AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
OUVERTURE DE LA VERSION 2 DU FORUM!
Tout se passe donc désormais ici -> http://karnevale-avenue2.forumactif.org !
(Si vous êtes membre d'ici et que vous n'avez pas encore pensé à votre fiche, etc,
ne vous faites pas de soucis, vous pouvez vous inscrire
et on pourra tout arranger après !)

 

 [Event] I. "Jollity"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Howard d'Essling
Howard d'Essling
★ Le monde de la beauté interdite...

♦ Inscription le : 14/07/2011
♦ Mes messages : 18
♦ Etoiles ★ : 66
♠ Humeur : Contemplative.
♠ Emploi(s) : PDG du conglomérat d'Essling.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise parfaite et absolue de la Terre.
♠ Sexualité & Statut : Hétérosexuel - Marié et père de Roxanne d'Essling.
♠ Mon rêve : Historique.

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyVen 22 Juil - 16:49


Quelques jours avant les évènements de Karnevale Avenue...

Les semelles de ses chaussures frappaient en rythme le sol carrelé, faisant raisonner sa marche dans le long couloir. Les domestiques qui ne s'éloignaient pas sur son passage, il les repoussait d'un terrible regard. Laissons derrière nous toutes ces manières dégoutantes. Nous savons tous qu'il ne s'agit là que d'un jeu forcé, qui n'est depuis longtemps plus nécessaire. Bien que, depuis le temps que sa présence s'allumait dans l'enceinte de ce lieu, il aurait pu y être comme chez-lui, il s'agissait bien là d'une chose qui l'insupportait quelque peu. Non, la puissance n'a pas un seul et unique visage, et celui que l'on lui proposait ici ne lui convenait définitivement pas. La part des choses était dès lors toute faite, et l'on ne pouvait que laisser devant lui ce couloir vide. Lui qui se nommait Howard d'Essling et qui était, une fois de plus, convié dans son Palais par l'Empereur Raziel.

Fatalement, il s'agissait ici d'un événement bien quotidien. Une étrange habitude qui s'était installée dans sa vie. Une habitude qui l'exaspèrerait presque. Il serait idiot de penser qu'Howard puisse oser être contre le règne de l'Empereur, toutefois, il n'est pas difficile de comprendre qu'un Monde semblait s'étendre entre eux. Comme s'ils ne vivaient pas dans la même Histoire. Aussi, trouver quelques mots afin de combler le besoin de conversation de Raziel était devenu de plus en plus compliqué, l'Empereur se voulant davantage effrayé des êtres imaginaires jours après jours. Une certaine précaution semblait donc de mise.

Howard, élégant comme à son habitude, lança un regard furtif à la montre dorée qui brillait à son poignet. Le retard n'était pas une chose qu'il appréciait, et l'Empereur non plus. Fort heureusement, son avance était bien suffisante alors que la lourde porte qui le séparait encore de longues heures aux côtés de Raziel se dessinait face à lui. Mentalement, déjà, il préparait des réponses qu'il pourrait utiliser dans toutes les circonstances.

Les gardes postés devant la porte n'attendèrent pas qu'il eut esquissé le moindre mot, lorsqu'ils le virent arriver l'un deux se faufila tout de suite dans un entrebaillement de la porte. À l'annonce de son arrivée, celle-ci grinça de toute sa splendeur afin d'offrir sa gueule béante à Howard. Alors qu'il l'a franchissait, il réfléchissait. Les murs du palais semblaient s'être teintés d'une paranoïa bien plus vive que d'habitude, alors que l'odeur de la violence programmée emplissait l'air. Une impression de changement et d'effeverscence qui faisait penser à Howard que cette conversation n'allait probablement pas être identique aux précédentes.

Satisfaction. Satisfaction alors qu'il pénétrait dans les appartement privés de Sa Majesté. Les formalités n'étaient pas pour lui. Elles n'étaient pas faites pour lui. Ses habitudes, tout le monde les connaissait. Aussi n'avait-il aucune intention de s'incliner de quelque manière que ce soit devant cet homme qui était depuis bien longtemps déjà son égal. Socialement parlant, évidemment. La porte se referma derrière-lui.

«Mes plus sincères salutations...»

Quel serait le sujet de conversation ? Politique ? Économique ? Sociologique ? Militaire ? Ou alors...

«...Empereur.»

...Karnevale Avenue ?...

Un large sourire se dessinait dans son esprit, alors que son regard, lui, recherchait la présence de la familière silhouette de l'Empereur dans l'une des ombres de la pièce.

Enfin quelque chose d'intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel O'Connor
Raziel O'Connor
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 21/02/2011
♦ Mes messages : 38
♦ Etoiles ★ : 279

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyVen 22 Juil - 20:38

Une immobilité malsaine planait dans le boudoir. Sombre. Glaciale. Etrangement...plastique. Comme si le temps s'était soudainement arrêté alors que la porte en se refermant, emportait son dernier soupir. Les nuages gris peignaient le ciel d'un ambiance morne. Cette dernière se répercutait dans la petite salle intime, assombrissant celle-ci, la faisant paraître plus obscure que jamais. Un orage se préparait et la tension qui régnait au dehors allait bientôt imprégner la moindre particule d'air que les protagonistes s'acharnaient à respirer.

Soudain, un frétillement, un faible murmure.
Un rideau parut s'animer dans les ténèbres et tout à coup, tel un fantôme, Raziel en jaillit comme pour faire une bonne blague à son ami de longue date. Il n'apparaissait qu'à contre jour mais l'on devinait dans les tremblements de sa silhouette voûtée qu'il ne demeurait plus le même depuis quelque temps.

Un jeune homme pénétra dans la salle, un plateau d'argent dans la main. Il le déposa sur l'unique table présente au centre de la pièce, avant d'allumer le lustre qui la surplombait, pendant lamentablement du plafond comme un condamné au bout de sa corde.
Quelques secondes plus tard, la lumière embellit la pièce et il n'y restait plus que Raziel et son compagnon. Le visage émacié de celui-ci s'avança en direction du visiteur, juché sur un corps qui menaçait à chaque pas de s'effondrer comme un vulgaire château de cartes.

La fatigue avait tiré ses traits. La paranoïa et la méfiance permanente avait fait jaillir ses yeux de ses orbites. Ces derniers se révélaient soulignés de cernes noires qui semblaient s'être imprimées à jamais dans sa peau parcheminée. Il demeurait incroyablement maigre, comme si les festins s'étaient faits rares au Palais, ces derniers temps.
Le salut d'Howard demeurait une plaisanterie bien ironique devant la figure pathétique qu'il était désormais.
Sphéra était dirigé par une loque humaine, errante au plus profond de ses pensées nébuleuses, que les limbes guettaient au moindre assoupissement.

Sans un mot, il invita son ami à prendre place afin de feindre la prise d'un thé infect en sa triste compagnie. Il se laissa pour sa part tomber sur la chaise comme s'il se rendait à l'échafaud, avant de poser ses coudes sur la table et de joindre ses mains, comme s'il avait peur qu'elles se détachent de ses bras.


- Voilà bien longtemps que nous nous fréquentons presque quotidiennement.


Désormais, Howard avait-il un autre sujet à traiter, sur lequel ils pourraient discuter comme deux gonzesses prépubères en manque de compagnie et d'amour ?
Un sourire déchira la peau craquelée de l'Empereur que la mort semblait déjà guetter.


-J'avoue que je ne vous ai pas aimablement convoqué ici pour quelques pacotilles. J'ai...Enfin, vous connaissez sans doute la tension qui règne à Sphéra en ce moment, et la difficulté que j'ai à tenir ces animaux en place...

Il parlait bien entendu des Karnevaliens. Il saisit une des tasses présentes sur le plateau avant de la porter à ses lèvres.

-Pour moi désormais, une seule façon de leur imposer le respect, le silence et la discipline. Il faut éradiquer le mal à sa source.

La tasse tinta dans la coupelle.


-Vous êtes un homme intelligent Howard et j'ose espérer que vous saurez m'éclairer sur un point qui nous concerne tout autant l'un que l'autre.

Une lueur scintilla dans ses yeux, tel un soudain éclair.


-Savez-vous ou se trouve Karnevale Avenue ?


Un orage éclata au dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howard d'Essling
Howard d'Essling
★ Le monde de la beauté interdite...

♦ Inscription le : 14/07/2011
♦ Mes messages : 18
♦ Etoiles ★ : 66
♠ Humeur : Contemplative.
♠ Emploi(s) : PDG du conglomérat d'Essling.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise parfaite et absolue de la Terre.
♠ Sexualité & Statut : Hétérosexuel - Marié et père de Roxanne d'Essling.
♠ Mon rêve : Historique.

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyVen 22 Juil - 21:41

L'entrée en scène de Raziel était digne de la plus classique des tragédies. Un théâtre poussiéreux et dépassé, qui semblait venir d'un autre monde, d'outre-tombe. Une entrée en scène grincante qui fit presque sourire Howard. Véritablement, la différence entre eux deux n'avait jamais été aussi frappante. Il se tenait là, droit, dans son costume parfait, alors que l'Empereur semblait prèt à s'écrouler au moindre murmure. Évidemment, depuis le temps, il avait pu voir Raziel dans une infinité d'états différents. Mais c'était bien la première fois qu'il le voyait aussi... Méconnaissable. Une douce ironie pour Howard qui, lui, dans l'ombre, n'avait jamais été aussi bien. Il était temps que quelqu'un prenne les choses en main et soutienne enfin cette chose qui n'avait pour le moment absolument rien d'un Empereur.

Lorsque la lumière décida enfin d'éclairer la sombre pièce, Howard pu observer avec plus de précision les ombres qui dansaient sur les traits vieillis de son royal ami. Ceci accompagnant avec perfection la symphonie de la nature qui s'exprimait dehors. Monsieur d'Essling en aurait presque versé une larme, afin de tenir une relative compagnie à la pluie. Mais, à la place, il imita son interlocuteur et s'enfonça dans l'une des chaises qui trônaient autour de la table. Droit, les bras croisés, il semblait scruter le visage de Raziel avec attention, comme pour s'assurer des suppositions qu'il avait eu en passant la porte de la pièce. Attendant des paroles qu'il espérait nouvelles. Patientant pour un sujet de conversation unique et plaisant. L'intérêt d'un dialogue entre puissants peut-être tout à fait relatif. Bien moins trépidant que ce que le peuple pourrait penser. Mais, parfois, il arrivait que le destin d'un Monde fissuré puisse se jouer en l'espace d'une virgule.

Howard ne porta aucun intérêt au thé qui se dandinait dans la tasse posée devant lui. Il préférait boire les paroles de l'Empereur. Le breuvage n'était peut-être pas plus plaisant, mais il était ô combien plus simple à digérer. Il avait un goût épicé, de l'épice du bouleversement. Oui, Howard d'Essling était un homme effroyablement intelligent, et la conversation toute entière venait de se dessiner dans son esprit, alors que Raziel apposait le point final à sa dernière phrase. Il avait sû rester patient jusqu'ici, sans que le Monde ne pose un regard sur lui. Mais en serait-il de même, s'il était responsable des braises qui le consumeraient ?

Il resta un instant silencieux, alors que la lumière de la foudre balayait régulièrement son visage, effroyable brillance au fond de ses yeux. Simple effet de style, capable de donner en un instant à une scène banale un visage exceptionnel. Et puis finalement, il arrive le moment où il faut joindre la parole à l'immobilisme.


«Mon cher Raziel, vous n'êtes pas sans savoir que c'est une information bien délicate que vous me demandez là.»

Howard se redressa, un sourire léger se dessinant sur son visage à l'habitude tellement inexpressive, signe que son discours n'allait pas s'arrêter là.

«Enfin, c'est ce que je vous aurais répondu, si vous m'aviez posé cette question il y a de cela quelques mois. Les choses sont un petit peu différentes désormais.»

Il se redressa, poussant sa chaise, et alla se poser devant la fenêtre sur laquelle se déchaînait une pluie torentielle. Ses pensées se perdaient au fond des nuages noirs qui s'étendaient au-dessus d'eux, recouvrant la belle Amenthalys de leur ombre.

«Vous savez bien qu'une information ne me reste jamais inconnue très longtemps, pour peu que je m'y attache.»

De tentacule à tentacule, de relation à connaissance. Howard d'Essling était l'incarnation d'une vaste toile d'araignée piégeant Sphéra.
Il marqua une pause durant laquelle il savoura un instant le silence, la musique de ce spectacle pluvieux. Il se demandait s'il pouvait, s'il le voulait, connaître l'histoire de chaque goutte de pluie qu'il pouvait voir.


«Je pense en effet être en mesure de pouvoir vous offrir Karnevale Avenue.»

Et, entre deux traits brumeux de son reflet se dessinant sur la vitre, il entrevoyait quelques mèches d'une chevelure blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel O'Connor
Raziel O'Connor
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 21/02/2011
♦ Mes messages : 38
♦ Etoiles ★ : 279

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyVen 29 Juil - 23:01

Les yeux de Raziel s'illuminèrent. L'aboutissement de longues années de recherche et de lutte acharnées se dessinait sur les lèvres d'un simple mortel qui se tenait à moins d'un mètre de lui. Karnevale Avenue se trouvait toute tracée dans l'esprit de son vieil ami. Il lui suffisait de dévoiler l'emplacement de la ville et le stratagème praticable pour y entrer. Tout simplement.
Il tressaillit ; tout semblait si facile. Peut-être même trop.

Des tremblements d'excitation fulgurante parcoururent soudain ses mains. Il choisit, contrairement à la bienséance habituelle et historique, de poser ses coudes sur la table et de croiser ses longs doigts aussi décharnés que ceux d'un squelette. Howard se redressa et, tel un Parrain diabolique extirpé d'une quelconque mafia, se posta devant la fenêtre, comme s'il pouvait dominer Amenthalys de sa haute stature.

Ses dernières paroles laissaient imaginer que ses relations – et dieu qu'il en avait ! - lui ramenaient des informations sûres, venant des quatre coins de Sphéra. En ce sens, il se révélait très utile en tant qu'ami ; Raziel ne pouvait se vanter d'avoir de relations avec qui que ce soit...sauf Howard. Il avala une nouvelle gorgée de thé – il le savourait car on ne servait ce breuvage aphrodisiaque que lors de la venue des invités de marque.


-Que voulez-vous dire par « offrir » cher ami ? Je veux bien croire que nous entretenons une relation de longue date mais j'imagine qu'une telle confession ne se révélera pas sans une...

Il pinça les lèvres en cachant son expression derrière sa tasse.

-...petite compensation.


Sa paupière s'abattit brièvement devant l'un de ses yeux esquissant un clin d'oeil glacial. Il reposa sa tasse dans un cliquetis du même ton, avant de joindre de nouveaux ses mains dans un ultime espoir de courage. Il demeurait certes affaibli mais il n'en était pas moins naïf. Ses longues années de solitude lui permettaient de réfléchir sur la misère du monde et d'en contempler la cruauté irréfutable dont il s'inspirait avec grand plaisir.

-Si vous êtes en mesure de me révéler l'itinéraire exact de Karnevale Avenue, j'y enverrai Andy Jacobsen ; il s'agit de mon plus fidèle agent. Je sais que je peux lui confier n'importe quel secret. Vous savez autant que moi que, dans l'ère sombre que nous traversons, tout est une incroyable affaire de...confiance.

Il accentua avec précision le dernier mot, afin de se rassurer lui-même. Howard et Andy demeuraient désormais ses seuls appuis. Il devait les conserver et s'assurer que les échafaudages anciens qui les élevaient jusqu'à présent ne se tenaient pas en équilibre précaire.

-Quelles sont vos ambitions, Howard ? Tenez-vous à Karnevale Avenue ? Vous semblez peut la considérer...
L'orage grondant au dehors faisait vibrer son coeur et provoquait en lui l'envie joussive de rivaliser de son don avec ces éclairs qui déchiraient la couverture sombre des nuages qui s'abattait sur Amenthalys. Il respira profondément, tentant de maîtriser son excitation, imaginant toutes les formes de prendre possession de Karnevale Avenue.

-M'empêcherez-vous de la conquérir ?

Une pointe de moquerie tinta cette fois-ci dans sa voix, comme une bonne plaisanterie lancée à un ami d'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howard d'Essling
Howard d'Essling
★ Le monde de la beauté interdite...

♦ Inscription le : 14/07/2011
♦ Mes messages : 18
♦ Etoiles ★ : 66
♠ Humeur : Contemplative.
♠ Emploi(s) : PDG du conglomérat d'Essling.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise parfaite et absolue de la Terre.
♠ Sexualité & Statut : Hétérosexuel - Marié et père de Roxanne d'Essling.
♠ Mon rêve : Historique.

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptySam 30 Juil - 16:54

Howard écouta, les yeux toujours rivés sur l'infinité de gouttes d'eau qui déferlait au-dehors, les paroles de son cher ami l'Empereur. Une mélodie enjouée qui tranchait avec la triste morosité qu'affichait jusqu'à présent Raziel, comme si Howard, du bout de ses paroles glaçantes de puissance, lui apportait en même temps la gaieté la plus totale sur un plateau macabre. Comme il était ironique, en y réfléchissant, de constater que le destin de tout un Monde fragile était peut-être en train de se dessiner ici, entre deux éclairs bruyants, au milieu d'une sombre conversation dont les murs froids de la pièce restent les uniques témoins. Prendre un livre,en effacer le contenu et le réécrire. Totalement. Donner à Raziel Karnevale Avenue, c'était un petit peu cela, condamner tout un monde, toute une partie d'histoire.

Mais l'Histoire n'en est que plus intéressante lorsque des imprévus se glissent entre ses pages. Howard ne releva pas les mots de son interlocuteur, mais il était vrai que, plus que jamais, la confiance allait être l'acteur décisif de la pièce qu'ils écriraient. Chacun, piégé dans son rôle de chair, se devra de choisir avec le plus grand soin les autres personnages qui devront l'accompagner dans son épopée. Jeton obscur, carte mystère, simple joker, il s'agissait de la parfaite interprétation du rôle d'Howard que l'Empereur Raziel pouvait se vanter d'avoir le privilège de pouvoir compter dans son camps. À croire que cette ébauche révolutionnaire commençait bien mal la partie, face à un si grand déséquilibre. Démon brumeux, l'ennemi invisible qu'il était poignardait ces milliers de personnes qui ne s'étaient probablement jamais préoccupées de lui. Il faut savoir profiter de ses avantages, ne pas les laisser filer. Dans les affaires comme dans la vie, il s'agit de dévorer avant d'être croqué. Et fort heureusement pour Howard, il savait être au bon endroit, au bon moment, dans le bon camps quand il le faut. Pour l'heure, il était temps d'aider son ami l'Empereur, qui allait avoir bien du mal à jouer au dératiseur seul. Il est bien compliqué d'attaquer lorsque sa proie se cache dans les ombres.

Howard se retourna, de manière à pouvoir de nouveau observer de toute sa hauteur Raziel encore assis. Il est indéniable qu'un certain sentiment de puissance naissait en travers de sa gorge. La puissance de pouvoir décider ou non des actes de l'Empereur, en le guidant ou en le laissant un peu plus sombrer.


«Ai-je encore besoin d'ambitions, Raziel ?»

Il ponctua ses mots d'un sourire, le sourire d'un homme voulant rassurer la personne à qui il s'adressait. À la tête d'un Empire économiquement aussi puissant que l'Empire politique de Raziel, son ambition démesurée était comblée, animal repu.

«Je n'ai que faire de Karnevale Avenue. Le monde que cette ville représente n'est pas le mien.»

Il tira vers lui la chaise où il était précédemment installé et s'y laissa tomber. Le voilà de nouveau face à l'Empeur.

«N'y voyez pas là quelques sombres plans.»

Bien que pour la plupart des personnes, Howard n'inspirait pas la plus grande confiance, il était conscient qu'il tenait entre ses mains celle de l'Empereur, une chose dont il s'agit de prendre le plus grand soin.

«Le rôle le plus élémentaire d'un ami n'est-il pas d'aider ?»

Plongeant une main dans l'une des poches de son veston, Howard en tira une enveloppe immaculée, billet d'un nouveau monde qu'il piégeait entre ses doigts.

«Alors, voyez plutôt cela comme une aide venant d'un ami proche.»

Au moment où l'enveloppe fût posée sur la table, un dernier éclair, bouquet final d'une apothéose orageuse, claqua au-dehors, dans une déferlante de rage. Le vent frappa le bâtiment de son ébouriffante colère alors que la pluie redoubla de violence dans un dernier souffle.

«Mon cher Raziel, voici votre billet pour Karnevale Avenue, avec les compliments de la famille d'Essling.»

Une mince éclaircie découpa les ténèbres de la pièce et frappa la table.

La première pièce était avancée, marquant le coup d'envoi d'un vaste jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel O'Connor
Raziel O'Connor
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 21/02/2011
♦ Mes messages : 38
♦ Etoiles ★ : 279

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptySam 30 Juil - 18:02

Les questions posées par Howard demeuraient rhétoriques et semblaient tisser des filets d'énigmes afin de distraire le pauvre empereur qui s'ennuyait ferme. Ce dernier, tel un enfant dans un corps de vieillard, écoutait attentivement, buvant ses paroles qu'il devinaient pleines d'un jeu sombre dont il ne comprenait pas la règle. C'était cette inconscience, cette chose de plus qui était hors de sa portée, qui lui conférait une fascination irréfutable pour cet homme et le pouvoir qu'il exerçait sur Sphéra.
Malgré la folie qui le dévorait un peu plus chaque jour, il devait avouer avec lucidité que si l'Empire Economique que son ami dirigeait n'avait pas de si bonnes bases, Sphéra se serait écroulée.

Il n'osa pas toucher l'enveloppe qui fut déposée devant lui. Elle devait certainement contenir un plan. Peut-être un poison ? Un sortilège qui le tuerait dès qu'il oserait la décacheter ? Il aimait Karnevale Avenue et il ne voulait pas la détruire. Il voulait simplement éradiquer les insectes gorgés d'un poison rebelle qui y vivaient.
L'enveloppe trouva refuge dans les plis de son costume royal. Il la confierait à Andy sans la lire. Il lui faisait confiance mais il restait un employé. Même s'il était fidèle. Peut-être trop pour être vrai.
Le doute planait dans ses yeux si bien qu'il eut soudain envie de déchirer l'enveloppe.

S'il lui confiait réellement le destin de cette pauvre ville, c'est qu'il lui était indifférent. Qu'elle ne représentait rien.
Ou tout simplement qu'il visait davantage.


Le climat enragé se calma, comme pour marquer le début d'une nouvelle étape. Un rayon de soleil trancha la couverture de nuages, allégorie du chemin de Raziel qui semblait soudain s'éclaircir. Bientôt, il y verrait certainement plus clair, lorsqu'il aurait lancé Andy à la poursuite de Karnevale Avenue.
Un soupir filtra entre ses lèvres et il se perdit dans la contemplation du paysage sur lequel le rideau de pluie se levait doucement. La tasse qu'il tenait entre ses mains ne prit cette fois-ci pas le chemin de sa bouche mais retomba dans la soucoupe. Son attention se porta de nouveau sur Howard.


-Cette ville demeure le but d'un combat acharné. Il me rappelle les racines d'un monde dont je ne connais rien. C'est pourquoi je ne peux pas la détruire. Mais il n'y a que Monsieur Jacobsen qui puisse se charger dignement et décemment de cette affaire.


Ses épaules s'affaissèrent comme sous le poids d'un lourd fardeau.

-J'aurais voulu la découvrir et l'explorer. Utiliser les richesses qu'elle comporte et les mettre au service du royaume. Au lieu de cela, les Karnevaliens m'ont tourné le dos et utilisent leurs dons contre moi...Contre Sphéra ! Ils ne se rendent pas compte qu'ils réduisent à néant ce qui fut leur berceau...Ils ne brûlent que de vengeance et d'ingratitude.


Il serra les poings, meurtri par la rage et le désespoir qui le consumaient.

-La confiance est la seule pièce solide du puzzle. Pourtant, elle semble si évanescente. Plus personne ne connait réellement sa définition et on se vante tellement de l'utiliser qu'elle disparaît peu à peu...Les mensonges prolifèrent...

Ses yeux se posèrent sur le tourbillon de thé qui s'orchestrait dans sa tasse d'argent. Un maleström de souvenir s'y glissèrent, prirent vient dans une formidable tempête de lumière et d'étincelles foudroyantes, avant de disparaître, noyées dans le liquide.

-Howard d'Essling. Qu'en savez-vous ? Que savez-vous du Karnevale ?

Un astre solaire déchira les nuages et illumina Amenthalys de son halo doré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howard d'Essling
Howard d'Essling
★ Le monde de la beauté interdite...

♦ Inscription le : 14/07/2011
♦ Mes messages : 18
♦ Etoiles ★ : 66
♠ Humeur : Contemplative.
♠ Emploi(s) : PDG du conglomérat d'Essling.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise parfaite et absolue de la Terre.
♠ Sexualité & Statut : Hétérosexuel - Marié et père de Roxanne d'Essling.
♠ Mon rêve : Historique.

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyMar 2 Aoû - 18:44

Quelle tristesse. Était-ce là trop de poids à porter, que cette enveloppe renfermant une si puissante clé ? Raziel, tous ne peuvent pas se vanter d'avoir entre leurs mains le futur d'un Monde tout entier. Il arrive un moment où le doute, l'hésitation ne doivent plus être tolérés. Les actes sont une preuve de l'existence des puissants. Howard observa avec soin toutes les difficultés que rencontra l'Empereur à prendre l'enveloppe qu'il lui offrait. Pourtant, tous deux étaient bien conscients que, désormais, un retour en arrière n'était plus possible. Raziel allait bientôt accéder à son ultime objectif, tandis qu'Howard était désormais celui qui allait permettre à l'Empereur cet aboutissement. Tout ceci les liait, en quelque sorte. Partenaires dans le chaos.

Howard releva les yeux vers le visage de Raziel lorsque celui-ci se fut enfin emparé de l'enveloppe. L'agneau était désormais vendu au loup. Mais celui-ci était-il réellement seul maître, seul carnivore ? Ça, même Monsieur d'Essling ne saurait le dire. C'est un jeu à échelle naturelle, une vaste chaîne dans laquelle tout prédateur devra finir dévoré. Véritable série télévisée à laquelle Howard se fera un véritable plaisir d'assister. Les cartes sont données à l'Empereur. Sa main sera-t-elle meilleure que celle des rebelles ?

Au milieu de ses propres pensées, de ses propres divagations à caractère ludique, il écoutait le discours de Raziel d'une oreille aussi absente qu'attentive. La tournure que prenait leur conversation était bien différente de celles qu'ils avaient l'habitude d'avoir, ce qui n'était pas pour lui retirer de l'intérêt, bien au contraire. Alors que son regard s'était progressivement éloigné en direction de la fenêtre, se plongeant dans la contemplation de ce vide ensoleillé, Howard se redressa légèrement lorsque son nom filtra d'entre les lèvres de l'Empereur. Comme répondant presque à un appel, il avait l'impression de sentir, au fond de lui, ce Karnevale qu'il masquait avec tellement de soin. Et de réussite.


«Ce que je sais du Karnevale ?»

Il leva les yeux vers le haut plafond de la pièce, s'y perdant un instant, semblant réfléchir, avant de reporter son attention sur Raziel, dans un soupir presque frustré.

«Malheureusement, Raziel, les mystères du Karnevale font partie du peu de choses que, même moi, je ne connais pas.»

Il avait bien du mal à se l'avouer, mais il était bien vrai qu'il ignorait même pourquoi lui en possédait, alors que tellement d'autres n'en ont pas. Howard se perdit dans la contemplation d'un néant infini. Il était temps de passer à la vitesse supérieure. De jauger jusqu'à quel point leur collaboration pourrait aller. Observer si le lien qu'ils avaient était assez élastique pour porter leurs intentions jusqu'au bout.

«Mais, pour en revenir à Karnevale Avenue...»

Son regard froid croisa de nouveau celui de Raziel, dans un nouveau choc.

«Je me vois obligé de revenir sur quelques unes de mes paroles.»

C'était une petite devinette marquée d'un point final. En l'espace de quelques millièmes de secondes, il était possible d'imaginer le pire. Jusqu'à faire face à la vérité, fatalement.

«Je dois bien vous avouer que je suis peut-être un peu plus concerné par son sort que cela, malgré ce que j'ai pu dire.»

Un petit sourire en coin, celui de l'homme qui sait très bien ce qu'il fait et ce qu'il dit.

«En effet, et c'est en fait un peu la raison pour laquelle je vous offre si facilement l'occasion de vaincre Karnevale Avenue...»

C'est une porte grande ouverte pour la retrouver.

«Ma fille s'y trouve.»

À chaque camp son joker, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel O'Connor
Raziel O'Connor
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 21/02/2011
♦ Mes messages : 38
♦ Etoiles ★ : 279

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyMer 3 Aoû - 14:14

Raziel haussa les épaules, presque soulagé de la présence d'une faille dans l'immense océan de connaissances qui composait le cerveau de son ami de longue date.

-On ne peut pas tout savoir.


Il ne pouvait pas tout obtenir d'un coup mais savait que, si jamais Sphéra n'était pas réduite en poussière d'ici la bataille qui la plongerait dans le chaos – car elle se révélait de toute façon inévitable – il engagerait de sérieuses recherches sur cette mystérieuse création de la nature avec les Chimistes d'Alzen...du moins, ceux qui survivraient.
Howard lui-même semblait déçu car peut-être lui aussi intrigué par le Karnevale. Comment, de toute façon, pouvait-on connaître tout sur quelque chose qui était là à notre naissance ?

Howard reprit la parole et Raziel tendit l'oreille. Tout dans la voix de son interlocuteur indiquait une révélation proche. Quelque chose de très intéressant allait sortir de la bouche de son ami. Il fut surpris par sa propre avidité de le savoir.
Le verdict tomba.


-Votre fille ?


La tasse reprit sa place dans ses mains, et avant que le thé ne refroidisse, se percha entre les lèvres de son propriétaire qui le termina de quelques calmes lapées. Il ignorait que son compagnon de guerre avait une fille et pour tout dire, il n'en avait cure. Ce qui attirait davantage son attention, c'était qu'Howard lui donne cette information à ce moment. Un sourire naquit une nouvelle fois sur les lèvres de l'Empereur.

-Je suis donc le pion idéal pour la détruire, n'est-ce pas ?

L'ironie pointait dans sa voix doucereuse. Il commençait à comprendre qu'Howard se servait de lui comme bouc émissaire qui se salissait les mains à sa place, quand la confiance naïve qu'il portait en lui reprit le dessus.


-Enfin, nous sommes amis, pas vrai. Vous m'avez donné la clef de Karnevale Avenue. Je vous dois bien cela. Vos relations avec votre fille sont-elles si épineuses pour que vous vouliez sa mort ?

Il posa sa tasse.

-Vous vous doutez certainement que la ville de Karnevale Avenue finira par être réduite en miettes. Je compte sur mon précieux agent pour les effrayer et les contraindre de partir. Cependant, il faudra bien agir contre les retardataires de cette souche empoisonnée.


Ses mains s'ouvrirent légèrement, tournées vers le ciel, comme pour souligner l'évidence de la chose. Il se leva à son tour, pour la première fois depuis qu'Howard était entré dans la pièce. Il fit lentement le tour de la table, comme si elle représentait elle-même le monde de Sphéra, qu'il regardait se détruire patiemment, avec une délectation sincère. Contre son flanc, l'enveloppe semblait douce et chaude, comme si elle le protégeait de tous les malheurs.

-Vous vous rendez compte, Howard...La perte de Sphéra va être causée par deux hommes. C'est triste, n'est-ce pas ? Comment tout cela va-t-il se terminer ? Quelle catastrophe sommes-nous en train de causer ?


Il cessa sa marche.


-Qu'allons-nous devenir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howard d'Essling
Howard d'Essling
★ Le monde de la beauté interdite...

♦ Inscription le : 14/07/2011
♦ Mes messages : 18
♦ Etoiles ★ : 66
♠ Humeur : Contemplative.
♠ Emploi(s) : PDG du conglomérat d'Essling.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise parfaite et absolue de la Terre.
♠ Sexualité & Statut : Hétérosexuel - Marié et père de Roxanne d'Essling.
♠ Mon rêve : Historique.

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyJeu 4 Aoû - 20:14

Howard avait depuis longtemps compris que la générosité gratuite n'apportait rien. Un don se doit d'être le fruit d'un long cheminement, d'une profonde pensée, dessinant le chemin d'un but sombre et brumeux qui compensera cette gracieuse perte. Nonchalamment, l'homme eut un nouveau sourire, presque narquois, lorsque Raziel évoqua le fait qu'il soit un pion. En effet, il l'était en quelque sorte. Le plus parfait des pions car le plus intouchable. L'amitié ne faisait pas tout, il fallait bien entretenir son intérêt à grands coups de manipulations. La façon dont le prenait l'Empereur était tout à son honneur, comme s'il était pour lui impossible de ne serait-ce qu'imaginer que les pensées d'Howard pouvaient aller bien plus loin. Après tout, Monsieur d'Essling connaissait bien mieux sa fille que Raziel ou ses traqueurs. Il savait bien de quoi Roxanne était capable, et il avait déjà une petite idée de comment tout cela allait se terminer. Assurément, dans tous les cas, cela lui serait bénéfique. Ses relations avec sa fille ? Howard se demandait bien s'il y en avait encore.

«On peut dire ça comme ça...»

Ses yeux suivirent, par réflexe, le mouvement de la tasse de l'Empereur se reposant dans sa coupelle dans un petit cliquetis impérieux, avant de reporter son attention sur les nouvelles paroles de celui-ci. L'avenir ? Si pour Raziel, celui-ci paraissait tellement incertain, il en était tout autre pour ce cher Howard. Et pourtant, lui aussi s'intéressait à l'avenir, lui aussi s'y tournait et y posait un regard plein d'une nouvelle espérance. Assurément, quoiqu'il se passe dans ce Monde, tous seront entraînés dans son complexe mouvement, que cela soit en bien ou en mal. L'immobilisme ne semble pas être une chose naturelle et supportable pour les Hommes, comme s'ils avaient ce besoin de se renouveler dans leur propre destruction.

Il imita Raziel et se leva à son tour, de nouveau. Face à l'Empereur, de tout son haut Howard l'observait, cet avenir. Il l'imaginait, image limpide au milieu des pensées numériques, calculées.


«Comment cela va-t-il se terminer ?»

Howard resta un instant silencieux, comme s'il était en train d'interroger lui-même, face à face, l'avenir du Monde, celui-ci lui répondant dans un murmure glacé, lui contant dans un souffle effrayant les malheurs prochains, le bonheur caché. Puis, comme illuminé, béni par la connaissance, il se mit à sourire, l'expression de l'homme qui sait, l'expression de l'homme paisible et confiant.

«Je ne sais quel sera le destin du Monde...»

Il vagabonda de nouveau dans la pièce, se postant de nouveau face à cette vitre qui le séparait de ce Monde. L'on pouvait presque y voir, dans ce paysage, une scène représentant un des futurs de Sphéra. Cela se passera-t-il comme ça ? Comme un calme après une vaste tempête ? Voilà un destin bien incertain.

«...Mais je pense pouvoir dire, sans me tromper, que le nôtre sera bien différent.»

Monsieur d'Essling se retourna de nouveau en direction de Raziel, s'adossant à la fenêtre. Nous parlons avenir, alors, continuons.

«Que Sphéra sombre ou non...»

Il faut s'y projeter. Se demander ce que nous ferons. Se questionner sur la finalité de sa propre vie.

«Vous, Raziel, que ferez-vous ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel O'Connor
Raziel O'Connor
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 21/02/2011
♦ Mes messages : 38
♦ Etoiles ★ : 279

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptySam 6 Aoû - 15:43

Il était presque triste d'apprendre que, sous ses airs impérieux et la toute puissance qui se détachait de son ossature, Howard d'Essling demeurait un pauvre être humain sans défense – ou presque. Raziel avouait qu'il avait de plus en plus de mal à se faire une idée sur cet homme, pire : à déterminer son camp.
Etait-il assuré de son avenir ? En avait-il peur ? Oui voulait-il le dessiner lui-même pour mieux contrer le destin qui l'opprimait ?

Raziel se rapprocha de la fenêtre, contemplant la lumière qui illuminait, petit à petit, la ville d'Amenthalys. Peut-être que Sphéra n'était que cela, un renouvellement éternel du monde. Au fond, tout avait une fin, il fallait l'admettre.
Sa main frêle et blême se leva avant de se poser sur la vitre, comme s'il voulait toucher ce monde, le caresser pour l'accompagner dans sa triste et trop lente chute vers les limbes de l'enfer.


-Je pense que je ferai ce que la nature est en train de prodiguer en cet instant sur la ville d'Amenthalys ; je tenterai de reconstruire un nouveau monde et j'y apporterai la lumière. Je ne veux pas me battre pour ce moignon de Royaume que je dois tenir entre mes mains alors qu'il est en train de s'écrouler.

Il balaya l'air de sa main libre avant se soupirer.

-J'aimerais tout détruire, tout exterminer, comme un château de sable, avant d'en recommencer un nouveau. J'ai pris conscience que ce monde touchait à sa fin et que pour que ses élus continuent à vivre, on doit tout effacer et tout reconstruire.


Il leva un instant les yeux sur Howard. Presque déçu par ses propres paroles.

-Si Sphéra tombe, c'est parce qu'il a été construit sur de très mauvaises bases et que, malgré tout, il a continué à évoluer. Sans que ses racines ne changent. Maintenant, elles ne peuvent plus supporter ce monde malade. C'est comme une pile de livres que vous édifiez sans vous soucier de sa base.


Sa main retomba mollement le long de son corps et il secoua la tête.

-Tout va finir par se casser la gueule. Mais je suis malade et je ne tiens pas à attendre que tout s'écroule devant mes yeux. Je ne vivrai pas pour voir la reconstruction totale de Sphéra, j'en suis bien conscient. C'est pour ça que je veux mettre fin au stratagème que produisent les rebelles de Karnevale Avenue. Ca ne peut plus durer.


Je sais que j'ai mal gouverné ce Monde mais je sais également que rien n'est perdu. Mais soyons lucides. Tout doit finir. A un moment donné.

Il fit craquer ses phalanges quand tout à coup son visage sembla s'illuminer. Les objectifs demeuraient clairs et nets dans sa tête, malgré sa fatigue et sa faiblesse grandissante. Il possédait un but et ferait n'importe quoi pour y arriver.
Rien ne pouvait l'en empêcher.
Du moins, c'est ce qu'il croyait.


-Je crois que mon destin est très intimement lié à celui de Sphéra. Aussi...Je crois qu'une partie de moi risque de s'envoler avec lui. Je sais que rien n'est écrit, je sais que c'est moi qui en déciderait mais pour l'instant...Je ne sais pas.


Il tourna de nouveau la tête et son attention resta focalisée sur Howard.
-Et vous, qu'en savez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howard d'Essling
Howard d'Essling
★ Le monde de la beauté interdite...

♦ Inscription le : 14/07/2011
♦ Mes messages : 18
♦ Etoiles ★ : 66
♠ Humeur : Contemplative.
♠ Emploi(s) : PDG du conglomérat d'Essling.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise parfaite et absolue de la Terre.
♠ Sexualité & Statut : Hétérosexuel - Marié et père de Roxanne d'Essling.
♠ Mon rêve : Historique.

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyLun 15 Aoû - 16:27

Howard écouta avec soin le long discours de Raziel, sentant le contact froid de la glace de la fenêtre à travers son veston. Il était amusant de voir l'Empereur se questionner sur sa destinée, sur le déroulement futur de sa vie. Qu'allait-il faire et devenir, au milieu de ces temps si sombres ? Pourrait-il revoir un jour la lumière d'un Soleil disparu ? Celui qui les éclairait en ce moment était évidemment faux, mais ceci, personne ne pouvait se vanter de le savoir. Enfin presque. Autant perdu dans ses pensées que dans les paroles de Raziel, Howard éprouva un certain sentiment de profonde satisfaction à savoir que, contrairement à tous ces pauvres acteurs d'un film indécis, il avait plusieurs coups d'avance dans cette longue Histoire. Satisfaction décuplée à la pensée de ces multiples rôles qu'il jouait avec tant de perfection, l'enveloppant de mystère et d'imprévisibilité. En vérité, il était peut-être le seul à pouvoir sa vanter d'avoir un avenir assuré, dans un Monde où votre existence pourrait être si rapidement engloutie dans les abimes d'une Histoire passée.

Il suivait du regard Raziel, alors que celui-ci continuait de parler. Vivre dans un Monde aux racines déjà mortes, il était peut-être le seul à pouvoir le faire. Dans une atmosphère de mensonge, il gardait pour lui une vérité brumeuse. Réellement, plus que jamais, Howard se savait puissant.


«Voilà de bien nobles paroles.»

Les mains dans les poches de son pantalon, il quitta le soutient de la fenêtre et se retrouva une nouvelle fois à vagabonder dans cette pièce dont il venait de visiter pratiquement tous les recoins. En mouvement et dos à l'Empereur, il tâchait de répondre.

«De mon côté, et bien que mon avenir me soit parfaitement clair...»

Il s'arrêta et se retourna en direction de l'Empereur.

«...Cela ne vous intéresserait pas.»

Des paroles teintées d'un mystère, prononcées d'un ton qui indiquait bien qu'il ne fallait pas chercher à en savoir plus, et ce même si vous vous appelez Raziel. Howard se contenta d'adresser un léger sourire à son interlocuteur. Il n'y a toutefois aucune inquiétude à avoir, cher Empereur de Sphéra.

«Toutefois, nous parlons avenir, mais, dans le présent où nous nous trouvons actuellement, tout reste encore à écrire...»

D'un regard, il devina l'enveloppe que gardait désormais précieusement contre lui Raziel. D'un bref geste du menton, il la désigna.

«Il est vrai que je vous ai donné le moyen d'accéder à Karnevale Avenue, toutefois, nous connaissons tous deux les karnevaliens, nous savons qu'ils sont capables de nombreuses folies. Assurément, ils ne se laisseront pas faire.»

Cela revenait presque à offrir au Puissant de ce Monde un cadeau empoisonné. Rares sont les personnes à avoir ce genre de privilège. Jouer avec l'Empereur ? C'était un peu une occupation comme une autre. Il n'y a plus qu'à voir ce que tout cela va donner, n'est-il pas ?

Avec un sérieux d'une exquise froideur, comme sonnant le glas d'un retour à la réalité, Howard acheva finalement son discours sur une note sombre au milieu de ces visions d'avenir rayonnantes d'un bonheur retrouvé, recréé.


«Raziel, et si vous perdiez ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel O'Connor
Raziel O'Connor
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 21/02/2011
♦ Mes messages : 38
♦ Etoiles ★ : 279

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyJeu 18 Aoû - 15:10

Afin d'entretenir une amitié, Raziel pensait qu'il était de toute façon nécessaire de laisser plâner quelques mystères. Néanmoins, le refus de confidence d'Howard le vexait quelque peu. Il ne le fit pas montre ; sans doute était-ce volontaire.
Il se sentit soudain pantin de chair désarticulé devant cet homme en pleine santé et bien qu'il ne connût pas la fin de ce cycle terrible, il avait un mauvais pressentiment.

Son caractère électrique semblait s'être soudain calmé. Pire : affaibli. Howard conservait son air fier comme on entretient une carapace de fer et semblait se rire de cette carcasse à laquelle il faisait face, qui tombait chaque jour plus en ruines et qu'on appelait ironiquement Empereur. Il organisa brutalement un retour à la réalité. Son visage resta impassible. Il regarda au dehors, contempla la belle-moche Amenthalys avant de soupirer.


-Si je perdais quoi, au juste, Howard ?

Il haussa les épaules, pleinement conscient de cette éventualité qu'était la perdition du royaume et la déchéance de son propre pouvoir sur Sphéra.

-Ce n'est pas à moi de choisir. Il a fallu que je gouverne ce Sphéra. Pas un autre. Peut-être les habitants de ce nouveau monde bâtiront un cosme qui ne me conviendra pas. Regardez-moi...


Il écarta tristement ses bras décharnés autour de son corps malingre à l'équilibre précaire. On aurait presque pu voir à travers lui, tant il semblait faible et évanescent.

-Aurai-je le courage ? Aurai-je la force de Gouverner encore un an ? Conviendrai-je à une symbiose entre ce nouveau monde et mon âme ?

Si je perdais mon honneur ? Mais que m'en reste-il ? N'est-il pas déjà perdu depuis que Sphéra à commencé à tomber ?

Si je perdais la vie ? Quelle importance. Je ne manquerais à personne et peut-être qu'une autre vie bien meilleure m'attend dans les limbes.

Si je perdais Sphéra ?


Il reporta son attention sur Howard et secoua la tête. Ses bras, cachés sous le tissu, retombèrent mollement le long de son corps, tel de tristes lambeaux de chair.


-Sphéra est déjà perdu. Comme moi. Après tout, ce monde est mien.

Sa main squelettique se releva quelques secondes et s'accrocha à la poignée de la fenêtre comme à une bouée. Comme s'il ne pouvait désormais s'accrocher qu'à de minables objets pour prendre conscience que, même s'il portait attention à tout autre chose, les meubles, les fondations demeuraient et peut-être qu'elles, elles connaissaient l'avenir. Ce palais avait vieilli avec lui. Peut-être même allait-il mourir avec lui.

« La place de votre palais sur la carte du monde de Sphéra m'incommode fortement. »

Si tu savais. Jacobsen.
Le mécanisme du chambranle émit un cliquetis grinçant. Plaintif.
Non, ne m'ouvre pas ! Es-tu seulement prêt à contempler la gravité et la misère du monde que tu tiens entre tes faibles mains, humain ?
Les deux pans de la fenêtre se séparèrent et Raziel s'appuya au bord. La brise fit voleter les mèches grises qui lui tenaient encore lieu de tignasse et il chercha des réponses sur les rues pavées de crasse. Désertes de vie. Comme un futur champ de bataille.

-Howard. Je sais que la fin de Sphéra est proche mais je ne tiens pas à ce que son cancer la ronge de l'intérieur sans qu'il ne fasse rien. Si les Karnevaliens veuillent me porter affront direct. Qu'ils le fassent.

Ses yeux scintillèrent. Au loin, dans le feu de l'horizon, une colombe s'envola.

-Ce sera la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howard d'Essling
Howard d'Essling
★ Le monde de la beauté interdite...

♦ Inscription le : 14/07/2011
♦ Mes messages : 18
♦ Etoiles ★ : 66
♠ Humeur : Contemplative.
♠ Emploi(s) : PDG du conglomérat d'Essling.
♠ Nationalité : Amenthalysien
♠ Karnevale : Maîtrise parfaite et absolue de la Terre.
♠ Sexualité & Statut : Hétérosexuel - Marié et père de Roxanne d'Essling.
♠ Mon rêve : Historique.

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyDim 21 Aoû - 20:07

La brise qui s'échappa de la fenêtre ouverte fouetta le visage impassible d'Howard, laissant s'envoler jusqu'à ses oreilles les dernières paroles de l'Empereur. Assurément, le requin d'Essling l'avait déjà vu, dans les profondeurs de son océan futur. Il l'avait vue, cette guerre titanesque. Car il le savait bien, il s'en doutait et Raziel le savait aussi. Karnevale Avenue est fière, Karnevale Avenue est insolente. Si l'Histoire de Sphéra doit se terminer et laisser sa place à une nouvelle épopée, elle ne le fera pas sans les sombres ondulations du conflit planétaire. Prédateur au milieu des prédateurs, offrir la cité rebelle à l'Empereur revenait à jeter de la viande saignante au milieu d'un groupe de fauves affamés. Ils se battraient et agoniseraient, croquant la nuque des uns et des autres. Ils dévoreront la colombe par les deux bouts avant que leurs museaux ne se frôlent dans une dernière et sanglante provocation. Ils souffleront, la gorge ouverte sur des souffrances poussiéreuses. Tous ne pourront pas survivre à cette sélection naturelle. Les Karnevaliens se feront-ils bouffer ? Ou est-ce le règne de Raziel qui sera dévoré ?

Dans un sourire simple se dessinant aux coins de ses lèvres, Howard se mit à applaudir, lentement, l'homme qui lui faisait face.


«Votre volonté fait plaisir à voir.»

Un redressement qu'il attendait et espérait. Le futur de ce Monde ne saurait être intéressant s'il se jouait avec un Empereur plus proche de la larve que de l'humain. Dans des moments aussi sombres, sa volonté doit être perceptible, l'hésitation bannie. Un Destin ne se jouait pas sur des paroles. Une telle pensée tenait du rêve, de l'illusion et de la tromperie. Non, un Destin ne pouvait se jouer que dans les larmes, que dans le cri de la guerre. Howard n'en serait pas. Charogne, il était bien, dans ce courant, toujours dirigé vers le meilleur avenir pouvant s'offrir à lui. Il avait fait ce qu'il avait à faire dans ce prélude au cauchemar. Il n'y avait plus qu'à attendre et voir l'avenir se jouer aux dés.

«Soyez certains que je suivrai attentivement les évènements à venir.»

[i]Posant son regard sur la porte de la pièce, il continuait de réfléchir à tout ce qui allait suivre. Il ne se demandait pas si ses actions étaient justes. Il savait qu'elles l'étaient. Il tourna les talons, et ses pas résonnèrent en rythme, se perdant dans l'air frais de la tempête calmée, alors qu'il se dirigeait vers la sortie qui avait été son entrée.


«Sur ce, les tristes contraintes du monde présent m'appellent, et je me vois obligé de vous quitter.»

Face à la porte qui avait commencé à s'ouvrir devant lui, il se retourna un instant vers l'Empereur Raziel, son regard pour la première fois illuminé d'un sentiment. Un sentiment mystérieux et malicieux, celui de l'homme dont les intentions masquées intriguent.

«J'espère que mon aide aura été la bienvenue. Dans tous les cas, si le besoin s'en fait sentir, vous savez où me trouver, Raziel.»

Dans un bref geste de main, il passa la porte qui se referma dans un grincement.

Il repoussa les domestiques qui s'approchaient de lui, se frayant un chemin entouré d'une aura répulsive jusqu'au lourd portail du Palais. Les plis de ses vêtements s'envolant dans le bruissement du vent du dehors, il leva les yeux vers le sommet des hautes tours du château, au moment où la terre d'Amenthalys trembla.

Dans un large sourire, il se détourna de cette vision impériale, son âme épousant le rythme du léger tremblement de terre qui secouait en ce moment la capitale.

Avenir, tu n'as plus qu'à attendre Howard d'Essling.


«Car Howard d'Essling n'attendra pas que tu sois prêt.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel O'Connor
Raziel O'Connor
✦ I'm just a PNJ ✦

♦ Inscription le : 21/02/2011
♦ Mes messages : 38
♦ Etoiles ★ : 279

[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" EmptyMer 31 Aoû - 22:16

De nouveau seul dans son cocon, Raziel s'imprégna du calme plat qui y régnait enfin. Il saisit le second battant de la fenêtre afin de le replier contre le mur. Un vent glacial pénétra le boudoir, donnant un semblant de vie aux mèches de cheveux qui encadraient son visage émacié. L'atmosphère sembla, en apparence, se détendre, alors que l'odeur orgueilleuse de son ami de longue date se faufilait dans les courants d'air extérieurs.

Un serviteur qu'il ne prit pas la peine de voir se pressa dans le boudoir afin de rapporter le plateau qui y avait été déposé quelques dizaines de minutes auparavant. Qui portait toujours la tasse qu'Howard, cette fois-ci, n'avait pas daigné toucher. Trop sale. Trop pauvre.
Son ami avait changé, notamment par son comportement envers lui. Le Roi songea avec tristesse qu'il venait certainement de perdre un allié. Mais surtout un ami sur qui il comptait.

Lorsque le serviteur se rendit de nouveau dans le boudoir, demandant à l'Empereur s'il nécessitait quelque chose, ce dernier ordonna de quérir Andy Jacobsen, avec qui il avait désormais d'importantes affaire à traiter.

Ses yeux se posèrent sur cette ville de papier mâché dont les façades luxueuses cachaient les échafaudages attaqués par la corrosion de son incompétence. Sous ses yeux, derrière une pellicule pessimiste, s'écroulait sa ville. S'écroulait son empire. S'écroulait son symbole. S'écroulait sa vie. Au sein du rythme ternaire de ses pensées s'amoindrissait l'ambition qu'il défendait pourtant avec tant de vigueur et de calme devant Howard.

Mais tout n'était qu'illusion.
Ces bâtiments n'étaient que le fruit d'un rêve qu'il s'acharnait à faire vivre dans le cœur des naïfs sphériens Mais Howard avait compris. Depuis longtemps. Tous planaient depuis trop longtemps sous la drogue de ses paroles, à des kilomètres d'une vérité que lui même refusaient d'admettre. Et le pilier de ce mensonge indécent faiblissait. Avec sa mort, la réalité allait éclater. Il le savait d'avance ; Sphéra ne s'en remettrait point.
Lui non plus.

Une main tremblante, recouverte d'une chair qui semblait se déchirer, se posa sur sa poitrine, tel un oiseau fatigué et serra, serra. Serra cet espoir de victoire qui lui donnerait peut-être un peu de bonheur avant sa perte finale. Serra ce cœur meurtri qui bientôt cesserait de battre. Serrait l'avenir qui reposait désormais dans une simple enveloppe.

Il serra les dents. Email grinçant. Une larme traça un sillon acide, aussi froid que la glace, jusqu'à son menton pointu. Ce menton trop orgueilleux dont la lame le tuerait un jour. Une falaise du haut de laquelle une pensée venait de se jeter, suivie de toute les autres.

Le parchemin crissa, chargé d'avenir, de sang et de souffrances.
En cet instant, l'avenir se résumait à une simple feuille de papier
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


[Event] I. "Jollity" Vide
MessageSujet: Re: [Event] I. "Jollity"   [Event] I. "Jollity" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] I. "Jollity"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARNEVALE AVENUE ♫ ::  :: palais royal de sphera-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Musique | Rock, Punk, Alternatif