AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 December Arkvale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


MessageSujet: December Arkvale   Dim 27 Fév - 5:27



Nom ▬ December Arkvale
Prénoms ▬ December, Jean.
Surnom ▬ D, tout simplement.
Age ▬ 18
Nationalité ▬Alzen
Rang Social ▬ Petite Bourgeoisie.
Sexualité ▬ hétérosexuel.
Métier ▬ Vendeur dans un magasin de vêtements (celui de ses parents)
Habitation ▬ Un grand appartement dans le centre d’Alzen.


i got the power...
Puissance, armes et pouvoirs.

Karnevale ▬ Vision par les miroirs. Le nom n’est pas très clair, je sais, mais mon Karnevale est en réalité plutôt simple. Je peux simplement déplacer mes sens via les miroirs et autres surfaces réfléchissantes. Pour donner un exemple simple, mettons que je me tienne devant le miroir de ma salle de bain et que je désire voir ce qui se passe dans ma chambre. Je n’ais alors qu’à me concentrer pour passer de l’autre côté du miroir. Un monde gris percé d’une multitude de fenêtres, les miroirs. Je n’ais qu’à me déplacer dans cet espace vers le miroir de ma salle de chambre et voir à travers lui comme par une fenêtre. Je peux voir et entendre à travers un miroir mais bien sur je ne peux ni sentir ni toucher. C’est un pouvoir très pratique mais les miroirs gardent dans cet espace leur position les uns par rapport aux autres, ce qui fait que je dois aller de l’un à l’autre et que l’effort de déplacement dans cet espace mental se répercute sur mon corps physique. La deuxième limite est que quand je passe devant une « fenêtre » j’apparais dans le miroir auquel elle correspond, ce qui peu parfois poser problème.

Du point de vue du combat, car je sais que vous vous poserez la question, mon don est complètement sans intérêt. Je ne peux rien transmettre au travers d’un miroir si ce n’est ma propre image, et comme il s’agit d’une image mentale je ne peux rien emporter avec moi comme un écriteau où choses du même genre. En contrepartie briser un miroir par lequel l’observe et donc dans lequel j’apparais ne me cause pas le moindre tort, sinon m’empêcher de voir. Notons que je dis miroir mais que je peux en réalité me servir de n’importe quelle surface même vaguement réfléchissante, par contre je voix à travers elles le monde comme vous y verriez votre reflet. Je suppose que je pourrais être un bon espion mais je me sers surtout de ce don pour observer le monde qui m’entoure à travers les immenses tours de verre de la Cité Volante.

Armes ▬ Pourquoi serais-je armé ?

Équipements ▬ Voyons voir…j’ai un harmonica que je garde en général sur moi . Il n’a rien de particulier mais je l’ai depuis mon enfance et j’en tire quelques notes quand le temps se fait long ou que mon cœur soupire.


Try to rule the word with...
C'est avec ce genre de truc qu'on dirige le monde.

Qualités ▬ Hum…cinq de mes qualités…je ne sais pas trop, ça me donne l’impression d’être prétentieux. Mettons modeste alors. Je n’aime pas m’afficher en vainqueur ou autre. On doit très rarement ses succès à ses seuls mérites. Ensuite…gentil. Je n’aime pas voir souffrir, qu’il s’agisse d’un animal, d’un insecte ou bien sur d’une autre personne, nous vivons dans un monde magnifique et la douleur ne fait que l’abimer. Je ne suis pas sur que ce soit une qualité mais je suis un esthète, j’aime le beau. J’ai toujours sus voir la beauté en toute chose et pour qui sait regarder elle est effectivement partout. Ce sera peut-être redondant avec gentil mais j’aime à me considérer comme quelqu’un de généreux et serviable. La vie m’a accordée beaucoup de privilège et je ne vois pas pourquoi je n’en ferais pas profiter ceux qui en ont besoin.

Défauts ▬ Cinq défauts maintenant…quitte à sembler fainéant je dirais que j’ai les défauts de mes qualités. Je suis naïf, j’en ais conscience, je fais trop facilement confiance et accorde mon aide trop facilement. Mon sens de l’esthétique me rend perfectionniste, je vois des défauts là où d’autres n’en voit pas et cela me poussera à vous conseiller de rectifier votre tenue ou de changer tel ou tel petit détail de votre intérieur. Pour moi je ne fais qu’aider, mais je sais que cela peut rapidement devenir agaçant. Quoi d’autre ?...J’ai également une tendance à abandonner facilement. J’ai toujours eu assez facilement ce que je désirais et n’ais jamais appris à me battre pour l’obtenir, et c’est un grave défaut. Je suis rêveur aussi, bien trop, et maladroit. Les deux sont liés je pense. Je ne déclencherais pas de catastrophes mais ne me confiez pas la vaisselle en cristal de votre grand-mère.

Phobies ▬ Les gastéropodes et pas mal d’insectes. Ces trucs-là sont totalement inesthétiques et la simple idée de leur contact me donne la chair de poule.


You look like...
Tâche de ne pas nous faire peur.

Allure générale ▬ J’ai une silhouette plutôt fine. Je pèse 64kg pour 1m71 et j’ais les cheveux châtains foncés et les yeux marrons, mais en général je teints mes cheveux en noir « aile de corbeau » et porte des lentilles de contact bleues. J’ai une démarche légère, presque dansante, reste de quelques années de pratique de cet art dans mon enfance et je prête une extrème attention à mon look et à ma ligne. Je porte sans cesse un jugement sur la beauté des choses, se serait hypocrite si je ne faisais pas moi-même attention à mon image.

Visage ▬ Comme je mets le plus souvent des lentilles de contact d’un bleu glacier absolument pas naturel j’ais un regard qui peut parfois déranger bien qu’emplit de douceur, à moins que vous ne m’ayez mis en colère. J’ai des traits fins, très fin même, quasiment féminin. Pour moi c’est un plus, le beau est dans le féminin, un adage auquel je crois dur comme fer et par conséquent je peux apprécier mon visage, mais cela mène parfois à de gênant quiproquo. Pour une raison que j’ignore les gens qui ne me prennent pas directement pour une fille estiment que je suis forcement homosexuel…comme quoi, les préjugés…

Cheveux ▬ Naturellement mes cheveux sont châtains, mais je les teints en noir. Mis-long retombant en une longue mèche devant mon visage, une coupe qui n’a rien de vraiment original mais je trouve qu’elle me va bien. Je prends grand soin de ma coiffure et vais chez le coiffeur une fois toutes les deux semaines minimum.

Style vestimentaire ▬ Serrés, noir, parfaitement bien coupés et au sommet de ce que la mode Gothique tendance Métal light à Alzen peut proposer.

Bijou ou Tatouage ▬ J’ai un tatouage sur l’épaule et le bras droit. Un squelette retenu par des ronces entrelacées. Un rappel permanent que même dans les ténèbres les plus noires brille le phare de la beauté.

Signes particuliers ▬ J’ai une petite cicatrice sur le coude gauche, souvenir d’une chute quand j’avais six ans et une autre, plus traditionnelle, résultante de mon opération pour une appendicite quand j’en avais treize .


once upon a time
C'est ta vie, on t'écoute.

Biographie ▬ Mon histoire commence un 17 décembre il y a un peu plus de dix-huit ans de cela, dans un loft au sommet de l’une des innombrables tours de la cité d’Alzen. Mon père et ma mère furent parmi les premiers habitants de la ville et aujourd’hui, avec leurs 46 et 42 ans, ils font presque figure d’ancêtres. Ma mère est ingénieur en aéronautique et a travaillé sur la plupart des modèles d’aéronefs de ces 20 dernières années. Mon père, lui, était pilote lors des premières courses des vents. C’est d’ailleurs dans un paddock qu’il a rencontré ma mère. Mais il a eut un accident il y a dix ans et a perdu l’usage de ses jambes. La technologie moderne lui a permit de remarcher, mais pas de courir à nouveaux. Alors il à ouvert un magasin de fringue. J’avais huit ans à l’époque et j’étais en passe de devenir un parfais petit caïd de cours de récrés. Le résonnement de mon père était simple, dans cette ville dédié à la technologie et aux machines il y aurait peu de concurrence pour une boutique mettant à disposition des clients les dernières créations de la haute-couture d’Amenthalys. Et il eut raison. Et ce fut pour moi une révélation.

Je découvris dans ce magasin ce que le mot beauté voulait dire. Il y avait certes les vêtements mais aussi les accessoires, et le cadre. Loin des angles tranchant et des reflets métalliques des rues d’Alzen mon père avait créé un petit coin de paradis où tout n’était qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Je me mis à faire attention à mon apparence et donc à moins me salir, finit donc de jouer les durs à l’école. N’ayant plus rien d’autre à faire je commençais à lire et découvris l’existence des arts. Peinture, sculpture, musique, je n’y connaissait rien et n’aimais pas apprendre qui avait fait quoi ou à quel mouvement artistique appartenais un tableau, je n’avais que huit ans après tout, mais je commençais à me façonner un regard sûr et un jugement solide en matière d’esthétique. Je continuais dans cette voie jusqu’à mes douze ans, pour le plus grand plaisir de ma mère qui, je cite, avait « l’impression d’avoir une fille à la maison. ». Mais vint l’adolescence et les moments difficiles.

Car quand on a douze ans il est difficile de rester amis avec les filles simplement parce qu’on partage certains de leur centres d’intérêt. Pour elles j’était « un garçon » et pour les garçons j’étais « une fille manquée ». Par conséquent je me retrouvais tout seul. C’est de cette époque, de ce profond sentiment de solitude, que je tiens mon goût pour le gothisme. Plus que de hurler mon désespoir à la face du monde, compréhension biaisée qu’on beaucoup de gens de ce mouvement, je prouve simplement que le noir ne fait peur qu’à ceux qui le veulent bien. Toujours est-il que cette solitude à un intérêt autre que cosmétique. C’est en effet au plus fort de ma détresse, alors que j’étais âgé de quatorze ans, que mon Karnevale se manifesta. Je mis longtemps à comprendre ce qui m’arrivait et comment m’en servir, mes parents m’y aidèrent. Ils me conseillèrent bien entendus de ne pas parler à n’importe qui de mon don mais ne me rejetèrent pas, ce dont je leur serait éternellement reconnaissant.

Je mis les années lycées pour perfectionner ma maîtrise de mon Karnevale et, en observant les gens, apprendre à les comprendre. La plupart des comportements agressifs, antisociaux ou égoïstes viennent d’une peur de la souffrance. Quand on prends le temps d’apprivoiser cette peur et qu’on laisse leur chance à ceux qui en souffrent, ils peuvent en général devenir des amis précieux. Arrivé comme « le gars bizarre aux airs de gonzesses » je devint très vite le meilleur amis des marginaux, des estropiés de la vie, ceux que le rude passage à l’adolescence avait laissé sur le banc de touche. J’eu quelques aventures amoureuses mais en général plutôt complexes et douloureuses. Je m’attache beaucoup trop vite et aime trop les gens, ce qui fait que je tombe amoureux de n’importe quelle jolie demoiselle attirant mon attention. Cela peu ne pas durer en fonction de son caractère mais ma manie à vouloir comprendre et aider ne m’aide pas à me détacher. Mais je suis un vrai cœur d’artichaut et je peux vous assurez que ce n’est pas finis.

Mais d’aventures en examens j’ai décroché il y a quelques mois mon diplôme en économie et je me retrouve donc à travailler comme vendeur dans le magasin de mes parents. Vous pourriez dire que j’ai juste profité du piston mais « Mayflower » et le plus grand magasin de vêtements d’Alzen, même si il est loin d’égaler ceux d’Amenthalys, la mode étant nettement moins courue ici que là-bas. Et comme ma maladresse me rend inapte aux autres arts c’est comme conseiller en mode que participe à l’embellissement de notre ville.


boite à questions
Pour mieux déterminer qui tu es vraiment ...

Ce qui te rend unique ▬ Ma passion.
Tes valeurs ▬ Défendre ce qui est beau et faire du monde un endroit magnifique où vivre.
Toujours dans ta poche Mon harmonica, mon portefeuille.
Ton rêve le plus fou ▬ Devenir modiste de la famille impériale.
Ta fierté/Ta honte ▬ « Mayflower », le magasin de ma famille./ N’avoir jamais eut à me battre pour gagner quoi que se soit.
Tic/manie ▬ Corriger les détails dans le look des gens.


who are you ?
Dis-nous quel geek tu es vraiment *w*

Ton prénom/pseudo ▬ Drake, mais il y en a déjà un ici, mon prénom c’est Guillaume.
Ton âge ▬ 22.
Moyenne de connexion ▬ 5 /10.
Ton niveau de RP ▬ Bon.
Comment as tu connu le forum ▬ C'est September Andersen qui me l'a montré.
As-tu bien lu le règlement ?{Code ok by Andy}
Suggestions d'amélioration ou autres ▬ Pas encore, ça viendra peut être.



Dernière édition par December Arkvale le Dim 27 Fév - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siam Pain
❤ Co Administratrice, même pas peur!

♦ Inscription le : 16/04/2010
♦ Mes messages : 794
♦ Etoiles ★ : 1363
♠ Humeur : Provocateur
♠ Emploi(s) : Chasseur du Désert
♠ Nationalité : Opalien
♠ Karnevale : Semi Transformation en Guépard
♠ Sexualité & Statut : Indécise - Victime de Morgane E. Adams
♠ Mon rêve : Venger ma soeur
♪ Fiche : ICI
♪ RP(s) en cours : ♥️
♪ Relationships : Un câlin ?

MessageSujet: Re: December Arkvale   Dim 27 Fév - 10:14

Bonjour !

Ton personnage est très curieux, et ton style très fluide m'a emmené sans encombres jusqu'à la fin de ta fiche. J'ai aimé ton Karnevale, la description modeste et simple de ton histoire, ainsi que des petites phrases, qui m'ont fait rire, par-ci, par-là =)

Je te valide sans hésitations. Je vois que tu as déjà commencé tes fiches et je vais d'ores et déjà réfléchir sur un lien que mon personnage pourrait avoir avec le tien. Pour les liens, dans ton profil, pour que cela soit plus propre, si tu le désires, tu peux entrer ce code :
Code:

 [url=LADRESSE DE LA FICHE]UN NOM OU SYMBOLE DE TON CHOIX[/url]

C'est tout simple et il n'y a qu'à cliquer dessus =D

Bienvenue à Karnevale Avenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: December Arkvale   Dim 27 Fév - 16:05

Merci de cette validation ultra rapide et de tes compliments. Ce serait un plaisir d'avoir un lien avec un personnage aussi éminent. Si tu me le permet je m'en vais lire ta fiche et voir si je trouve des idées de liens à proposer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: December Arkvale   

Revenir en haut Aller en bas
 

December Arkvale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: ♥ let's go together  :: fiches refusées ou en attente-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit