AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 

 Schwarze Sonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Siam Pain
❤ Co Administratrice, même pas peur!

♦ Inscription le : 16/04/2010
♦ Mes messages : 794
♦ Etoiles ★ : 1363
♠ Humeur : Provocateur
♠ Emploi(s) : Chasseur du Désert
♠ Nationalité : Opalien
♠ Karnevale : Semi Transformation en Guépard
♠ Sexualité & Statut : Indécise - Victime de Morgane E. Adams
♠ Mon rêve : Venger ma soeur
♪ Fiche : ICI
♪ RP(s) en cours : ♥️
♪ Relationships : Un câlin ?

MessageSujet: Schwarze Sonne   Lun 15 Aoû - 17:22

You seem darker than the night,
You're older than the light,
You are made invisible,
Have no hell, no face.

And awful,
You hide yourself.
Since forever.
Schwarze Sonne


Il s'élança, étouffé, étouffant.
Le soleil jetait des reflets dorés sur son pelage, dans lequel des grains de sable chaud se cachaient. Le vent agitait sa robe à poids, marée ébène et dorée. La force que lui conférait son Karnevale ne lui permettrait certainement pas de lui échapper éternellement mais il pourrait au moins prendre un peu de distance. Malgré tout, il sentait que derrière lui, la Traqueuse dévorait la centaine de mètre qui les séparaient. Le désert demeurait son ami, son allié, son frère, depuis toujours. Désormais, cette garce allait en faire son ennemi.

Ses yeux dont la couleur n'était altérée par la semi transformation, fixaient l'horizon vers lequel il galopait inlassablement. Dans sa gorge, l'air grognant lui donnait une voix rauque et effrayante. Malgré son pouvoir, l'internat l'avait affaibli et il ne tiendrait pas très longtemps ; un guépard ne pouvait courir à sa vitesse maximale que sur trois, quatre cent mètres de distance.
Midi. Un soleil sombre dans le ciel azur et quelques tigres qui se cachaient derrière les dunes, prêts à surgir.

Les poumons encrassés par le sable et cet air soudain si irrespirable. Trop difficile. Il fallait l'affronter. Pour les Karnevaliens, pour la chute de Raziel. Pour sa Liberté.
Pour Morgane.

Il dérapa et fut projeté contre une dune dansante et chantante. Il se releva aussitôt, mû par ses réflexes félins. Ses yeux scrutèrent l'horizon afin de la percevoir mais il ne la vit pas. Se cachait-elle derrière une dune ? Avait-elle formé une tornade pour la dissimuler ? Est-ce qu'il l'avait tout simplement semée ?

Siam rugit faiblement, tentant de reprendre son souffle qui se faisait court, presque douloureux. Sa douce queue battit l'air avec fureur, manifestant son mécontentement.
Des pas. Dans le vent. Le poil du félin se hérissa. Il se retourna.
Et fut projeté quelques mètres plus loin.

Paroles traduites de l'allemand. E Nomine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou A. Lockhart
✝ Tu ne t'attendais pas à me voir?

♦ Inscription le : 10/08/2011
♦ Mes messages : 27
♦ Etoiles ★ : 70
♠ Humeur : Désespérée.
♠ Emploi(s) : Traqueuse.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise de l'Air.
♠ Sexualité & Statut : Homosexuelle & en couple avec Lhaar W. Zwitter.
♠ Mon rêve : Il est noir de vengeance.
♪ Fiche : Watching the Night Sky ♠️
♪ RP(s) en cours : The Air that I breathe ♠️
♪ Relationships : Dance in the Air ♠️

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Lun 15 Aoû - 17:53

La parfaite représentation du sale boulot. Une traque ennuyeuse dans un endroit infernal. Fort heureusement pour Lou, l'air chaud ne pouvait rien contre elle. Maîtresse sombre de cet élément insaisissable, elle le rendait, autour d'elle, aussi frais qu'au moment d'une douce brise. À la vue de la mauvaise humeur royale de la demoiselle, sa proie pouvait se faire bien du soucis. Évidemment, être réveillée à des heures impossibles pour s'entendre annoncer devoir se rendre à Opale pour s'amuser à courir après un fugitif était habituel lorsque l'on est une traqueuse. Mais l'habitude ne rendait pas tout plus agréable.

Fondamentalement, la tension régnait parmi tous les traqueurs, ces jours-ci, si bien que la moindre sortie finissait inévitablement sur une note plus ou moins macabre. Le résultat allait peut-être bien être le même ici, si la traqueuse se servait de ce cher Siam pour passer ses nerfs. Dans tous les cas, elle allait lui faire regretter les sous-sols du Palais.

Elle se contentait de marcher calmement, le laissant prendre des mètres, peut-être des kilomètres d'avance. Ce désert était son milieu, elle lui laissait penser qu'il y possédait un avantage. Après un moment passé à flâner sous le Soleil du désert, elle jeta un bref coup d’œil à sa montre, se disant qu'elle n'allait tout de même pas y passer la journée. Elle prit une grande bouffée d'air, ferma un instant les yeux, avant de finalement prendre une impulsion, rendue phénoménale grâce à l'air qui la portait. Elle avala en quelques secondes la distance qui la séparait de l'animal, dont elle observait avec soin les traces dans le sable. À ce jeu, le moment d’inattention, plus que jamais, ne peut qu'être fatal. Au moment où elle se trouva finalement face à sa proie qui, elle était de dos, la partie commença enfin.


"Il fait plutôt chaud, n'est-ce pas ?"

Et, comme un ironique accompagnement, d'un claquement de doigts elle commanda sur sa victime une large bourrasque qui le fit voler plus loin, soulevant le sable aux alentours. Mais évidemment, elle n'allait pas s'arrêter là. L'amusement était bien loin derrière elle à ce moment. Un travail se devait d'être bien fait.

La main droite de Lou mima un revolver du bout de son index tendu.


"On continue de courir un peu, ou on termine tout ça tout de suite ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siam Pain
❤ Co Administratrice, même pas peur!

♦ Inscription le : 16/04/2010
♦ Mes messages : 794
♦ Etoiles ★ : 1363
♠ Humeur : Provocateur
♠ Emploi(s) : Chasseur du Désert
♠ Nationalité : Opalien
♠ Karnevale : Semi Transformation en Guépard
♠ Sexualité & Statut : Indécise - Victime de Morgane E. Adams
♠ Mon rêve : Venger ma soeur
♪ Fiche : ICI
♪ RP(s) en cours : ♥️
♪ Relationships : Un câlin ?

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Mar 16 Aoû - 18:38

-Tu n'as pas que cela à faire j'imagine ; finissons-en maintenant.

Il s'était redressé, le poil luisant de sable doré. Le vent si bien connu, qui l'avait tant accompagné, lui semblait soudain hostile ; il lui envoyait sans scrupules de violentes bourrasques sur le visage. Mais il connaissait la chaleur et malgré son poil lourd, la supportait. Seul avantage peut-être, par rapport à la maîtresse du vent qui le tenait en joue. Il ne servait à rien de fuir, juste l'éloigner d'Opale afin d'éviter les dégâts, peut-être espérer que les tigres des sables la dévoreraient.
Chasseur chassé ; triste ironie.

Il ne rugit pas. Économisa ses forces. Cette jeune femme n'était pas à impressionner. Il fallait bondir. La déchirer, la réduire en mille morceaux, en charpie pour les corbeaux. Il fallait lui faire face et accepter le choc.
Elle pourrait l'éviter des journées entières. Il pourrait l'éviter quelques centaines de mètres et Karnevale Avenue se trouvait trop loin. Il avait fui trop longtemps et alors qu'il criait à Morgane de ne plus fuir le Monde, il en fuyait lui-même ses habitants.

Le guépard prit appui sur ses lourdes pattes et bondit avec habileté en direction de la jeune femme. Ses membres s'assouplirent, prêts à essuyer une chute mémorable tandis qu'il tombait dans sa direction. Ses muscles se tendirent et ses griffes jaillirent de ses pattes. Tranchantes. Luisantes. Aiguisées.

Quelle faiblesse pouvait donc sommeiller dans ce corps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou A. Lockhart
✝ Tu ne t'attendais pas à me voir?

♦ Inscription le : 10/08/2011
♦ Mes messages : 27
♦ Etoiles ★ : 70
♠ Humeur : Désespérée.
♠ Emploi(s) : Traqueuse.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise de l'Air.
♠ Sexualité & Statut : Homosexuelle & en couple avec Lhaar W. Zwitter.
♠ Mon rêve : Il est noir de vengeance.
♪ Fiche : Watching the Night Sky ♠️
♪ RP(s) en cours : The Air that I breathe ♠️
♪ Relationships : Dance in the Air ♠️

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Mar 16 Aoû - 19:29

Elle aurait presque voulu le voir abandonner tout de suite, histoire de pouvoir immédiatement repartir. Malheureusement, il allait falloir venir à bout de tout cela, fatalement. Elle ne comprenait pas ce besoin de revêtir une apparence aussi héroïque. La fierté de se dresser face à la mort ? Ridicule. Qu'y avait-il de bon dans le fait de défier une divine autorité ? L'imbécilité du Monde la dépassait. Mais cela ne l'étonnait même plus.

Elle soupira au moment où Siam préparait sa riposte. Sûre d'elle, elle ne pouvait que contempler un comportement, pour elle, affligeant. Certaine que tout serait terminé en l'espace de quelques minutes, elle n'éprouvait pas la volonté de se donner à fond. Aussi, lorsque le fauve décida finalement de bondir dans sa direction, elle aurait très bien pu user de son pouvoir pour le repousser, presque éternellement, le piégeant au cœur de vents violents.

Elle décida pourtant de prendre appui sur des vents invisibles. Bondissant à son tour dans les airs, nageant dans un élément presque naturel pour elle. La hauteur n'était pas bien importante, et quand bien même elle l'aurait été, l'adrénaline de la situation la rendait invisible aux yeux de Lou. En réalité cette situation lui plaisait, elle qui n'avait plus eu l'occasion de goûter au plaisir d'une mission épicée.

Dans les airs, elle se sentit soudainement forte, plus forte que jamais. Poussée par de vives et rapides ailes venteuses, la demoiselle prit une nouvelle impulsion et, ayant murmuré un "Couché le chaton.", assena à son adversaire un coup de pied retourné, renforcé par la poussée du vent, permettant à Siam de rejoindre plus rapidement ce sable qu'il connaissait tant, tandis que Lou retombait doucement sur le sol, les bras croisés et le visage barré d'un sourire arrogant.


"J'espère que tu auras mieux à proposer."

Elle écarta les bras pour désigner le paysage orangé qui les entourait.

"Après tout, on est un peu dans ton panier là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siam Pain
❤ Co Administratrice, même pas peur!

♦ Inscription le : 16/04/2010
♦ Mes messages : 794
♦ Etoiles ★ : 1363
♠ Humeur : Provocateur
♠ Emploi(s) : Chasseur du Désert
♠ Nationalité : Opalien
♠ Karnevale : Semi Transformation en Guépard
♠ Sexualité & Statut : Indécise - Victime de Morgane E. Adams
♠ Mon rêve : Venger ma soeur
♪ Fiche : ICI
♪ RP(s) en cours : ♥️
♪ Relationships : Un câlin ?

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Mar 16 Aoû - 19:49

La violence du coup n'eut d'égal que sa rapidité. Siam fut projeté au sol sans vraiment s'en rendre compte, touché par la distance qui les séparait encore. Il n'avait pas le temps de l'attraper. Dès l'instant où elle le sentait, où elle le voyait, elle demeurait hors d'atteinte et il se verrait projeter de nouveau sur un tapis doré.
Le sable amortit sa chute. Il se roula dans la mère brillante et brûlante. Craquements d'os. Quelques poils tombèrent de sa gueule et s'évanouirent dans le vent, vers des contrées lointaines.

Quelle honte.

Une douce chaleur se propagea autour de son oeil gauche. Elle devint vite piquante et absolument désagréable. Le guépard gémit et sa paupière fut bientôt maquillé d'un fard écarlate et coulant sous la chaleur. Des gouttes de sang salirent son doux pelage puis tombèrent sur le sable, fleurs vermeil, seul végétation dans cet endroit hostile que la Traqueuse appelait son panier.

Il ne révéla pas combien il mourrait d'envie de marquer son territoire à ses pieds. Soufflant, gémissant, ahanant, il se redressa sur ses pattes, quelque peu déboussolé par cette blessure. Il en avait cependant tellement encaissé – il n'oubliait pas le combat qu'il avait mené aux côtés de Lear contre les Tigres des Sables – que cette coupure lui fit presque l'effet d'une caresse. Une caresse dont la symbolique le dégoûtait.

Mis à part Morgane, il détestait plus que tout être touché par une femme. Sans doute la disparition de Lust l'avait marqué à jamais. Si elle lui avait manqué, il osa espérer qu'elle pouvait être morte. Il reprit lentement ses esprits, se laissant bercer par un nostalgique chant des dunes. Il ferma quelques instants les yeux et sa vision se teinta de rouge. Un rouge sang. Un rouge passion. Un rouge provocateur.

Intérieurement, il sourit. Puis, tout simplement, il s'assit. Reprit sa respiration.


-Alors pourquoi ne viendrais-tu pas me caresser, mégère ?

Un doux grognement se mêla à celui des dunes. Etait-ce un ronronnement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou A. Lockhart
✝ Tu ne t'attendais pas à me voir?

♦ Inscription le : 10/08/2011
♦ Mes messages : 27
♦ Etoiles ★ : 70
♠ Humeur : Désespérée.
♠ Emploi(s) : Traqueuse.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise de l'Air.
♠ Sexualité & Statut : Homosexuelle & en couple avec Lhaar W. Zwitter.
♠ Mon rêve : Il est noir de vengeance.
♪ Fiche : Watching the Night Sky ♠️
♪ RP(s) en cours : The Air that I breathe ♠️
♪ Relationships : Dance in the Air ♠️

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Mer 17 Aoû - 21:32

Ses paroles allumèrent au fond de son cœur les flammes d'une colère, d'une haine dont les braises ne disparaissaient jamais. Lou était une caisse de dynamite dont la mèche s'allumait à la moindre brise. Un assemblage disparate d'éléments chimiques instables. Si elle avait été une fauve telle que lui, elle aurait assurément pu ici rugir comme jamais aucun animal ne l'avait fait auparavant. Elle se contenta de serrer le poing, bouillonnant soudainement d'une envie viscérale de le tuer. De le tuer, oui, mais plusieurs fois.

Fatalement, la situation ne se prêtait pas à un tel débordement, mais la nature avait voulu Lou ainsi faite. La moindre provocation la transformait en une destructrice passionnée. Et, si cela pouvait généralement prêter à sourire, au beau milieu d'un combat, cela ne faisait peut-être que renforcer son potentiel de dangerosité. Alors que son visage prenait l'expression froide de la tueuse insensible, la demoiselle leva son bras droit vers le ciel et, modelant sa chaire en un pistolet, tira. Il en résultat une incroyable détonation qui aurait pu éventrer un nuage s'il s'en était trouvé un à cet endroit, mais qui se contenta de soulever de nouvelles vagues de sable.

Le son que réalisa la balle d'air tirée par Lou raisonna pendant quelques instants au milieu du néant, avant de se noyer dans les dunes environnantes. Il symbolisa durant un instant le cri de rage de la traqueuse qui ne supportait pas d'être prise à la légère par un "Chaton...", mot qu'elle marmonna pour elle-même avec un profond dégoût.

Abaissant son bras et sans quitter des yeux son adversaire, Lou prit une soudaine nouvelle impulsion, courant, portée par le vent, en direction de Siam. Les battements de son cœur sombre résonnaient dans son crâne alors qu'elle était obnubilée par la volonté de mettre fin à cette mascarade, ici et maintenant. Le détruire pendant qu'il se sentait tellement supérieur. Le réduire à néant d'un seul coup, lui, ce félin qui défiait des instances supérieures.


"Plutôt crever..."

Au moment où la course de Lou s'arrêta, son index était tendu et posé sur le front de Siam.

"...Chaton."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siam Pain
❤ Co Administratrice, même pas peur!

♦ Inscription le : 16/04/2010
♦ Mes messages : 794
♦ Etoiles ★ : 1363
♠ Humeur : Provocateur
♠ Emploi(s) : Chasseur du Désert
♠ Nationalité : Opalien
♠ Karnevale : Semi Transformation en Guépard
♠ Sexualité & Statut : Indécise - Victime de Morgane E. Adams
♠ Mon rêve : Venger ma soeur
♪ Fiche : ICI
♪ RP(s) en cours : ♥️
♪ Relationships : Un câlin ?

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Jeu 18 Aoû - 14:49

-Alors crève.

La gueule de Siam s'ouvrit dans un ronronnement d'une effrayante douceur, comme s'il tentait de l'amadouer. Il referma ses mâchoires. Violemment. Le sang, sur ses paupières. La chaleur du désert. Maelström désagréable. Ses crocs, au contact de la chair douce et parfumée. Un sang nouveau, grenadine métallique. Des doigts fins. Les veines palpitantes d'un poignet habile.

Il tourna la tête.
Silence.

Le corps de Lou effectua une roulade fantastique. Ses longs cheveux bruns flottèrent quelques instants autour de sa tête. Le temps sembla s'étirer tant et si bien qu'il devint parfaitement immobile tout à coup. Dans le vent hostile, des grains de sable dorés créaient des guirlandes divines, dont les perles éphémères se reflétaient dans ses yeux ébahis. La minceur de son corps lui donna l'impression d'être portée par le vent, vile Déesse de l'air.

Elle s'écrasa dans la marée de sable. Le cou du guépard émit un craquement sourd à faire trembler les âmes sensibles qui rôdaient autour d'eux. Le vent hurlant sembla ricaner du brusque retournement de situation. Siam n'aurait pas longtemps l'avantage.
Il commençait à percer le mystère de son point faible.

La gueule béante laissa retomber le poignet meurtri. Ses yeux vairons, noyés dans son propre sang, semblaient aveugles. Le regard de l'animal se tinta d'une compassion doucereuse. La compassion de celui qui est désolé mais aussi celle de celui qui déplore la stupidité de ce monde qui se ruine un peu plus chaque jour.
Une compassion...presque humaine.


-Pauvre pantin. Au moins, le chaton que je suis possède son âme. Sa pensée. Sa raison de vivre.


Il se tut. La salive devait être économisée. Bientôt, le besoin d'eau se ferait sentir, et ils n'auraient plus qu'à se laisser mourir, déshydratés, combattant à la mort. Le sable les recouvrirait de ses bras chauds et granuleux et bercerait leur mort de son chant des dunes.

Le félin se redressa, lécha ses babines, avala à contrecœur le sang humain dans un frisson perceptible.

-Ton sang est dégueulasse.

La part humaine de Siam demeurait derrière ce costume poilu. Il se surprit à évoquer tout d'un coup, dans le labyrinthe nébuleux de sa mémoire, ce costume de lapin mauve qu'il avait endossé pour de l'argent. Pour l'honneur. Cette garce impulsive achetait-elle son honneur en prenant les vies que Raziel lui offrait ? Ce métier le dégoûtait ; il se dit que cette Traqueuse tirait son énergie de sa colère et que de toute évidence, il servait de bouc émissaire.
Son adversaire était désespérément humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou A. Lockhart
✝ Tu ne t'attendais pas à me voir?

♦ Inscription le : 10/08/2011
♦ Mes messages : 27
♦ Etoiles ★ : 70
♠ Humeur : Désespérée.
♠ Emploi(s) : Traqueuse.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise de l'Air.
♠ Sexualité & Statut : Homosexuelle & en couple avec Lhaar W. Zwitter.
♠ Mon rêve : Il est noir de vengeance.
♪ Fiche : Watching the Night Sky ♠️
♪ RP(s) en cours : The Air that I breathe ♠️
♪ Relationships : Dance in the Air ♠️

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Ven 19 Aoû - 16:23

"Normal, c'est pour empoisonner les rats comme vous.

Elle avait murmuré cela pour elle-même, alors qu'elle se retrouvait à contempler le ciel, allongée dans le sable brûlant. Ah ! Elle le savait pourtant, que piquer une crise la rendait d'une faiblesse humiliante. Tant pis. Elle en avait vu d'autres. Il ne fallait pas croire, être une traqueuse était loin d'être tranquille, et elle avait déjà combattu des forcenés par centaines. Meurtrie comme si elle était partie en guerre depuis des années, son corps avait développé une habitude macabre dans la douleur la plus féroce.

Au milieu de la brise chaude et brûlante du désert, Lou se mit à rire, du rire nerveux du monstre qui transcende la douleur, la transforme en plaisir. Elle rouvrit les yeux qu'elle avait fermés dans un bref moment de plénitude.


"Ça me va..."

D'un geste vif, Lou leva son bras encore valide et tira, d'une cinglante et puissante balle d'air, dans la première chose qui était à sa portée. Dans une nouvelle détonation, l'air, assassin surprise, transperça la jambe droite de Siam. Une blessure propre, de laquelle le sang n'osa pas s'écouler durant un bref instant.

Sa main droite pendant au bout de son bras, Lou se releva, sa tenue noire ayant pris quelques teintes orangées.


"...Je suis gauchère."

Sur ces mots, refusant de laisser de nouveau le temps au chaton de répliquer, Lou fit encore une fois appel à cet air qu'elle contrôlait, créant une nouvelle bourrasque qui propulsa son adversaire dans les airs. Sa main droite était certes désormais inutilisable, mais cela ne la rendait toutefois pas moins dangereuse. Bien au contraire. Elle s'empressa de rejoindre son adversaire dans les cieux, guidée par le vent. Le poing serré, embrassé par l'élément impalpable qui les entourait, elle le frappa. Un coup violent au visage, comme le baiser d'un ouragan.

Elle se plaisait, dans les airs mais, comme Siam venait de le faire, il était temps de retomber au sol. Avec moins de violence pour elle, évidemment, entourée de cette masse venteuse.


"Un karnevalien me fait la morale et ose me parler de raison de vivre ?"

Son visage s'assombrit.

"Tu ne dois pas très bien savoir où est-ce que tu te trouves. Tu as déjà participé aux opérations menées par les rebelles dont tu fais partie ?"

N'attendant pas de réponse, elle haussa les épaules.

"Probablement pas, non. Ben, tu sais quoi ? Si c'est en tuant n'importe qui, juste pour essayer d'atteindre Raziel, que vous comptez faire valoir vos idéaux, votre "raison de vivre"..."

Le vent qui l'entourait sembla redoubler de violence, en harmonie avec les sentiments qui se bousculaient dans son cœur.

"Alors oui, je veux bien être un pantin, si c'est pour détruire ceux qui m'ont privée de ma propre raison de vivre, au nom d'idéaux mal défendus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siam Pain
❤ Co Administratrice, même pas peur!

♦ Inscription le : 16/04/2010
♦ Mes messages : 794
♦ Etoiles ★ : 1363
♠ Humeur : Provocateur
♠ Emploi(s) : Chasseur du Désert
♠ Nationalité : Opalien
♠ Karnevale : Semi Transformation en Guépard
♠ Sexualité & Statut : Indécise - Victime de Morgane E. Adams
♠ Mon rêve : Venger ma soeur
♪ Fiche : ICI
♪ RP(s) en cours : ♥️
♪ Relationships : Un câlin ?

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Sam 20 Aoû - 11:42

-Tu parles trop.

Le félin se redressa, pantelant, ahanant. Harassé, mais pas encore rassasié. Sa lourde gueule s'ouvrit, laissant voir ses crocs aiguisés, encore peints de son propre sang. Il cracha un flux métallique dont le carmin vint aguicher les rayons du soleil. Son essence sembla s'enflammer aussitôt. Le guépard tenta de reprendre ses esprits secouant la tête afin de se débarrasser du sang qui maculait sa gueule, maquillage grotesque.

Sa haine contre la Traqueuse l'empêchait de penser, et donc d'enflammer la douleur cinglante engagée par le Karnevale de Lou sur sa jambe.
Il avait certes vu pire qu'une simple balle cependant cela handicapait profondément. Il restait un être humain et bientôt la quantité de sang perdue occasionnerait un évanouissement...Alors autant en finir avant que les deux corps ne soient réduits en charpie.

-Je me fiche de ton histoire. Tu sais où on est ; c'est chacun pour soi.

Au milieu de cet océan de souffrance apparut une petite bouée d'un rouge vermeil incandescent. Une idée. Un éclat de lucidité. Le cœur de Siam bondissait dans sa poitrine, rythmant le peu de réflexion dont il était encore capable. Il venait de comprendre le point faible de son adversaire. L'équilibre. L'effet de surprise et surtout. Surtout.
Le corps à corps.

Siam savait de toute façon qu'il ne pouvait pas mourir. Pas encore.
Il pouvait, il devait, s'en sortir vivant. Car la douleur lui faisait prendre conscience, plus que jamais, à quel point il était en vie.

Mais ses forces s'amenuisaient et il restait une chose qu'il ne pouvait plus contrôler. La colère et l'angoisse demeuraient des énergies bloquées mais son corps, si jamais il les libérait, ne pourrait pas le supporter. Alors qu'est-ce qui demeurait le plus dangereux ? Abandonner sa condition ? Ou se tuer en montrant pleinement qu'il ne savait pas la maîtriser ?

Ses crocs se résorbèrent et la peau de guépard se retourna le long de sa colonne vertébrale. Ses pattes arrières se redressèrent du mieux qu'elle le purent. Sa queue disparut. Ses yeux rétrécirent, son visage se modela différemment. De longs cheveux d'un noir violine poussèrent sur son crâne et tombèrent en cascade dans son dos. Les griffes de sa patte droite prirent de l'ampleur jusqu'à se détacher de son corps sous la forme d'une lourde fourche de bronze. Sa cape se déroula autour de ses épaules.

Pendant quelques instants, on entendit plus que le sifflement du vent et le roulement des dunes autour d'eux. Siam releva la tête, essuya le sang qui maculait son visage et contempla, les yeux bridés, l'astre solaire. Un sourire étira ses lèvres tremblantes, le premier alors qu'il évoquait cet événement.


-Il est midi.

Quatre, six, dix ombres jaillirent des dunes et fondirent sur eux.
Les tigres des sables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou A. Lockhart
✝ Tu ne t'attendais pas à me voir?

♦ Inscription le : 10/08/2011
♦ Mes messages : 27
♦ Etoiles ★ : 70
♠ Humeur : Désespérée.
♠ Emploi(s) : Traqueuse.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise de l'Air.
♠ Sexualité & Statut : Homosexuelle & en couple avec Lhaar W. Zwitter.
♠ Mon rêve : Il est noir de vengeance.
♪ Fiche : Watching the Night Sky ♠️
♪ RP(s) en cours : The Air that I breathe ♠️
♪ Relationships : Dance in the Air ♠️

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Dim 21 Aoû - 18:36

"Que de la gueule."

Il croyait faire quoi ? Il se foutait de sa gueule au point de croire qu'il pouvait la vaincre sans son karnevale ? C'était une blague, hein ? Lou esquissa le geste de sa prochaine attaque, mais son mouvement fût rapidement stoppé lorsqu'elle remarqua enfin les ombres qui venaient de décider de les choisir comme proies. Encore une perte de temps, face à des âmes qui ne savent pas non plus où est leur foutue place. Le regard sombre, toujours rivé sur Siam, elle dessina de sa main gauche une droite dans le néant. L'air, machine destructrice, se mit en mouvement au rythme de son mécanisme invisible et silencieux. Il s’anima dans un léger sifflement, courant dans la direction des fauves. Vite, plus vite, de plus en plus vite. Jusqu'à ce qu'il rencontre leurs corps recouverts d'une fourrure sablée.

"Tiens, voilà tes frères ?"

Le temps sembla s'arrêter un instant lorsque les lames d'air entrèrent en contact avec les félins. Imitant le son métallique d'une lame tranchant sa victime, l'attaque scinda en deux le corps des fauves qui s'étaient aventurés en direction de la traqueuse, laissant retomber les cadavres pelucheux sur le sol désertique. Voilà qui allait faire le bonheur des charognes.

Satisfaite, Lou eu toutefois le réflexe de lever son poing pour se protéger, l'un des fauves ayant eu la bonne idée de ne pas suivre ses compagnons dans leur assaut suicidaire. L'air qui entourait Lou empêcha l'animal de mener à bien son action, l'arrêtant à quelques centimètres d'elle avant de le soulever haut, très haut dans le ciel. La carcasse retomba dans un malsain bruit d'os qui se brisent et agonisent.

Dans un ricanement, Lou ne put s'empêcher de renchérir.


"Mais dis-donc, ça se couvre, voilà que les fauves tombent du Ciel."

Comme pour appuyer ses mots, la traqueuse ordonna de nouveau à son ami le vent de se déchainer. Celui-ci tourbillonna un instant, s'enveloppant d'un manteau de sable brûlant, prenant progressivement la forme caractéristique d'une tornade. Une tornade vicieuse.

Ce combat durait déjà depuis trop longtemps.

Et le tourbillon de vent se dirigea avec sadisme dans la direction de Siam, paré de ses plus brillantes lames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siam Pain
❤ Co Administratrice, même pas peur!

♦ Inscription le : 16/04/2010
♦ Mes messages : 794
♦ Etoiles ★ : 1363
♠ Humeur : Provocateur
♠ Emploi(s) : Chasseur du Désert
♠ Nationalité : Opalien
♠ Karnevale : Semi Transformation en Guépard
♠ Sexualité & Statut : Indécise - Victime de Morgane E. Adams
♠ Mon rêve : Venger ma soeur
♪ Fiche : ICI
♪ RP(s) en cours : ♥️
♪ Relationships : Un câlin ?

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Lun 22 Aoû - 12:51

-Merci pour le déjeuner.

Il aurait au moins quelque chose à ramener à Karnevale Avenue.
S'il s'en sortait vivant.

Lorsque Lou leva sa main pour se protéger, Siam haussa les sourcils. Elle possédait donc bel et bien des réflexes de survie. Ces derniers n'étaient pas innés. Soit elle n'avait pas toujours maîtrisé son Karnevale – ce qui était peu probable car elle devait le posséder depuis longtemps – soit elle craignait le corps à corps.
Mais comment l'atteindre ?

Une bourrasque fit voler ses longs cheveux violine autour de son visage ensanglanté. La fourche de bronze brûlait déjà dans sa main, incendiée par le soleil de plomb qui les dominait et qui sans doute, se riait de leur puérilité.

Lorsque Siam leva les yeux, son regard rencontra le tranchant des lames qui se dirigeaient vers lui. Il saurait l'éviter. Mais combien de temps ? Il suffisait à Lou d'orienter la direction de la tornade en fonction de ses déplacements, jusqu'à ce qu'elle l'avale et le transperce de toutes parts, ne laissant derrière elle qu'un tas de viscères cuire sous le soleil.

Non.
Il ne pouvait plus fuir. Ses réserves d'énergie seraient bientôt épuisées. Il ne pouvait déjà plus maintenir son Karnevale. Ses yeux semblaient vouloir sauter de ses orbites. Sa jambe commençait à le faire cruellement souffrir. Il ne pouvait plus fuir.

Il ne voulait plus fuir.

Siam saisit sa fourche de sorte qu'elle soit orientée en direction de la tornade, plus ou moins en face de lui. Et se mit à courir. Comme il le pouvait, hurlant de rage, faisant abstraction de la douleur qui gagnait désormais sa hanche et qui, après cette attaque, ne lui permettrait sans doute plus de se déplacer. Son genou émit un craquement sourd. Il plia son bras droit. Tendit son bras gauche.

Bourrasque. La fourche s'enfonça dans le sable. Siam bondit, propulsé par son arme qu'il rattrapa de justesse. Une lame frôla sa gorge.
Le choc fut titanesque.

Il repoussa d'un geste vif les quelques lames qui voulaient rencontrer son corps pour le déchiqueter et, aussi étonnant que cela puisse paraître, rentra dans la tornade.
Un craquement démentiel trancha le vent.
Siam, dans un nouveau costume vermeil, émergea du maelström. Le souffle court, les poumons gorgés de sable. Sa main gauche, s'élança.

Les trois dents de la fourche transpercèrent le ventre de la Traqueuse. Le sang gicla de toutes parts, comme libéré de son oppression charnelle. Dans une danse macabre, les pointes de l'arme traversèrent le corps puissant de la jeune femme, décorant son dos de dents plombées. Le chasseur, emporté par son élan, retirant son arme, s'écrasa au sol, quelques trois mètres plus loin. Un éclat vermeil vola au dessus d'eux.

Et ce fut le silence.

Siam lâcha son arme rouge de sang tandis que l'odeur de l'hémoglobine, véhiculée par le vent, lui donnait des haut le coeur. Il toussa plusieurs fois de suite, tentant de chasser le sable brûlant qui l'empêchait de respirer. Sa tête lui tournait affreusement et il luttait afin de ne pas s'évanouir. Son épaule droite le lançait, déversant du sang. Des larmes de douleur roulèrent sur ses joues, se mêlant à son hidrorrhée qui le recouvrait comme une seconde peau. Il espérait avoir volé assez d'énergie à Lou afin qu'elle ne déclenche plus son Karnevale. Pas tout de suite.

Mais tout avait un prix.

A quelques mètres de là, la tornade termina son agonie, laissant derrière elle les vestiges du bras droit.Le chasseur gémit de souffrance, comme une prière, une épitaphe, car lui est droitier.
Le membre se secoue, tremblote, tressaute et s'immobilise définitivement dans le sable brûlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou A. Lockhart
✝ Tu ne t'attendais pas à me voir?

♦ Inscription le : 10/08/2011
♦ Mes messages : 27
♦ Etoiles ★ : 70
♠ Humeur : Désespérée.
♠ Emploi(s) : Traqueuse.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise de l'Air.
♠ Sexualité & Statut : Homosexuelle & en couple avec Lhaar W. Zwitter.
♠ Mon rêve : Il est noir de vengeance.
♪ Fiche : Watching the Night Sky ♠️
♪ RP(s) en cours : The Air that I breathe ♠️
♪ Relationships : Dance in the Air ♠️

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Lun 22 Aoû - 17:47

Dans un large sourire dément, l'atroce gout du sang se déversa dans sa bouche. AH! Ça, t'aurais dû éviter. Se laissant tomber à genoux dans le sable brûlant, entourant sa taille de son bras valide qui se teintait d'un rouge immonde, elle toussa un moment, la douleur se mêlant à ses problèmes respiratoires naturels. Elle avait envie de rire, nerveusement, mais elle se forçait à résister, mordant sa lèvre inférieure noyée dans une marre de framboises liquides.

Dans un réflexe de lucidité avant que la rage ne l’emporte à nouveau dans une étreinte macabre, d'une main tremblante elle trouva la force de tirer de sa poche son téléphone portable. Elle en macula les touches et l'écran de son sang, cherchant avec frénésie le nom de la personne qu'elle souhaitait appeler. Titubant, elle se releva avec mal, laissant l'appareil glisser de sa paume et tomber au sol.

Relevant lentement la tête pour observer son adversaire d'un regard flou et brumeux, elle remarqua avec satisfaction qu'elle n'était pas la seule à souffrir. Elle parvint à faire un pas. Puis un deuxième.


"Je... Crois... Qu'on en a... Terminé..."

Dans un frissonnement malsain, l'air entra de nouveau en mouvement autour d'elle. Le sourire de celle qui ne compte pas abandonner toujours gravé sur son visage barbouillé de sang, elle tendit un index vermeil. Direction plein cœur. Elle allait le faire. Elle pouvait le faire.

Ses genoux rencontrèrent de nouveau le sable chaud, mais son bras ne faiblit pas. Même si c'était la dernière chose qu'elle faisait, elle allait y arriver. Un dernier soubresaut, un dernier battement de cœur et il était fini, lui aussi. Le regard embrumé des larmes du réflexe, elle plongeait ses yeux dans ceux de sa victime. Tout ça pour rien, hein ! Quelle tristesse.


"C...Crève... OK...?"

Tentant pendant un instant de maîtriser les tremblements de son bras, elle s'apprêta finalement à tirer. Elle allait tirer sa dernière balle, alors que l'écran de son téléphone perdu dans le sable était décroché et affichait le nom de "Lhaar".


Dernière édition par Lou A. Lockhart le Lun 22 Aoû - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lhaar W. Zwitter
♥ Dream of Freedom...

♦ Inscription le : 25/04/2011
♦ Mes messages : 21
♦ Etoiles ★ : 126
♠ Humeur : Douce
♠ Emploi(s) : Tueuse / Serveuse au Midnight
♠ Karnevale : Régénération - Maîtrise nulle
♠ Sexualité & Statut : Homosexuelle - Copine de Lou
♠ Mon rêve : Devenir Mère
♪ Fiche : Walkin' in the air
♪ Relationships : Morgenstern

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Lun 22 Aoû - 18:54

Lou n'appelait jamais.
Sauf quand elle avait réellement besoin.

Lorsque Lhaar avait vu le nom de sa compagne s'afficher sur l'écran de son portable, alors qu'elle était occupée à préparer une tarte, elle avait tout de suite essuyé ses menottes sur son tablier bleu avant de coller l'engin à son oreille. Elle avait écouté. Patiemment. Puis entendu des bribes de voix. Mauvaise réception. Du vent. De la neige peut-être.

Une plaisanterie ? Non. Pas son genre. Tant pis, la tarte attendrait.

A l'aide d'une tout nouvelle technologie acquise par sa conjointe capitaliste, la jeune fille pu tracer l'appel. Désert d'Opale. Son esprit lent mit quelques temps à se rendre compte de la situation. Lou ne pouvait être qu'en mission pour aller se perdre dans un tel endroit. Elle hésita ; si sa compagne était en mission, avait-elle le droit d'intervenir ?

Lou t'appelles, putain, Lhaar, qu'est-ce que tu fous ?!
Boh. Un peu d'action ne fait jamais de mal.

- - -

Une menotte saisit le poignet ensanglanté. Tout doucement, comme une caresse. Une lueur bleutée emprisonna le membre meurtri comme une petite bulle soufflée par un enfant avec son jouet. Elle parut à la fois solide et éphémère. Vanité artistique.
Une douce chaleur se propagea le long du bras de la Guérisseuse tandis que les tissus se reformaient au niveau de la main de Lou.

Lhaar était arrivée, silencieuse et discrète, comme toujours. Le sang qui coulait le long du corps de son amante lui donna aussitôt la nausée. Son cœur s'accéléra, furieux et son estomac se retourna. Elle ferma les yeux, tentant de repousser les remugles d'hémoglobine qui lui tournaient la tête. Une main sur sa bouche. Une prière de ne pas vomir. De ne pas s'évanouir.

Le vent fouettait ses longs cheveux, les gorgeait de sable. Ses forces s'amenuisaient déjà. Son adversaire n'y avait décidément pas été de main morte ! Elle ouvrit imperceptiblement les yeux avant d'observer le corps de Lou pour voir si elle avait d'autres blessures. Son dos.

Mon Dieu. Faites qu'elle ne meure pas.


-Je peux pas entièrement guérir ça. Il faut aller à l'hôpital. Viens.

Elle posa une main sur son ventre, tentant de reconstituer au moins les cellules inertes pour que sa compagne ne se vide pas de son sang, ce qui occasionnerait sa mort. Surmontant sa répulsion pour les blessures causées, elle tendit sa main inoccupée en direction du bras tendu, qu'elle abaissa, tout doucement. Priant pour qu'elle n'oppose pas de résistance.

Et son regard tomba sur le corps déchiqueté de son ennemi. Enfin, celui de Lou.
Sa bouche s'ouvrit d'elle-même, laissant échapper un souffle rauque pour remplacer les mots qui ne voulaient pas sortir. Elle se tourna en direction de Lou qui, les yeux aveuglés de haine, le regardait toujours. Comme si elle pouvait le tuer d'un regard.

Lhaar se dressa sur la pointe des pieds, saisit le visage de Lou afin qu'elle porte attention à elle. Déglutit, réellement mal à l'aise.

Il fallait que ça arrive un jour.


Faisant abstraction de ses sentiments pour l'agonisant, elle tendit ses lèvres qu'elle posa sur celles de Lou afin de la convaincre qu'il était temps de cesser. Qu'il fallait s'en aller.

-Viens,
insista-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siam Pain
❤ Co Administratrice, même pas peur!

♦ Inscription le : 16/04/2010
♦ Mes messages : 794
♦ Etoiles ★ : 1363
♠ Humeur : Provocateur
♠ Emploi(s) : Chasseur du Désert
♠ Nationalité : Opalien
♠ Karnevale : Semi Transformation en Guépard
♠ Sexualité & Statut : Indécise - Victime de Morgane E. Adams
♠ Mon rêve : Venger ma soeur
♪ Fiche : ICI
♪ RP(s) en cours : ♥️
♪ Relationships : Un câlin ?

MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   Lun 22 Aoû - 19:18

L'impensable se produisit devant ses yeux. La scène fut tellement étrange qu'il crut être déjà mort, en train de rêver dans les méandres de l'enfer, pour échapper à sa souffrance actuelle. Son corps était agité de soubresauts si violents qu'il ne comprenait pas vraiment ce qui lui arrivait, ni ce qui se passait autour de lui. Etait-il mort ? Etait-il en train de mourir ? Il ne savait plus organiser ses pensées. Des tourbillons de couleurs s'agitaient devant ses yeux, lui donnant la nausée.

La sueur, telle une colle, avait englué ses vêtements, le sable et le sang, à son corps meurtri. Sa jambe et son épaule le tiraillaient et lui donnaient envie de mourir. Oui. Il n'avait plus qu'une hâte, que tout s'arrête. Que tout finisse.
Il ne pensait plus à vivre, il ne pensait plus à se battre. Il ne pensait plus à Morgane, il ne pensait qu'à trépasser afin de ne plus rien ressentir. Juste arrêter de souffrir.

Je vous en supplie.

Lorsqu'il perçut la voix de Lou, il se força à ouvrir les yeux, les dents serrées, ne pas lui montrer à quel point il souffrait le martyr. Alors, il vit le bras valide de Lou se tendre dans sa direction, comme si elle allait lui tirer une ultime balle dans le cœur.
Il perçut sa haine, sa souffrance, son regard injecté de sang qui le transperçait de part en part, prélude à sa mort.

Vas-y. Tire. Tire s'il te plaît.

Tout d'un coup, quelqu'un était apparu. Et il la vit distinctement. Reconnu sa voix, son aura, entre mille. Elle avait saisi la main de Lou. Pour la tuer.
Posé sa main sur son ventre.

Il avait senti l'aura de guérison. Ne comprit plus rien.
Puis les lèvres s'unirent. Un haut le cœur le secoua. Il était en train de rêver. C'était impossible. Ca ne pouvait pas être. Il gémit, la bouche gorgée de sang. Se retourna, pour ne pas mourir étouffé.

Traîtresse.

Et s'évanouit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Schwarze Sonne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Schwarze Sonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: le désert des sables-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Musique | Rock, Punk, Alternatif