qu'il restait de son verre d'un trait avant de le reposer le plus doucement possible : le moindre bruit risquerait de briser la musique environnante.
Les yeux grands ouverts, il flotta légèrement vers la source de la mélodie.
Il découvrit sans étonnement que c'était une fille qui jouait, magnifique de fragilité et de grâce, son visage était concentré, ses joues roses avaient un teint de pêche merveilleux, et ses longs cheveux noirs tombaient en une cascade quasi parfaite à moitié accrochés en chignon négligé mais beau. Elle bougeait quelques fois le torse d'un sursaut pour accompagner ses doigts qui virevoltaient à une vitesse hallucinante le long du clavier. Le tout était magnifique. Claude en profita jusque la fin de la chanson, allant même jusqu'à danser dans le ciel, se laissant totalement porter par l'air de la chanson, il ne voyait plus le monde autour de lui et s'en fichait bien, car tout ce qui concordait ses mouvements à présent était la musique.
Puis soudain la chanson s'arrêta, comme un charme rompu. Le monde se remit en marche, et sous un tonnerre d'applaudissements la pianiste eut un timide sourire. Claude se rassit, il devait parler à cette fille. Personne ne l'avait jamais transporté comme ceci, jamais. Et pourtant il en avait croisé des phénomènes, avec son métier ce n'étaient pas les rencontres qui manquaient !!
Il attendit que tout se calme et une partie de la foule partit, la pianiste prenait apparemment une pause, au grand désarroi des clients et au plus grand contentement du jeune homme. Sans hésiter il se dirigea vers elle.


"- Hum... Excusez-moi, je sais que c'est votre pause et je ne voudrais certainement pas vous déranger mais...
Me laisseriez-vous vous offrir un verre ?"


Et puis il passa une main dans ses cheveux, produisant une vrai explosion capillaire, eut un petit rire gêné et rajouta :

"- Oh et au fait, moi c'est Claude !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A litte break but a huge meeting ^^   Lun 1 Nov - 4:49

When the sun get up,
The life grows up.


C’était une belle journée. Le ciel était clair, le soleil illuminait la ville d’Amenthalys. Aujourd’hui, Cherry alla travaillait dans le café, où elle jouait le plus souvent et où sont succès était reconnue. C’est ainsi, qu’elle se balada dans les rues. Joyeuse, avec un sourire enfantin aux lèvres. Laissant ses (trop) long cheveux volaient dans l’air. Sur le chemin, elle rencontra quelques connaissances, discuta avec les marchands, admira quelque œuvres d’arts. Amenthalys était une ville exceptionnelle. La beauté de son paysage, l’étendu de ses artistes, la belle vie qu’ont y menait. Ce n’est que le bonheur qui règne dans cette ville. La joie aussi. C’est pourquoi, Cherry souriait. Elle continua à marcher dans les rues, à profitait de sa vie. Pour enfin atterrir au café « général ».

». Il venait d’ouvrir il y a seulement quelque dizaines de minutes, que déjà il était presque plein.

Quand elle entra, tout le monde tourna leurs regards vers elle. Elle rougie légèrement, se sentant embarrassé.



- Hey, Cherry ! Tout le monde t’attend !

Lui lança le barman.



En guise de réponse, elle lui sourit et se dirigea vers le piano. C’était un bel instrument, un piano long ivoire. Il ressemblait un peu à celui sur lequel elle jouait étant petite. Celui dans son ancienne maison. On se demande quelque foie, pourquoi une aristocrate comme elle irait joué dans un café des quartiers aisés de la ville. Elle répondrait sûrement que c’est sa passion, son seul talent. Mais peu de gens savent qu’elle est de ce rang. Elle s’installa sur le tabouret, plaça ses mains sur les touches noirs et blanches. Le public se tint. Tout le monde, même les gens dans la rue, se prêtèrent attention qu’a elle. Un des serveurs faillit lâcher son plateau. Puis… Elle commença. Un morceau beau et gai. Qui convenait parfaitement avec le temps.

Peu importe si elle jouait, elle remarquait tous les clients qui rentraient. Elle n’avait pas particulièrement besoin de se concentrait quand elle jouait, peu importe l’instrument. Là, une dame qui devait venir du quartier luxueux entra et s’assit. On pouvait le remarqué grâce à son chapeaux vêtue de plumes violette, et sa robe violette à 4 jupons, de soie et de dentelle. Là encore, c’était un marchand qu’elle avait croisé sur son chemin. Puis quelque autres, amis elle ne pouvait pas les voire, tellement la foule s’acharner sur elle. Heureusement, on avait mit des barrières autour du piano, et de la scène.





Quand elle finie, un torrent d’applaudissements l’assourdie. Des sifflements, des cris, il y avait de tout. Et elle en était le centre. A ce moment, elle cru apercevoir un autre client qui venait d’entré. Si elle ne s’était trompée, il avait des cheveux châtain clair, avec des lunettes d’aviation emmêlée dedans. C’est tout, elle ne put rien voire de plus tellement le public remplissait le café. Maintenant, qu’allait-elle jouait ? Elle a toujours eu une passion pour les morceaux plus tristes et sentimentaux, depuis son enfance même. Elle ôta pour une musique qu’elle trouvait plutôt jolie et… Limpide. Elle attendit que le brouhaha s’arrête. Et commença, par une note. Une seule. Elle sentait la vibration de la corde dans ses doigts. Cette magnifique sensation. Puis la foule revînt autour d’elle. Chaque avaient une expression plutôt différentes. Surpris, émerveiller même paralysée. Puis… Elle finit. Encore une foie sous les applaudissements, les cris et les sifflements. Elle rangea les morceau correctement, puis partie se mettre la table réservé à elle. C’était l’heur de sa pause. La foule s’écarta petit à petit. Mais elle vu quelqu’un s’approchait vers elle. Mais à peine ne pouvait-elle savoir qui c’était, que le propriétaire lui posa sous son nez des partitions. C’était celles qu’elle devrait jouer après sa pause. Elle les regarda, sans se préoccuper ce qui l’entourait. Mais elle une voix la fit sortir de ses pensées.



"- Hum... Excusez-moi, je sais que c'est votre pause et je ne voudrais certainement pas vous déranger mais...
Me laisseriez-vous vous offrir un verre ?"



Elle leva les yeux. Devant elle se trouvait un jeune homme. Ce n’était pas celui de tout à l’heur ? Si, si. Les cheveux châtain clair, avec des lunettes d’aviation sur son crâne. C’était bien lui, de lus prés. Il passa sa main dans ses cheveux, et eut un petit rire gêné.



"- Oh et au fait, moi c'est Claude !" Rajouta-t-il.



Cherry percuta le regard du jeune homme. Puis lui sourie aussi amicalement que timide.



"- Avec plaisir. Enchantée, Claude. Moi c’est Cherry. "



Puis elle lui fit signe de s’asseoir, sur la chaise libre en face d’elle.



" Assied- vous, assied-vous. Vous ne me dérangez guère. "





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A litte break but a huge meeting ^^   Mer 3 Nov - 13:17

Claude, ravi, s'assit et commença à poser tout un tas de question sans laisser le temps à la pauvre pianiste d'en placer beaucoup, il était comme ça après tout : bavard, trop sociable, bref envahissant quoi. Il se rendit compte de son attaque verbale au bout de quelques minutes, quand même, il était temps. Il se passe la main dans les cheveux, petit sourire d'excuse puis il demande, retrouvant ses valeurs de gentleman :

"Voulez-vous commander quelque chose ?? Allez, j'insiste je vous invite !!"

Il appelle un serveur, la pianiste demande ce qu'elle veut, Claude une limonade, fan des jus de fruits qu'il est. Puis la conversation reprends lentement, et au moment où Claude dit quelque chose d'assez idiot, ce que judicieusement sa compagne de table lui fait remarquer, il éclate de rire le pauvre jeune homme, et lance ses bras derrière sa tête. Pauvre serveur qui fait trop de zèle. La main droite tape le visage du serveur, la gauche envoie valser le plateau. Le rire s'arrête brusquement dans un cri de surprise. "Noooooon Karnevaleeeee viteee" pense le garçon, et ayant un réflexe assez rapide, il s'accroupit sur sa chaise, et maintenant il joue à la grenouille, il s'expulse dans l'air et vole littéralement aux secours du serveur qui avec une tête assez comique il faut l'avouer, tombe à la renverse de la volée de marches qui séparent la table privée et le piano ivoire de la belle demoiselle du reste de la salle. Claude voit tout au ralenti, les liquides s'échappant des verres, les regards étonnés des clients qui, avertis par le bruit commencent à se tourner vers la scène du désastre, le garçon n'a que quelques secondes pour agir. Alors il se projette en avant, arrive jusqu'au sol, sous les verres, récupère une grande partie de leur contenu et redécolle vers le haut attrapant le col du pingouin (le serveur). Et il s'envole, trop de zèle de sa part à lui aussi et va jusqu'au plafond. Le voilà au milieu du café, dans les airs, deux verres dans une main, un col à portée de l'autre qui commence à peine à réaliser ce qui se passe.

"Mais, MAIS VOUS ETES FOUU ?!?!"

Le cri du pingouin fait revenir tout le monde à la réalité. Claude gêné, fait un petit sourire mais ne trouve pas la force de bouger, on dirait un animal étrange que le proprio aurait eu envie d'accrocher au plafond pour mettre un peu d'ambiance.

"Hem..."

Oui c'est tout ce que Claude trouve à dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A litte break but a huge meeting ^^   Jeu 4 Nov - 1:42

Il s’assit et commença un poser pleins de questions, ne laissant pas la place à Cherry d’y répondre. A la place elle sourit à chaque question qu’il posait. Essayait d’y répondre après, mais après il en reposait une, et elle sourit de retour. Il devait faire partie des gens qui s’ouvre facilement aux autres, très sociable et bavard. Un peu le contraire de Cherry… Elle qui est plutôt timide, pas très sociable et un peu secrète, mais serviable.

Puis, le jeune homme s’arrêta un court moment. Cherry était sur le point d’essayait de répondre à la dernière question de celui-ci. Mais, il passa sa main dans ses cheveux avec un petit sourire montrant son pardon et lui demanda ce qu’elle voulait commander. Elle hocha la tête, sachant déjà son choix. Ce n’était pas la première foie qu’un client l’invite à boire quelque chose, ça lui arrivait presque tous les jours. Elle avait un peu l’habitude. Mais elle savait qu’aujourd’hui allait être un peu plus différent, elle ne savait pas pourquoi ni comment. Ce n’est qu’une intuition. Il appela un serveur, puis commanda une limonade pour lui, et elle un verre de jus d’ananas. Puis la discussion reprit lentement son cours, jusqu’aux moment où le garçon lâcha une petite phrase non réfléchie, ou dite trop vite. Cherry le lui fait remarquer de suite, elle qui remarque tout ce qui ne va pas. Puis il se mit à rigoler, elle aussi, et puis il lança ses bras derrière sa tête. Elle avait remarqué le serveur qui arrivait derrière, elle voulu lui signaler le danger mais… Trop tard. Une main claqua le visage du pauvre serveur, l’autre fit valser le plateau en l’air. Les rires‘arrêtèrent soudainement, Claude se rendit compte de sa gaffe, et Cherry se leva brusquement. Puis tous c’était très rapidement, mais elle avait pu tout voir. Comme au ralentit. Le jeune garçon sauta comme une grenouille dans les airs, atterrit, récupéra les deux commandes d’une main, se relança vers le plafond. Au passage, il prit le col du serveur qui allait, lui, était sur le point de tomber. Et maintenant, Claude se retrouva au milieu du café, dans les airs avec un malheureux serveur au col, qui, lui, ne savait pas voler. Alors s’était comme une s’il était en train de se faire pendre.

"Mais, MAIS VOUS ETES FOUU ?!?!"




Le tout avait surpris le café, tous étaient retournés vers la scène. Le jeune garçon sourit, gêné, et lâcha une interjonction, ne sachant quoi faire.

Cherry n’allait pas rester là à ne rien faire. Déjà, elle était émerveillée de voir que le karnevale de Claude était de voler. Elle réfléchie sur ce qu’elle devrait faire pour le sortir de sa situation. Elle regarda les partitions que le patron lui avait données avant… Non, c’est trop courant qu’elle joue. Elle voulait faire quelque chose qu’elle ne faisait pas tous les jours. Puis, comme une ampoule qui s’allume au-dessus de sa tête. Elle regarda Claude, lui fit un clin d’oeil, et bien sur accompagné d’un magnifique sourire confident.

"L’empereur O'Connor !!! Cria-t-elle dans tout le café, en pointant vers le la rue.


Tous ceux qui étaient dans le café, même certain de la rue, se tournèrent vers la direction qu’elle venait de pointer. « Où ca ?!? Où ça ?!!», criaient certains. Pendant ce temps, elle de dirigea rapidement vers le jeune garçon, qui s’était déposé sur le parqué et avait lâché le pauvre serveur. Elle lui prit son poigné et le traîna vers la porte de fond, avec écrit en gros « Staff ». Elle poussa la porte, qui mena à un couloir, longea le couloir, pour ouvrir une autre porte, qui cette foie-ci donnait sur le derrière du café, là où on déposait les stocks qui venait des camions. Ils s’arrêtèrent, et Cherry se retourna avec un grand sourire dessinait sur ses fines lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A litte break but a huge meeting ^^   

Revenir en haut Aller en bas
 

A litte break but a huge meeting ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: happy end for my memories... * :: rp abandonnés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit