AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 I've Got The Power ! [PV Raven O'Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


MessageSujet: I've Got The Power ! [PV Raven O'Connor]   Sam 5 Mar - 5:44

Le marché d'Amenthalys. Sans aucun doute un des endroits les plus animés de tout Sphera ! J'adorais m'y balader aux heures d'affluences, quand tout le monde s'y retrouvait. Les groupes de jeunes se mêlaient aux couples de personnes âgées, qui eux même se mêlaient aux familles dont les enfants gambadaient gaiement. J'adorais regarder les gens vivre simplement. A chacune de mes séances d'observation, je ne pouvais m’empêcher de penser a D., à ma place il aurait sans doute trouvé quelqu'un à aider. Je n'avais pas ce don. J'aurais aimé pourtant.

Au fil de la journée le marché se remplissait, puis ce désemplissait. J'aimais observé les étals des vendeurs. Un marchand de couteau attira mon attention. Une table, plus en avant que les autres, me captiva. Elle était recouverte de toute sortes de petites armes blanches, allant du couteau de lancé à la dague en passant par de petit couteau de boucher. J'aimais les armes depuis toute petites et celles-ci était très belle. Je ne pouvait malheureusement pas me permettre d'acheter une arme en argent qui m'aurait coûté plus de la moitié de mon salaire c'est pourquoi je détournais à regret mes yeux de l'étals pour me tourner vers mon magasin favori : Le Music Store.

Mes pas m'y guidèrent naturellement tant j'y passais du temps. La petite cloche tintinnabula légèrement à mon entrée. Habitué des lieux je saluais d'un hochement de tête le vendeur qui était affairé avec un jeune client et je montais directement a l'étage réservé aux grattes. Je m'assis comme a mon habitude sur un pouf et pris, comme a mon habitude, la guitare de mes rêves. Une Gibson SG Rouge Cerise Mat. Tellement magnifique. Je dégainais mon médiator et commençais a gratter les cordes. Ma voix un peu rauques chantonnais bas les paroles d'une quelconque chanson. Un jour, je me paierais cette putain de guitare. Je passerais des nuits à en jouer. Jusqu'a en avoir les doigts en sang. Jusqu'a en mourir de faim s'il le fallait mais j'aurais cette guitare pour moi. C'est pour ça que je me faisais chier dans ce rade pourri. Pour ça. Pour cet objet de bois. Pour MA Guitare.

Lorsque je relevais la tête, mes doigts devenant douloureux j'aperçus le manque de lumière dehors et en regardant l'horloge en face de moi, j'écarquillais les yeux. J'étais en retard. Très en retard. Je posais délicatement l'instrument sur son socle et dévalais quatre a quatre les escaliers de la boutique, saluant de la main le vendeur avant de m'élancer vers l'extérieur. Tout occupé à arriver à l'heure que j'étais je ne fis pas attention a ce que je faisais et je percutais de plein fouet quelque chose.


- Mais merde ! Les gens font jamais attention ou quoi !

Les fesse a terre, je relevais la tête pour voir que le quelque chose était en réalité un quelqu'un. Et que malgré l'obscurité, ce quelqu'un se trouvait être... Raven O'Connor. Le fils de l'empereur. Je ravalais l'insulte qui me brûlait la langue et me contentais d'un regard noir. Je n'allais quand même pas commencé a insulté l'impérial jeune homme. En ouvrant un peu mieux les yeux, toujours assise a terre, je pu me rendre compte que le Raven en question, était plutôt agréable a regarder. Plutôt grand il était très fin et ses trait était emprunt d'une beauté masculine assez impressionnante. Le Prince était beau. C'était un fait. Et c'était assez gênant de s'en rendre compte avec les fesses par terre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I've Got The Power ! [PV Raven O'Connor]   Sam 5 Mar - 18:18

Assis devant son secrétaire de bois clair, Raven était sur les nerfs. Devant lui s'étendait tout Amenthalys, il pouvait l'observer à travers la grande baie vitrée qui creusait le mur de son bureau. Large de cinq mètres et haute de trois, elle était faite du verre le plus résistant, confectionnée par des artisans verriers qui avaient sûrement fait appel à des Karnevales pour le rendre plus solide. Son bureau était situé sur les plus hauts contreforts du palais impérial, il avait donc une vue plus où moins panoramique des beaux toits bleus d'Amenthalys. Le ciel était bleu, parsemés de quelques nuages cotonneux, et il commençait à foncer lentement, on pouvait d'ailleurs apercevoir la voute azure piquée par quelques astres. Mais le prince avait la tête perdue dans de bien différentes et nombreuses pensées. Il ne pensait pas vraiment à observer le paysage qu'il avait tout loisir d'exploiter chaque jours. Ses doigts fins tapotaient vivement le bois blanc laqué, le visage obscurci par ses deux sourcils froncés. Partout autour de lui trainaient des feuilles chiffonnées, raturées de notes de musiques. Devant lui un paquet de feuilles de partitions vierges, et dans sa main droite trainait un stylo qu'il faisait glisser entre ses phalanges. Raven semblait préoccupé. En effet, depuis quelques jours il n'avait plus aucune inspiration. Les notes qu'il jouait lui paraissaient insipides, plates. Vides. Et il détestait cela. C'était pour cette raison que depuis le début d'après midi il n'avait pas quitté ses appartements. Les gardes avaient pour consigne de ne laisser entrer personne, et depuis il tournait en rond dans les pièces de l'aile droite qui lui étaient en partie consacrée. L'air morose, lassé, le jeune prince se leva de son fauteuil habillé de velours pourpre et descendit rapidement dans sa chambre, empruntant un escalier en colimaçon qui perçait le plancher du bureau.

Raven ouvrit les portes de son balcon à la volée, et s'appuya à la rambarde en marbre massif. Il prit une grande inspiration de l'air frais de ce début de soirée. Les yeux mis clos, il observa l'effervescence du marché qui se déroulait en aplomb du promontoire. Il eut soudain envie de s'y rendre pour s'emplir l'esprit. Il n'y perdait rien, et il y trouverait peut-être une source d'inspiration ? Cette heure était la meilleure. Les tavernes commençaient à se remplir, vidant les rues, les familles prenaient leur repas, et les commerçant seraient trop occupés à ranger leurs étals pour faire attention à lui. Du moins, il l'espérait. Sans se poser plus de question, Raven mit son veston noir, ébouriffa ses cheveux et emprunta l'escalier des domestiques qui le fit débouler dans une ruelle vide. Il ferma la porte derrière lui, le loquet s'enclencha. Cette porte était conçue pour sortir du palais, pas pour y rentrer. Aussi de ce côté ci, il n'y avait ni poignée, ni serrure. Plus le choix, maintenant il était dehors et il y resterait quelques temps.

Regardant à droite puis à gauche, le jeune homme se décida à avancer d'un pas vif. Malgré ses airs détendus, il était loin d'être paisible. Il avait cette peur, à chaque pas, que quelqu'un ne surgisse et le reconnaisse. Ainsi il passait par des ruelles plus où moins vides, et marchait trop vite pour qu'on puisse l'interpeler. Cependant il se lassa bien vite de se cacher. Il avait envie d'aller sur le marché, et le désir l'emporta sur la raison. Raven était bientôt au milieu des stands de marchandises, si peu nombreux soient-ils en cette fin de journée. Il bifurquait à droite ou à gauche dès que quelqu'un l'appelait, et il s'en sortait parfaitement de cette façon. Le jeune homme était arrêté devant un étalage d'épice qui lui ravissait l'odorat lorsque quelques jeunes dames qu'il avait déjà croisé à la cour de son père le pointèrent du doigt en s'écriant comme des dindes éplorées.

« Le prince Raven !! »

Ce dernier eut un soupir blasé, il leur adressa un signe de tête puis s'empressa de disparaître. Il marchait vivement pour les semer, et, en tournant dans une allée, il percuta violemment quelqu'un. Enfin, violemment, par pour lui, car il ne bougea pas d'un poil. La jeune personne, elle, était tombée sur les fesses au milieu des pavés de la rue.

« Mais merde ! Les gens font jamais attention ou quoi ! »


Raven haussa un sourcil lentement en la regardant, au moins, elle n'avait pas du le reconnaître. Ce qui le ravit au plus au moins, du moins, pas pour longtemps car il vit bien vite l'expression de la jeune femme changer lorsqu'elle s'aperçut qui était son interlocuteur. Un blanc plutôt gênant s'installa tout pendant qu'ils se détaillaient. Raven se tenait au dessus d'elle, la surplombant de son 1m85. Oubliant la galanterie, il pencha lentement la tête sur le côté pour la détailler librement. Fine, pas bien grande. Un joli visage, dévoré par de magnifiques yeux de la plus belle couleur argenté. Il fronça lentement les sourcils.

« Excusez moi, mais je n'étais pas le seul à devoir faire attention. »

Il ne faisait que répondre à son altercation peu agréable, et maintenant le ravissement passé, il la fixait avec son impassibilité habituelle. Raven était, en quelque sorte, une beauté froide réchauffé par moment par le rayonnement d'un sourire. Son code de la galanterie le poussa à lui tendre une main pour l'aider à se relever, bien qu'il ne soit pas très enclin à l'aider vu son amabilité. Il ne pouvait s'en empêcher cependant. Il aurait pu lui réclamer des excuses, pour lui avoir si mal parlé, à lui, le prince, fils de l'empereur Raziel, mais il aurait trouvé ça profondément ridicule. Il était un homme comme un autre, après tout. Il s'était excusé, et elle s'excuserait sans qu'il aie à le demander. Du moins, il l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I've Got The Power ! [PV Raven O'Connor]   Lun 14 Mar - 3:42

J'étais assise par terre, les fesses sur les pavé de la rue. Et le Prince Raven. Le Raven. Etait debout devant moi et me regardais alors que j'avais le cul par terre. Youhou. Rien de plus normal. Mais bon. Il fallait que je me reprenne. Il était la, dans toute sa magnificience princière. Dans toute sa beauté fatale. Tout de beau visage ténébreux et de noir vêtu. Raven quoi. Très Classe. Enfin, il fallait vraiment que je me reprenne. Je ne pouvais pas me permettre de rester comme ca a fixer bêtement le mec, aussi prince soit-il, qui se trouvait en face de moi. Une part de mon esprit rêvait de crier "Raveeeeeen Kyaaaaaaaaah !!" ce qui je dois l'admettre aurait-été particulièrement niais et innaproprié. L'autre part rêvait de pousser le prince à bout, de voir comment il réagirait face à quelqu'un qui ne le traiterait pas comme le prince. Face à quelqu'un qui le traiterait comme le commun des mortels. C'est dans cette optique que j'attrapais la main tendu en face de moi. Douce et Fraîche. Enfin... Pas si douce que ça. Le prince avait des cals au doigts. Et immédiatement une question jaillit dans mon esprit.

- Excusez moi, mais je n'étais pas le seul à devoir faire attention.

- Oui, oui. C'est vrai, j'aurais du faire gaffe et patati et patata. Désolée. Là. T'es content ?

Je retiens difficilement le rire qui rêvait de s'échapperde mes lèvres. Je venais de tutoyer le prince comme s'il s'agissait d'un vulgaire gamin. Et le pire dans cette histoire, c'est que j'adorais ça ! Une fois debout je lui lachais la main. Et farfouillais dans mes poches a la recherche d'une cigarette. Je l'allumais et exhalais une grosse bouffée de fumée en époussetant mes adorables fesses. Le prince me regardait d'un air interressé. Un peu comme une créature bizarre et inconnue. C'est vrai que des nanas qui n'en avait strictement rien à foutre qu'il soit prince ou non, il ne devait pas en croiser tout les jours. Je n'étais pas ses filles qui se pâmaient d'admiration devant l'un de ses sourires. L'éclat que j'avais vu naître dans ses yeux quand je l'avais quasiment insulté m'avait plu. Je ne voulais pas qu'il me considère comme l'une de ses nanas qui n'aimait que le titre. Je voulais apprendre à connaître la personne qui se cachait sous le masque de froideur du prince. La personne qui j'avais apperçu brievement lorsque ce sourire si charmant avait éclairé ses traits froid. Malgré l'obscurité je percevais l'éclat brillant de ses yeux intrigué. Je n'étais pas tout le monde. Le prince Raven devait le savoir lui aussi, et il le saurait. Je me mis à tourner autour de lui l'examinant sous toutes les coutures. Le devant était sans aucun doute une perfection. Mais l'arrière vallait-il la peine ? Une fois arrivée dans son dos, je pus juger par moi-même que oui. Le prince était aussi parfait de pile que de face. Vraiment charmant. Prise d'une envie subite de lui poser la question qui me brûlait les lèvres depuis que nos mains étaient entrées en contact, je fini de faire le tour du prince et me retrouvais de nouveau face à lui. D'une pichenette j'envoyais mon mégot volé a l'autre bout de la rue et glissant mes mains dans mes poches j'ouvrais la bouche.

- Alors. Guitariste hun ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I've Got The Power ! [PV Raven O'Connor]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I've Got The Power ! [PV Raven O'Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: happy end for my memories... * :: rp abandonnés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit