AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 [Event] Don't forget the Joker !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Traqueur
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 22/07/2011
♦ Mes messages : 19
♦ Etoiles ★ : 230

MessageSujet: [Event] Don't forget the Joker !   Ven 22 Juil - 16:57




Karnevale: force surhumaine
Joué par: Morgane E. Adams
❝Aaron Thompson – 42 ans


.

Il ne s'occupait pas des hurlements de la foule, alors que le simple contact de son pied avec sa victime venait de presque détruire le thorax de celle-ci. Il ne s'occupait pas non plus du sang qui giclait sur son visage qui, déjà maquillé de blanc, se trouvait désormais teinté de rouge. Et puis il s'arrêta lorsque la larve qu'il piétinait ne bougea plus, ses immondes cheveux gras tombant devant son visage. Ses épaules se soulevèrent au rythme de son rire démentiel. Alors, c'était donc ça la justice de l'Empereur Raziel ? La foule ne pouvait qu'observer, tétanisée, cet être semblant venir tout droit d'un vieux film d'horreur passé de mode. L'homme, grand, s'était soudainement jeté sur sa proie, ne lui laissant aucune chance entre ses mains colossales. Personne n'avait compris. Il était le seul à savoir. Du moins, il en était persuadé. Il l'avait vu ! C'était un karnevalien. On lui avait dit de tous les tuer, et il allait le faire. Cela faisait bien longtemps que l'Empereur n'avait pas demandé ses services, à lui, démon au milieu de ces démons chasseurs. Et il riait, satisfait de son entrée en matière, ses mains rouges de ce sang écœurant d'être impure. Il donna un dernier coup de pied dans le cadavre qui gisait sur le sol puis se retourna vers la foule.

"Vous voyez ?! VOUS VOYEZ ?! C'est ça qui vous attend, tous, les karnevaliens ! Vous pouvez essayer de vous planquer, mais... Mais..."

Son regard remplit de folie parcourait chaque visage noyé au milieu des autres. Jusqu'à ce qu'il repère un visage qui lui semblait plus louche que les autres. Un visage de karnevalien. Le genre de créature exécrable que l'on sent à des kilomètres.

"MAIS JE VOUS TROUVERAI, PARTOUT !"

Et il se jeta dans la foule, prèt à frapper la première personne venue susceptible d'être un karnevalien. Et si ce n'en était pas un ? Tant pis. L'erreur est humaine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Jeu 18 Aoû - 16:49

Le visage de Kastchei pâlit instantanément. Il observait à la fois la victime gisant sur le sol de sable brûlant et le bourreau immaculé qui riait comme un dément. Tout s'était passé si vite...

Il marchait dans la rue principale d'Opale, se dirigeant vers le stand de liqueur typique Opalienne comme tout les jours, la journée n'avait pas été plus mal qu'une autre. La guilde avait reçu une mission d'escorte pour une caravane qui traversait le désert. Une dizaine de membres étaient parti faire cette mission tandis que les trois ou quatre membres restant étaient occupés à effectuer d'autres petit travaux. Kastchei avait donc décidé d'aller s'acheter une autre bouteille de liqueur afin de combler l'ennui et de se débarasser des désagréables souvenirs qui venaient le hanter à chaque fois qu'il se retrouvait seul.

Il venait d'acheter sa bouteille quand des cris retentirent plus loin parmi la foule. Décidé à voir ce qu'il se passait, il vida la moitié de la petite bouteille en terre cuite puis la laissant sur le comptoir, il fila en direction des cris. Un hurlement de rire s'était fait entendre et les témoins de la scène atroce qui se déroulait sous leur yeux étaient tétanisés par la terreur et la stupeur. Il se fraya un chemin à travers les gens immobiles, son énorme épée en pierre dans le dos suffisait habituellement à écarter les gens de son chemin, mais cette fois personne n'avait même remarqué la présence de Kastchei.

C'est alors qu'il vit la victime et l'assassin. Achevant la première victime de sa folie meutrière. Il avait vu le coup de pied du monstre atteindre le thorax de sa proie. L'oeil du dragon de Kastchei s'était activé par réflexe et il perçut le sang à l'intérieur du psychopate bouillir. Dégainant son épée à deux mains il se plaça en face du fou qui était sur le point de continuer sa turie et fonçant vers la foule et lui dit:


" Qu....Qui es-tu ? Pourquoi as tu attaqué ce type ?"

Il voulait simplement le retenir le temps que la garde royale d'Opale vienne l'arrêter. Ses réflexes d'ancien gladiateur reprirent le dessus. Il s'attendait à un combat, celà semblait inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Sam 20 Aoû - 15:43

Les rues d'Opale étaient aussi bruyantes et animées que dans son souvenir. Des odeurs d'épices, de café particulièrement, embaumaient l'air tandis que les soieries renvoyaient de vives lueurs colorées qui noyaient la rétine dans un cortège de teintes aveuglantes. Un carnaval de couleurs, de cris aux accents prononcés, et le Baron Derhy avait déjà l'impression d'être revenu dix ans en arrière, comme s'il n'avait jamais quitté cette ville. Il craignait de ressentir à son contact quelque nostalgie, mais à son grand soulagement ce remue-ménage de souvenirs ne l'accabla aucunement.
Walter n'avait pas remis les pieds à Opale depuis qu'il avait fait le choix de s'installer à Amenthalys, dix ans plus tôt. A cette époque, à vrai dire, il pensait n'avoir jamais à y revenir. Mais ses affaires marchaient trop bien, ses clients attendaient toujours plus de lui. Et les animaux qui vivaient près d'Amenthalys commençaient à être un peu trop connus. C'est pourquoi Walter avait décidé de revenir aux sources de son commerce. Accompagné d'Akram, son serviteur Opalien, et d'Ashley, son hermine et plus fidèle compagne, le jeune baron était donc revenu dans l'espoir de capturer quelques espèces qu'il ne trouverait nul part ailleurs.

Il avait donc laissé Akram en compagnie du caravanier qui les accompagnait. Il avait aussi pris soin de laisser Ashley en laisse, et de la confier à son serviteur ; cette petite garce était un amour à ses yeux, mais il savait que son affection serait durement mise à l'épreuve s'il avait à supporter ses petits caprices au milieu de cette foule. Il lui fallait du matériel. Peu de choses, juste quelques ingrédients avec lesquels il concoctait les boulettes servant à appâter ses proies. Il se dirigeait donc vers une boutique dont il conservait un vague souvenir quand une série de hurlements et un mouvement de foule le cloua sur place.
Au milieu de la rue, un homme agonisait, un colosse monstrueux appuyant son talon sur ses côtes dont s'élevèrent de sinistres craquements. La populace s'était reculée hâtivement, écrasant Walter contre le mur de brique d'une échoppe. Le jeune baron, maugréant après une fine couture de son vêtement qui avait cédé sous la pression, se figea quand un nouveau cri terrifiant annonça la fin des souffrances de la victime. Le monstre qui l'avait tué ricana comme un dément, dressé sur la carcasse brisée, et se tourna vers la foule pour clamer ses intentions. A l'annonce du mot "karnevaliens", Walter ne put s'empêcher de pâlir. Un vertige craintif le paralysa alors que l'homme, le traqueur, balayait la foule de son regard psychopathe.

"Tu ne crains rien..." se morigéna le baron en silence. "Personne ne sait que tu as ce pouvoir, et quand bien même ! Je suis... je suis du côté de l'empereur."

Les yeux noirs du tueur s'arrêtèrent un instant sur lui, et Walter devina les dernières couleurs déserter son visage. L'homme sourit plus franchement, et cracha sa dernière menace avant de s'élancer vers la foule, dans sa direction. Alors, toute fierté disparue, Walter laissa la panique l'envahir. Avant même que son esprit prenne la décision de fuir, il se retrouva à courir ventre à terre, son museau velu au raz du sable chaud des rues, sous son allure de zibeline. Il ne savait pas si le traqueur comptait s'en prendre à lui tout particulièrement, ou s'il avait repéré un véritable Karnevalien, mais il ne souhaitait pas attendre de le découvrir. Les cris avaient repris, redoublant d'intensité, et une forêt de jambes martelant le sol encerclèrent la petite créature qui n'avait plus du baron qu'un esprit tordu de panique. Zigzagant à travers le piétinement de centaines de fuyards, Walter aperçut soudain celles d'un jeune homme, droites et immobiles. Depuis le sol, le furet ne pouvait apercevoir que cette partie du garçon, ainsi que la large épée qui frottait presque le sol derrière lui. Une seule pensée traversa son petit cerveau effrayé : si cet homme ne fuyait pas, c'est qu'il avait le pouvoir de se défendre contre le colosse.
Sans plus attendre, Walter courut au-devant du garçon et bondit pour s'agripper à ses jambes, enfonçant ses petites griffes dans le tissu de son pantalon avant de l'escalader à la vitesse de l'éclair. Il ne prit pas le temps d'écouter ce que son perchoir lançait au monstre pour l'interpeler ; grimpant jusqu'à son épaule et s'accrochant à ses cheveux noirs en emmêlant ses ongles effilés dans les boucles du garçon, Walter tâcha de reprendre son souffle en glissant rapidement à l'oreille de son porteur :

- Je suis innocent ! Protégez-moi, je vous en prie ! Au nom de l'empereur !

Sa voix était rendue légèrement fluette et bégayante par la peur, aussi le baron tenta-t-il de reprendre confiance en feulant méchamment dans la direction du colosse qui continuait d'avancer vers eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Traqueur
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 22/07/2011
♦ Mes messages : 19
♦ Etoiles ★ : 230

MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Sam 20 Aoû - 16:23




Karnevale: force surhumaine
Joué par: Morgane E. Adams
❝Aaron Thompson – 42 ans


.

Aaron n'avait pas eu le temps de finir son geste et, en une fraction de seconde, l'homme livide qu'il venait de remarquer et qui portait presque une pancarte «J'ai un Karnevale» venait de disparaître au milieu de la foule. Grommelant tel un ogre frustré, le Traqueur se retourna vers celui qui osait lui adresser la parole. Se déplaçant tel un zombie dément, ses bras pendant lamentablement contre son corps, Aaron fit quelques pas dans la direction de Kastchei.

«T'es sérieuuuuuux, lààààà ?»

Les yeux écarquillés d'une nouvelle pulsion meurtrière, son regard courut à une vitesse folle sur la moindre parcelle du corps de l'homme qui lui faisait face. Non mais, il se foutait de lui ? Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire ? Levant les yeux au ciel, Aaron fût pris d'une nouvelle crise d'un fou rire sombre.

«Pourquoi j'ai attaqué cette larve ? Parce que c'était un KARNEVALIEN, OK ? Tu sais c'est quoi le boulot d'un traqueur, gamin ? C'EST BUTER LES KARNEVALIENS. Tu piges maintenant ?»

Il en était venu à ne même plus se préoccuper de la foule qui se dispersait et essayait de discrètement se faire oublier. Non, maintenant, c'était entre eux deux. Il croyait faire quoi ? Jouer au justicier en se dressant face à un traqueur, face au bras armé de l'Empereur de Sphéra ? Ça ne pouvait signifier qu'une chose.

«Et tu sais quoi...

Aaron traîna sa lourde carcasse en direction de Kastchei, trainant les pieds dans le sable, faisant craquer avec soin les articulations de son cou. De sa poigne de fer, de sa force colossale, il repoussa d'un geste l'épée que son nouvel adversaire tendait vers lui. Il pensait faire quoi avec son cure-dent là ? Quelle blague ! Son visage frôla presque celui du valeureux guerrier, lui soufflant un air putride et sanglant sur le visage. Il sembla le renifler un instant, avant de soudainement remarquer la bestiole qui s'excitait sur sa tête. Ses yeux restèrent un instant rivés sur la bête alors qu'une odeur que seul le traqueur pouvait mentalement percevoir emplissait son crâne.

«...Bah ça sent le karnevalien à plein nez.»

Il leva une main titanesque en direction de l'animal, le sourire jouissif du chasseur ayant trouvé sa proie se gravant sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Sam 20 Aoû - 19:45

Le temps et l'espace autour de Kastchei s'était figé. Le cris de terreur s'étaient changés en murmures, les témoins qui fuyaient la scène semblaient courrir au ralenti. Le sable, porté par la brise, tourbillonait lentment. Le tueur venait de remarquer Kastchei et semblait frappé par la question du maître de guilde. Ses yeux semblaient injecté de sang, il marchait comme un homme mutilé, d'une manière peu prévisible. A travers l'oeil de dragon de Kasthcei qui s'était activé instinctivement, la silhouette du meurtrier laissait une trainée de lumière rougeoyante après chaque pas syncopé. L'assassin observait Kastchei attentivement, l'ancien gladiateur sentait son sang bouillir au fur et à mesure que l'oeil de son ennemi se posait sur lui, il n'avait pas bougé d'un pouce mais le combat avait déjà commencé.

«Pourquoi j'ai attaqué cette larve ? Parce que c'était un KARNEVALIEN, OK ? Tu sais c'est quoi le boulot d'un traqueur, gamin ? C'EST BUTER LES KARNEVALIENS. Tu piges maintenant ?»

"K...Karneva....Karnequoi ?"

Karnevale...Il avait entendu ce nom avant. Il n'arrivait plus à se souvenir où, mais il l'avait déja entendu. C'était ce genre de mot qui alimentait les rumeurs, mais qui sonnait comme un tabou. Kastchei n'avait pas le temps de réfléchir à la signification de ce nom. Il se concentra sur son adversaire potentiel. Essayant de trouver une faille potentielle dans sa démarche, son attitude. Analysant son corps, il essaya d'estimer le style de combat.


«Et tu sais quoi...

L'adversaire réduisait la distance progressivement en s'approchant de Kastchei. C'était evidemment un combat rapproché qu'il voulait, et tant mieux d'ailleurs ! Kastchei n'était pas un combattant de distance. Il détendit sa poigne sur son épée à deux mains. Comme chaque combat qu'il avait mené dans des arènes, dans le désert, il commençait par se détendre et faire disparaître toute trace de tension. Il n'aimait pas ce type...Mais il ne pouvait pas tomber dans son jeu de peur et de rage. Au fur et à mesure qu'il se calmait, il reprenait le contrôle de son...heu...pouvoir.

Ils étaient désormais face à face. Le monstre avait repoussé légèrement l'épée à deux mains de Kastchei sans problème. Avec son odorat de dragon, Kastchei sentait le souffle de son adversaire. Faisant une légère grimace, le maître de guilde foudroyait le regard de son adversaire qui avait à peu près la même taille que lui. Il n'allait pas perdre le combat mental alors que le combat physique n'avait pas même commencé.



«...Bah ça sent le karnevalien à plein nez.»

L'adversaire avait levé une main pour attaquer Kastchei probablement. Par pur réflexe, la main du maître de guilde attrapa le poignet de son adversaire. La main était griffue et des écailles couleur sable se formaient le long de son avant bras. Au poignet se trouvait une menotte et une chaîne noire en fonte.

" Encore avec ce Karne..."

Quelque chose d'autre avait aggripé Kastchei, aux jambes cette fois. Croyant s'être fait avoir par son adversaire, Kastchei avait lâché le poignet de celui ci et avait fait un mouvement pour se dégager avant de trébucher et de tomber à terre. Le maître de guilde regarda dans sa surprise ce qui semblait être un furet, animal peu courant à Opale étant donné le climat. La bestiole était farouchement accrochée à une des jambes du maître de guilde, il la regarda droit dans les yeux....Comment ? Pourquoi ? Que...Un furet ? Vraiment ?:

- Je suis innocent ! Protégez-moi, je vous en prie ! Au nom de l'empereur !

L'empereur....Kastchei s'en fichait..heu...Impérialement. Mais ce n'était pas à l'empereur que Kastchei s'interessait...mais plutôt à un furet qui parle. Un furet qui sert l'empereur qui plus est !! Après avoir passé quelques années à trancher des gens dans une arène, puis s'exiler dix ans dans le désert, s'était-il attendu à ce qu'un furet vienne lui parler un jour ? C'était une première, et le début d'une histoire qui serait splendide à raconter lors d'une fête...Si il survivrait.

" Euh.....Euh....D'accord ?....alors monte sur mon épaule ou tiens toi à l'écart, je ferai de mon mieux."

Sans attendre de signal, Kastchei leva à une main son immense épée de pierre et l'abattit verticalement en direction de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Dim 21 Aoû - 17:22

Walter avait manqué défaillir en voyant cette main colossale se précipiter vers lui. Heureusement le jeune homme sur le dos duquel il s'était réfugié avait eu le réflexe de repousser la poigne adverse. Il semblait rapide et habitué au combat, aussi le baron se permit-il un soupir de soulagement. Le géant repartit néanmoins aussitôt d'un ricanement tonitruant, pétrifiant une fois de plus le furet qui se recroquevilla sur les vêtements de son protecteur. Ce dernier l'observa tout d'abord d'un regard indécis, avant de lui lancer quelques paroles réconfortantes.

- Euh.....Euh....D'accord ? ... Alors monte sur mon épaule ou tiens toi à l'écart, je ferai de mon mieux.

En réalité, Walter aurait été plus que ravi de quitter son perchoir pour se précipiter à l'abri maintenant qu'il savait que le jeune homme acceptait de le défendre ; mais à l'instant où il entamait son mouvement pour descendre dans son dos et filer, le petit animal se souvint avec un frisson glacé la façon dont leur adversaire s'était précipité sur lui quelques secondes plus tôt. Les contours de sa main titanesque, de ses ongles larges et abimés se refermant sur lui se dessinèrent dans son esprit, et il imagina non sans un couinement effrayé cette masse le broyer comme on froisse un papier raturé. Son instinct lui dictait de ne pas trop compter sur un quelconque espoir de parlementer ; si cet homme l'attrapait, il le tuerait, point final. Et au vue de sa vitesse et de son agressivité, peut-être n'aurait-il aucun mal à contourner son protecteur pour se ruer sur lui à nouveau avant même qu'il ait pu atteindre la foule et s'y dissimuler. Les badauds s'étaient presque tous enfuis et la rue qui avait été bondée et bruyante quelques minutes plus tôt était à présent dépeuplée, maculée d'échoppes et de marchandises renversées.
Le jeune baron déglutit, et s'enroula vivement autour de la nuque du garçon à l'épée. Cet endroit lui semblait offrir la plus grande sécurité. Après tout, un combattant devait protéger son visage avant tout, n'est-ce pas ?

- Je... je vais rester là ! débita-t-il à toute vitesse, de sa voix étranglée. Si nous nous en sortons je vous paierais rubis sur ongle, vous avez ma parole !

A présent qu'il se trouvait presque au même niveau que le visage du traqueur, Walter sentait la peur panique lui nouer les tripes. Son sourire terrifiant, son visage blanchi maculé d'un sang encore chaud... Et l'odeur de mort épouvantable qui l'entourait. Tout ! Walter pouvait sentir tout cela à travers les sens affutés du petit carnassier dont il avait pris l'apparence. Quelque chose de profondément mauvais allumait dans sa tête un signal d'alarme, et seules quelques bribes de son esprit humain l'empêchaient de se mettre à courir partout sans but précis, abandonnant son petit corps à la folie qui noyait souvent la raison de ces animaux pris au piège. Il avait l'impression d'être un rat prisonnier des griffes d'un tigre, seulement protégé par l'hésitation de ce dernier à en finir directement avec lui ou à s'amuser un peu avant.
Une pensée horrible le traversa : et si le garçon décidait de penser qu'un furet parlant était décidément trop étrange, et qu'il s'agissait forcément d'un de ces horribles Karnevaliens ennemis de la couronne ? Il le confierait sûrement sans remords à son bourreau, et l'argent n'y changerait rien.

- Je ne suis pas un Karnevalien ! couina-t-il presque courageusement en direction du colosse. Je suis un partisan de l'empereur !

Ce n'est qu'à cet instant que Walter aperçut les mains de son garde du corps fermement serrées sur son épée ; ses avant-bras dénudés dévoilaient une peau écailleuse et des ongles longs et affutés comme des griffes puissantes. Il ne s'était... tout de même réfugié sur les épaules d'un véritable Karnevalien, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Traqueur
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 22/07/2011
♦ Mes messages : 19
♦ Etoiles ★ : 230

MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Dim 21 Aoû - 19:21




Karnevale: force surhumaine
Joué par: Morgane E. Adams
❝Aaron Thompson – 42 ans


.

Aaron se perdit dans un éclat de rire tonitruant au moment où l'homme qui lui faisait face tombait lamentablement dans le sable. Bah quoi, jamais vu une bestiole ? Le rire laissa la place à une certaine frustration. Le traqueur n'aimait vraiment pas qu'on traîne dans ses pattes, et cela faisait deux fois que ce type le dérangeait durant son boulot. Sérieusement, il était stupide ? Savait-il vraiment ce qu'il était en train de faire, hein ? Il vivait où, sur une autre foutue planète ? Changeant aussi rapidement d'humeur qu'il broyait ses victimes, Monsieur Thompson s'étouffa presque de nouveau de rire lorsque le frêle animal, aussi rassuré que n'importe qui pouvait l'être dans ce genre de situation, s'adressa à lui. Tout ça n'avait eu pour effet que d'assurer un peu plus au traqueur qu'il se trouvait bien en face d'un karnevalien. Et peut-être même de deux.

«Nan mais attends, y a vraiment un furet en train de pleurer sa mère qui me parle, là ? Vu comment tu flippes, tu penses SÉRIEUSEMENT que t'as une gueule à être partisan de l'Empereur ?»

Aaron avait vraiment envie de se tordre de rire, littéralement. Décidément, qu'est-ce qu'il aimait cette période de purge. Il voyait de tout, pour son plus grand et son plus sombre plaisir. Du karnevalien qui se croyait fort et dont il brisait la nuque d'une pichenette, jusqu'au furet mort de trouille qui voulait se faire passer pour un type normal qui n'a rien à se reprocher. Malheureusement, l'autre type ne laissa pas au traqueur le loisir de laisser un nouveau rire s'échapper. Bien décidé à crever aujourd'hui, il abattait son épée sur Aaron. Hein ? Il faisait QUOI ?

«Eyh, enfoiré, tu sais ce que t'es en train de faire là ?»

D'un geste vif, Aaron attrapa de sa poigne titanesque la main qu'utilisait Kastchei pour tenir son épée. De sa force surhumaine, il serrait, serrait, de plus en plus fort, pouvant sentir d'avance les os craquer.

«Si tu m'attaques, moi, un envoyé de l'Empereur, tu fais que légitimer un peu plus le fait que je te crève.»

Dans un craquement sinistre, d'un geste, Aaron brisa le poignet de son adversaire, avec le regard sombre de celui qui allait vraiment faire ce qu'il disait. Et, connaissant le traqueur, il ne fallait pas en douter.

«Alors fais-moi plaisir et laisse les grands s'amuser, ok ?»

Et dans la continuité de son précédent geste, son poing encore libre s'apprêta à frapper Kastchei. Un coup dont la puissance colossale suffirait à briser les os de sa victime, s'il l'atteignait.

[Désolée si ça fait un peu trop, Kastchei. Si vraiment ce que je fais dans ce post te dérange, n'hésite pas à me le dire. Toutefois, je pars du principe qu'un rp avec un traqueur (et surtout un traqueur comme Aaron, vu sa psychologie et son karnevale) dans le contexte de l'Event ne peut pas se conclure sans quelques blessures plus ou moins graves.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Mar 23 Aoû - 21:40

Cette fois c'était la main de Kastchei qui était prisonnière. L'épée de pierre était lourde et il fallait beaucoup de force pour la manier en combat. Le maître de guilde avait beau être un combattant dotté d'une force physique au dessus de la moyenne, celle de son adversaire était d'un tout autre niveau, une force véritablement effrayante. Il n'y avait d'humain que son apparence. Un craquement sonore retentit...Kastchei hurla de douleur. Son poignet venait de se briser, son adversaire l'avait cassé aussi facilement qu'il l'aurait fait pour un cure dent. La douleur électrifia tout le bras droit de l'ancien gladiateur. Une douleur qu'il n'avait pas ressenti pour des années. Il poussa un hurlement déchirant et bien faillit tomber à genoux, si son adversaire ne lui tenait toujours pas le poignet. La lumière s'était éteinte dans le regard de Kastchei, ses cheveux étaient tombés devant ses yeux ses muscles tremblaient. Comment ferait-il face à un adversaire de telle force ?

La rage s'empara alors du maître de guilde, une rage inhumaine mais bien familière. Son sang bouillissait à une telle température qu'il se demandait comment sa peau faisait pour ne pas fondre. Le rythme de son coeur s'accélérait à une vitesse folle, ses muscles semblaient grandir encore et encore, les ongles poussaient et devenaient des griffes. Ses chaussures avaient disparus, au lieu de ses pieds se trouvaient des serres aiguisées et une peau recouverte d'écailles brunâtre. Ses dents avaient poussés....Il releva la tête. Un de ses deux yeux était toujours humain mais l'autre était rouge et brillant d'une pupille animale. Une queue hérissée de piquants brisés avait poussée. Petit à petit Kastchei se transformait en dragon du désert...Un dragon qui lui avait offert la liberté en même temps qu'une malédiction. Dans un hurlement qui n'avait plus rien d'humain, il faucha le traqueur d'un coup de jambe puissante, le faisant lâcher son poignet. Il fit ensutie un bond en arrière, évitant le poing qui aurait pu l'achever et se plaça en posture de combat, le dos arqué vers l'avant, les bras frôlant le sable, la queue se balançait lentement de droite à gauche. Ses jambes étaient légèrement repliées pour provoquer un élan. Son poignet droit était cassé, mais un dragon blessé était plus féroce. Il perdait rapidement ses facultés humaines, dans son esprit Kastchei luttait férocement pour ne pas laisser entièrement libre cours au monstre qui prenait petit à petit le contrôle, il menait deux combats. Malheureusement un de ses combats il se le livrait à lui même.


"Sors d'ici avant que je ne t'étripes monstre..."

D'une puissante impulsion des genoux, le dragon chargea son adversaire et donna un puissant coup de griffe de son bras gauche, visant à broyer sa nuque.


C'était un post un peu court et faible, je m'en excuse (rentrée universitaire hahaha) Je ne tiens pas à faire de l'overpower non plus donc dis moi si tu veux que j'edit quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Mer 24 Aoû - 9:05

Dès l'instant où le traqueur passa à l'attaque, Walter sut qu'il avait fait le mauvais choix. Le cri de douleur de l'Opalien lui vrilla les tympans alors que se mêlaient à sa voix les craquements assourdissants de son poignet brisé.

- Si tu m'attaques, moi, un envoyé de l'Empereur, tu fais que légitimer un peu plus le fait que je te crève, cracha le colosse en braquant son regard noir sur le garçon aux cheveux d'ébène.

Le traqueur avait une force suffisante pour faire ployer sa cible en quelques instants, et le baron savait à présent que son protecteur n'aurait pas le dessus. Ce n'est pourtant pas ce moment de faiblesse qui lui fit changer d'avis ; tout à sa terreur, le furet tentait de se convaincre de descendre le long du bras du garçon pour aller mordre la main de l'agresseur tout en espérant piteusement que cela suffirait à lui faire lâcher prise, quand un changement se produisit. Le bras dénudé sur lequel il louchait en prenant son élan se mit soudain à grossir, les muscles se tendirent sous une peau qui virait couleur sable. Sur sa main brisée, Walter put apercevoir les écailles dures et bien taillées supplanter la peau fragile, des griffes acérées au moins aussi longues que son propre museau déchirer ses doigts.
Le baron connaissait cette allure, cette couleur, cette odeur qui naissait sous lui et lui dressait le poil sur tout le corps. C'était l'odeur de terre sèche, de pierre et de sueur des dragons du désert. Ni une ni deux, Walter avait quitté l'épaule de ce nouveau monstre.

"Un Karnevalien !" pensa-t-il avec affolement. "Fallait-il que la chance m'abandonne ! Je me suis réfugié sur l'épaule d'un de ces monstres !"

Sans même prendre le temps d'y réfléchir, le marchand d'hermines traversa en trois bonds la passerelle que lui offrait encore le bras du garçon. Mieux valait un traqueur fou qu'un homme-dragon au service des renégats. Sans s'arrêter, et alors que l'hybride fauchait les jambes du colosse pour le repousser, Walter s'élança, vif comme l'éclair, vers la gorge du traqueur, point le plus haut qu'il pouvait atteindre. Ses petites griffes raclèrent la chair, s'y appuyèrent avec hargne tandis qu'il sentait le corps s'affaisser sous lui, sans doute déséquilibré par l'attaque du dragon. L'odeur bestiale de sueur mêlée à son haleine sanglante lui frappa les naseaux. Il profita de son appui pour sauter dans le dos du colosse, prêt à courir se réfugier dans les rues adjacentes et espérant que l'homme ne l'écraserait pas avant. Il ne voulait en tout les cas plus rien avoir à faire avec ces deux fous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Traqueur
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 22/07/2011
♦ Mes messages : 19
♦ Etoiles ★ : 230

MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Jeu 25 Aoû - 16:58




Karnevale: force surhumaine
Joué par: Morgane E. Adams
❝Aaron Thompson – 42 ans


.



«AHAHAH! Je le savais bien que ça PUAIT le karnevalien !»

Au sol mais pris dans l'euphorie de la satisfaction de pouvoir enfin y aller à fond, car étant désormais certain que les êtres en face de lui étaient bien ses proies, Aaron attrapa dans un réflexe salvateur le bras de son adversaire à écailles. Pris dans le feu de l'adrénaline du carnage qu'il s'imaginait déjà faire, il ne remarqua pas immédiatement l'animal fuyard qui venait se réfugier jusque dans son dos. Son sourire sanguin profondément gravé sur son visage dément, le traqueur resserra sa poigne. Toujours aussi inhumainement puissante. Heureusement pour lui, son don était ici très utile. Il lui permettait de rivaliser avec la force de son adversaire qui était devenu bien évidemment bien plus puissant. Voilà qui allait être diablement intéressant.

«Alors c'est ça, le pouvoir écœurant avec lequel tu veux te dresser contre nous ?»

Les yeux rivés sur son adversaire qui semblait ne plus rien avoir d'humain -mais Aaron l'était-il encore, lui aussi ?-, il commençait progressivement à se relever, repoussant petit-à-petit Kastchei.

«Eyh... Tu crois vraiment...»

Ses deux mains vinrent enserrer le bras encore valide du dragon. Se redressant de toute sa hauteur, Aaron tira. Tira. Et de toute sa force surhumaine, il parvint à envoyer sa cible à la rencontre du mur de pierres de l'échoppe opalienne la plus proche.

«...AVOIR LE NIVEAU POUR ÇA ?»

Il se mit à rire de toute sa confiance démesurée en sa propre puissance. Une puissance psychotique qui lui rongeait ses sens, qui empoisonnait sa réalité. Une puissance démesurée et incontrôlable qui transformait le moindre de ses gestes en la gifle d'un géant. Brisant d'un pas une pierre qui se trouvait devant lui, il continuait de rire, de sourire. Ah ! Quel pied, ce métier.

«Tu vois ? Moi aussi j'en ai un de pouvoir. Sauf que mon pouvoir est BÉNI PAR L'EMPEREUR. Je le mets à son service. Je mets à son service la force colossale que la nature a décidé de m'offrir. ET JE M'EN SERS POUR BROYER LES TYPES COMME TOI.»

Le titan s'apprêtait à reprendre sa débauche de violence là où il l'avait laissée, au moment où il remarqua enfin que sa personne servait de refuge à un intrus. Il attrapa par la peau du cou la petite bête qui gigotait dans son dos, le tenant à bout de bras devant son visage. Le fixant avec insistance, il lui adressa un large sourire. Un sourire à faire peur.

«Ooooooh, mais je l'avais presque oublié celui-lààààààààààà... On va remédier à çaaaa...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Dim 28 Aoû - 17:11

Tout s'était passé si vite. Le dragon attaquait, et en un éclair il s'était retrouvé écrasé dans un mur de pierre. Les oreilles du dragon sifflaient, un gout de sableavait envahi sa bouche. Que s'était il passé exactement ? Une fraction de seconde Kastchei regagna son esprit humain et analyza la situation. Il avait attaqué avec sa griffe à la force meurtrière, son adversaire avait bloqué son bras, hurlant des mots qu'il entendait mais ne comprenait plus. Puis dans un geste de judo parfait, il s'était retourné, des deux bras avait fait passer Kastchei par dessus son dos et l'avait projeté au loin contre le mur.

Le dragon s'était relevé, la conscience humaine disparût à nouveau. Dans un grognement de douleur il s'éfforça de se remettre en posture de combat. Une douleur aïgue lui transperçait son bras cassé. La rage lui surchauffait le corps et l'adrénaline pompait chaque vaisseau sanguin. Pourtant, son sang se refroidissait, les dragons avaient un sang plus froid que les humains, surtout les dragons du désert. Il pouvait entendre les battements de coeur de son adversaire, il pouvait voir son sang bouillir au plus haut point, la silhouette semblait lumineuse à travers l'oeil du dragon, elle semblait croître et décroitre à chaque réspiration. Le dragon sentit la présence de l'autre animal au loin, sûrement le karnevalien ne préférerait pas rester sur le dos d'une créature qui saluait les murs à chaque attaque. La logique s'arrêta là, le dragon perdit tout autre intêret que le combat. Les muscles se fatiguaient et la conscience humaine disparaissait petit à petit....Si le combat durait encore il se perderait probablement entièrement au dragon. C'était quelque chose qui s'était déjà produit par le passé, et c'était quelque chose qu'il aurait voulu éviter si les circonstances n'étaient pas aussi mauvaise. Ses chances de survie diminuaient au fur et à mesure que le combat contre ce traqueur démesuré durait.

Le dragon poussa un rugissement à glacer le sang puis frappa le sol violemment de sa queue. Il y eut des secousses et des pics de terre surgirent en dessous du traqueur, fracassant le sol sous ses pieds. Les dragons du désert n'avaient pas d'ailes et ne pouvaient pas cracher de flammes. Pour leur survie, ils n'avaient que la force et l'agilité. Le dragon n'attendit pas de voir si les pics de terre avaient blessé sa cible, il se précipita et donna un violent coup de griffe en direction de l'adversaire....Combien de temps le dragon allait-il encore tenir ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Lun 5 Sep - 8:48

Le furet prit son élan, prêt à bondir vers le sol pour s’éclipser, quand une force invisible le retint. Malgré les soubresauts du corps qui servait d'appui, Walter s'agrippa plus fermement, et se rendit compte à cet instant que, dans sa hâte et sa détresse, il avait resserré ses griffes dans la chemise du colosse à un degré tel que l'une d'elles s'était coincée dans la maille. Tout en se traitant d'imbécile, le baron se mit à ruer pour tenter de se dépêtrer du tissu, mais les deux hommes choisirent ce moment pour reprendre leur combat ; Aaron empoigna le garçon aux cheveux noirs pour l'envoyer percuter durement un mur. Le demi-tour qu'effectua le traqueur fit remonter à Walter son estomac dans sa gorge, et il fut pris de vertiges qui ne cessèrent que quelques secondes après que le colosse eut arrêté de tournoyer. C'est alors que quelque chose l'attrapa par la peau du cou, lui laissant échapper un piaillement de surprise. La force l'arracha de son perchoir avec facilité, et sa griffe emprisonnée se libéra avec une grande facilité, laissant un fil flotter derrière elle. Un sourire jaune et un souffle chaud accueillir son museau.

- Ooooooh, mais je l'avais presque oublié celui-lààààààààààà... On va remédier à çaaaa...

Le regard fou du traqueur glaça les sangs du baron, écarquillant ses petits yeux noirs dominés par la peur. Recroquevillé sous la poigne du colosse, sa longue queue en panache ramenée tout autour de son corps flué, le furet tenta en vain de maîtriser le mouvement de sa poitrine qui se soulevait par saccades rapides.

"Je suis perdu !" se plaignit-il. "Que n'ai-je pas emmené Ashley avec moi ?!"

Oh bien sûr son hermine domestique n'aurait pas pu faire face au colosse, mais elle possédait bien plus de hargne que le baron envers ses ennemis, et Walter savait qu'elle aurait tout tenté pour lui offrir la possibilité de s'enfuir. Mais alors, certainement, le colosse l'aurait eut, elle, et le marchand doutait de pouvoir s'en remettre un jour.

"Il faut faire quelque chose..." s'ordonna-t-il. "Je n'ai que le dialogue, les menaces bien sûr ne serviraient à rien..."

- Je... je me rends ! bégaya-t-il à l'adresse du traqueur.

Mais sans doute ses paroles se perdirent alors que l'homme-dragon poussait soudain un rugissement à vous vriller les tympans. Walter plaqua ses oreilles contre son crâne et se débattit comme un beau diable pour s'agripper à la main qui le tenait si fermement. Il savait que mordre ne lui servirait à rien, il lui fallait juste attendre l'instant où le colosse relâcherait sa prise. Du coin de l’œil, il vit le dragon charger. Une chance ou une malédiction. Soit son tortionnaire allait le lâcher pour combattre, auquel cas Walter se préparait à courir, soit... le furet se préparait mentalement à un effroyable tour de manège.

___________________________________________________________

Désolée pour le retard, j'ai eu une semaine pas mal chargée. Encore pardon éè
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Traqueur
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 22/07/2011
♦ Mes messages : 19
♦ Etoiles ★ : 230

MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   Dim 2 Oct - 19:58




Karnevale: force surhumaine
Joué par: Morgane E. Adams
❝Aaron Thompson – 42 ans


.



Aaron grogna lorsque le dragon repassa à l'attaque. Non mais sérieux, il était occupé là. Bon, pour dire vrai, un peu de résistance ne lui déplaisait pas. Mais il n'avait vraiment le temps de jouer aux nourrices pour animaux, aussi lança-t-il derrière son épaule la petite bête à fourrure qu'il venait de capturer. Après tout, il n'était pas une réelle menace. Par contre, le type en face de lui était bien plus amusant. Esquivant avec agilité les attaques terrestres du dragon, il attrapa de nouveau la patte de son adversaire de sa poigne de fer. Il aurait pu le broyer de nouveau comme du papier, mais non.

Bloquant son assaut, le traqueur assena un coup de pied vengeur aux jambes écailleuses sur lesquelles se dressait la bête, le couchant au sol. Un large sourire illumina de nouveau le visage de Thompson le psychotique.


«T'as vuuuu ? T'as vu comme je sais bien dresser les bestioles comme toi ? AHAH.»

Et alors qu'il s'apprêta à le frapper d'un nouveau coup de ses souliers sanglants, une sonnerie mielleuse emplit l'air. Grognant, Aaron tira de la poche de son veston déchiqueté un petit téléphone. Au bout, une voix supérieure le guidait. D'abord frustré, son visage se décora du masque de l'enfant auquel on promet un nouveau jeu.

Pour raccrocher, il broya l'appareil entre ses doigts d'acier.


«Oooh, vous êtes chanceux. Mais vous êtes plus drôles maintenant. Non. Maintenant je vais à KARNEVALE AVENUE. OUAIS. ENFIIIIIIiiiiiin. Des karnevaliens. Beaucoup. Beaucouuuuup.»

L'animal furieux qu'il était tourna les talons, abandonna les deux animaux apeurés derrière, riant, riant. Et répétant la même chose, encore.


«Des karnevalieeens... Gniiiii... Beaucoup de karnevalieeens...»

On se retrouvera pour le prochain round.

1-0.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event] Don't forget the Joker !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Don't forget the Joker !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: the bright town-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit